Imprimer

Articles

 

  • Giovanni Allegretti, Carsten Herzberg, Anja Röcke et Yves Sintomer, « Transnational Models of Citizen Participation : The Case of Participatory Budgeting », World and China Affairs, 2016 - p. - (En chinois).
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Xavier Arnauld de Sartre, Monica Castro, William Santos de Assis, Sylvain Dolédec, Patrick Lavelle et Fernando Michelloti, « Sustainable development policies and the spread of land-sharing practices – A statistical assessment in a frontier region of the Brazilian Amazon », Journal of Rural Studies, vol.48, 2016 - p. 65-76.
    Résumé : Agrarian reform has become at highly topical issue in Brazil and is proceeding mainly along the Amazonian pioneer fronts, thus jeopardising the continuity of forest cover. Although it is sometimes accompanied by highly proactive policies for sustainable development, the results of these policies are extremely variable. In this article, we compare four sites where agrarian reforms have been applied; they are located along the boundary between eastern Amazonia (deforestation arc) and central Amazonia (along a pioneer front) and are variously covered by sustainable development policies. In each of these sites, we surveyed plant cover, existing production systems, the characteristics of the local populations and their quality of life in the sites themselves. We bring out discrepancies between sustainable development policies applied in the sites and their environmental preservation status. These discrepancies cannot be accounted for by the characteristics of the populations and do not bear any relation to people's quality of life in the different sites. While effects of context and of local levels of acceptance account for the success or failure of sustainable development projects, the agrarian reform policies we investigated are characterized by impacts that are negative for the environment but positive for the quality of life of local populations. By proposing a series of multivariate analyses and their combination through a scalar analysis, this article also puts forward an original methodology for studies of relationships between people and their environment.
    Mots-clés : *GTM, Article, International, Referencement Journal Base.

  • Lorenzo Barrault-Stella, « Produire un retrait de l’État acceptable. Les politiques de fermetures scolaires dans les mondes ruraux contemporains », Gouvernement et action publique, n°3, 2016 - p. 33–58.
    Résumé : Cet article étudie les politiques contemporaines de fermetures scolaires dans les mondes ruraux dans le cadre de la réforme de l’État en France. Basée sur des entretiens, des rapports, des statistiques et des observations lors d’une analyse localisée, l’enquête menée aux niveaux national et local souligne les perspectives de rationalisation budgétaire et organisationnelle au principe de la restriction du service public d’enseignement du premier degré. La restitution conjointe des oppositions politiques nationales, du travail ministériel, de l’élaboration de l’offre scolaire au sein des administrations locales et des négociations avec les syndicats enseignants et les élus locaux éclaire la manière dont ces réformes impliquant un retrait de l’État éducateur sont rendues acceptables.
    Mots-clés : *CSU, Article, Referencement Journal Base.

