Imprimer

Ouvrages

 

Anne-Marie Autissier (coord.) L’Europe des festivals, de Zagreb à Édimbourg, points de vue croisés, Toulouse : Les Éditions de l’Attribut/Culture Europe International, 2008 - 244 p. (versions française et anglaise).

« Au coeur des identités européennes
Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l’Europe s’est couverte de festivals comme elle s’était couverte de monastères et de cathédrales au Moyen Âge. Ces milliers de festivals englobent toutes les disciplines artistiques, jusqu’aux plus récentes, aux plus marginales, aux plus pointues. Quelle extra­ordinaire diversité, sur tous les plans ! Des plus anciens - Bayreuth est fondé en 1876, Salzbourg en 1920, Edimbourg en 1947 - aux plus récents et aux plus éphémères. Des plus classiques aux plus contemporains, des plus élitistes aux plus populaires. Des gigantesques rassemblements de musique rock et pop aux micro-festivals portés par les villages les plus reculés. L’art musical, par exemple, est représenté sous toutes ses formes imaginables, opéra, musique classique, musique ancienne, musique contemporaine, jazz, rock, chanson, rap, musiques du monde, etc.
Les festivals sont souvent nés d’une volonté de valoriser le patrimoine historique. Ils ont la plupart du temps contribué à faire découvrir les villes d’art et les monuments remarquables qui les accueillent. Les festivals ont connu un immense succès en Europe méridionale, contribuant souvent à y drainer un tourisme de masse. On en compte désormais un peu partout, dans le nord, à l’ouest et à l’est du continent, dans des villes d’art ou dans des lieux moins favorisés par leur environnement naturel ou patrimonial. » Extrait de l’avant-propos de Bernard Foccroulle, Musicien et directeur du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence.

4 juin 2016

Anne-Marie Autissier

Professeur à l’Université Paris 8 - IEE
Cresppa-LabTop
Page personnelle




^