Imprimer

Ouvrages

 

Michel Mangenot, Ana Mar Fernández Pasarín (dir.), « Présider l’Union européenne. Présidences(s) du Conseil et système de gouvernement », Politique européenne, n°35, 2011 - 220 p.

Alors que le Conseil a longtemps été considéré comme un simple organe inter-étatique au sein du système politique européen, sa présidence a fait l’objet d’une opposition assez vaine entre l’école de la responsabilité sans pouvoir et celle de l’opportunité de maximisation des intérêts nationaux. Dans le cadre de la thèse de la communautarisation de la présidence, cet article introductif entend considérer cette fonction comme une institution en tant que telle, même si celle-ci n’en a pas le statut d’un point de vue formel. Elle forme un véritable système de gouvernement permettant de s’interroger sur l’incarnation, la rotation, la délégation et le temps du pouvoir. Cet article présente, enfin, les articles qui composent ce numéro thématique développant une nouvelle sociologie historique et politique du travail présidentiel, replacée dans l’espace des relations interinstitutionnelles et des concurrences entre institutions européennes et plus seulement entre Bruxelles et les capitales. (Résumé repris de l’article introductif)

- Sommaire et accès aux articles

2 novembre 2016

Michel Mangenot

Professeur à l’Université Paris 8 - Institut d’études européennes (IEE)
Cresppa-LabTop
Page personnelle




^