Imprimer

Directions d’ouvrages et de revues

 

Julien Saligue (coord.), Retour sur les « révolutions arabes », Paris : Éditions du Cygne, 2011 - 78 p.

Nul ne peut aujourd’hui prédire avec certitude l’ampleur que prendront les bouleversements qui secouent le monde arabe depuis le début de l’année 2011. Des dictatures que d’aucuns pensaient inamovibles sont tombées, d’autres vacillent, certaines semblent « tenir » malgré le développement de la contestation... Les rythmes et les modalités des mobilisations populaires sont divers, mais de toute évidence un point de non-retour a été franchi : le monde arabe, qui semblait traverser une longue période de glaciation politique et sociale depuis la fin des années 1970, n’aura, et n’a déjà plus, le même visage.
De quoi sommes-nous les témoins ? Le Moyen-Orient et le Maghreb sont-ils en train d’être bouleversés ? Un processus révolutionnaire est-il en train de se développer ? Ou, au contraire, les commentateurs et les analystes ont-ils surestimé les potentialités d’un « printemps arabe » qui s’essoufflerait sans que la donne soit fondamentalement changée ?
Les contributions regroupées ici consacrées aux « révolutions arabes » tentent d’appréhender ces dernières dans leur globalité et de penser les dynamiques régionales à l’œuvre. En prenant le recul nécessaire pour ne pas être tributaires de la succession rapide des événements, leurs auteurs tentent, avec la modestie et la réserve qu’exige le caractère inachevé du processus en cours, d’offrir des réponses à la question-titre du premier article de ce recueil : de quoi les Printemps arabes sont-ils le nom ?
- Contributions d’Antoine Gregoire, Khadija Guebache-Mariass, Samuel Mehli et Pierre Piccinin,

3 juin 2016

Julien Salingue

Docteur en science politique
Cresppa-LabToP
Page personnelle




^