  • Lorenzo Barrault-Stella, « Jugar con la acción pública educativa. Los usos sociales del mapa escolar en Francia », Sudamérica : Revista de Ciencias Sociales, vol.1, n°4, 2016 - p. 95-113.
    Résumé : El presente artículo aborda un instrumento de la política educativa, el mapa escolar, y los usos que los actores, básicamente familias, instancias administrativas y autoridades políticas, hacen de él.  Se subraya la existencia de múltiples juegos institucionales y sociales a los que da lugar el mapa escolar. A pesar de su fuerza propia, este instrumento aparece como relativamente flexible tanto para los agentes públicos como para las familias, dado que puede ser objeto de acondicionamientos, autoriza situaciones que no son alcanzadas por la norma, y permite arreglos negociados caso por caso. El análisis del instrumento mapa escolar desde el punto de vista de sus usos institucionales y sociales, es decir, por medio de la observación de las distintas maneras en que los actores (agentes públicos y usuarios) se lo apropian (o no), permite actualizar ciertas estructuras relacionales de la acción pública educativa. Las diferentes maneras de relacionarse con el instrumento, así como las luchas en torno a su definición y sus usos, señalan las tensiones y las relaciones de fuerza de este sector de intervención pública. En última instancia, lo que se revela es la existencia de una pluralidad de mapas escolares determinados por contextos y relaciones entre actores.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Lorenzo Barrault-Stella, Clémentine Berjaud et Kevin Geay, « Distances à la politique : des banlieues populaires aux beaux quartiers », Savoir/Agir, n°36, 2016 - p. 83-98.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Lorenzo Barrault-Stella, Sandrine Garcia et Anne-Élise Vélu, « Faire preuve de sa spécificité pour se maintenir. Le travail d’entretien du territoire professionnel des rééducateurs de l’Éducation nationale (2007-2015) », Sociologie du Travail, vol.58, n°3, 2016 - p. 296-317.
    Résumé : Résumé Fondé sur des archives, des entretiens et des enquêtes ethnographiques dans plusieurs écoles, cet article analyse les modalités par lesquelles un groupe professionnel peu connu, les rééducateurs de l’Éducation nationale (appelés « maîtres G » et chargés d’accompagner les élèves en difficulté d’apprentissage), défend une expertise spécifique et entretient son territoire dans la période contemporaine. Entre 2007 et 2012, la profession voit sa juridiction menacée politiquement par un projet visant à supprimer cette fonction, dans un contexte de concurrence exacerbée avec d’autres professionnels de la lutte contre l’échec scolaire. Les rééducateurs se défendent à travers leur organisation nationale, la Fédération nationale des associations des rééducateurs de l’Éducation nationale (FNAREN), et obtiennent une extension de leurs prérogatives à la faveur de l’alternance politique de 2012. Mais c’est surtout à travers leurs pratiques professionnelles quotidiennes qu’ils mettent en œuvre un important travail d’inférence, visant à prouver la singularité de leur expertise (à mi-chemin entre celle des enseignants « ordinaires » et celle des psychologues) et l’efficacité de leurs traitements. L’observation de situations de travail, de la constitution de leurs clientèles et de leurs relations avec les autres professionnels de la lutte contre l’échec scolaire avec lesquels ils sont en concurrence potentielle, permet de souligner la manière dont ils entretiennent en acte la juridiction du groupe, son crédit et sa légitimité en mettant en avant leur spécificité professionnelle. Abstract Drawing on archives, interviews and ethnographic surveys in several schools, this paper seeks to analyse the methods whereby a little-known professional group — remedial teachers within France's national education system (also known as ‘G masters’) — continues to maintain its specific expertise and professional territory. Over the period 2007-2012, the profession saw its jurisdiction and its existence come under political threat, in a context of fierce competition with other professionals dedicated to addressing educational failure. Defending their interests through their national organisation (FNAREN), remedial teachers eventually succeeded in maintaining their prerogatives as a result of the change of government in 2012. However, it was essentially through their day-to-day practices in schools that they managed to maintain status, by seeking to demonstrate the exclusivity of their expertise (half-way between ‘ordinary’ teachers and psychologists) and the effectiveness of their solutions. Observing their work in situ, how they build their clientele within schools and their tangible relationships with other professionals also involved in combating educational failure, with whom they are potentially in competition, highlights the way in which they maintain the jurisdiction, credibility and legitimacy of their activity, by emphasising their own professional specificity.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Lorenzo Barrault-Stella et Nazli Nozarian, « La mobilisation d’étudiants dans une enquête autour de bureaux de vote », Pôle Sud, n°44, 2016 - p. 21-34.
    Résumé : Cet article vise à partager une expérience collective de passation de questionnaires sortie d’urnes associant des étudiants et prenant place au sein d’une enquête ethnographique relative aux inégalités de politisation. Pointant de manière réflexive les intérêts et les limites de ce type de démarche de production de matériaux quantitatifs de première main, le texte ouvre la boîte noire de la « cuisine empirique », en abordant concrètement les modalités de construction d’un collectif d’étudiants en vue de la passation de QSU lors des trois scrutins des élections municipales et européennes de 2014 en France. Ce partage peu commun de quelques « ficelles » et savoir-faire en matière d’investigations autour de bureaux de vote s’inscrit dans les réflexions collectives sur la fabrique de matériaux d’enquête fiables dans le contexte contemporain de faible financement de la recherche.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Lorenzo Barrault-Stella et Federico Lorenc Valcarce, « La acción pública, el Estado y el tratamiento de los problemas sociales: una introducción », Sudamérica : Revista de Ciencias Sociales, vol.1, n°4, 2016 - p. 9-17 - (Introducción al dossier Sociología de la acción pública. Actores sociales y políticas estatales).
    Résumé : Los cientistas sociales destin amos tiempo y esfuerzo al estudio de teorías generales sobre el Estado. Lo hacemos en nuestra formación inicial, luego en el ejercicio de nuestro oficio. Sin dudas, incluimos al Estado en casi todos nuestros análisis. Pero rara vez realizamos una abordaje crítico, detallista, capaz de desnaturalizar el modo en que el Estado moldea el mundo social y cómo se articula con procesos sociales más generales. (...)
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques, Présentation-Introduction.

  • Carlotta Benvegnù, « Netturbini nell'era delle privatizzazioni. Ristrutturazioni del settore della raccolta dei rifiuti a Parigi », Sociologia del lavoro, n°142, 2016 - p. 49-61.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Céline Bessière, Sibylle Gollac et Muriel Mille, « Féminisation de la magistrature : quel est le problème ? », Travail, genre et sociétés, n°36, 2016 - p. 175-180.
    Résumé : Alors que les femmes n’ont accédé à la fonction de magistrate qu’en 1946, elles représentent aujourd’hui 60 % des juges en poste et constituent 80 % des promotions de l’École nationale de la magistrature. Anne Boigeol a montré combien cette féminisation rapide d’une profession des classes supérieures a suscité de fortes résistances en son sein. Dans les années 1950, les rapports des jurys de concours,...
    Mots-clés : *CSU, Article, Referencement Journal Base.

  • Rafik Bouklia-Hassane et Fatiha Talahite, « €La féminisation de l’immigration algérienne dans les pays de l’OCDE au tournant du XXIe siècle‪ », Hommes & Migrations, n°1311, 2016 - p. 63-70.
    Résumé : La dynamique de féminisation de la migration internationale comporte des déterminants socio-économiques qu’il importe de distinguer. Dans leur décision migratoire, les femmes comparent différents facteurs entre leur pays d’origine et de destination : taux de chômage, possibilité de participer au marché du travail, structure démographique des populations concernées... Dans le cas de l’émigration algérienne, c’est moins le regroupement familial que la volonté d’intégration économique qui détermine la migration des compétences féminines.
    Mots-clés : *GTM, Referencement Journal Base.

  • Sara Brachet, Carole Brugeilles, Anne Paillet, Agnès Pélage, Catherine Rollet et Olivia Samuel, « Alors c’est quoi, une fille ou un garçon ? », Actes de la recherche en sciences sociales, n°214, 2016 - p. 30-45.
    Résumé : S’appuyant sur des entretiens répétés menés auprès de familles bien dotées en capital culturel et économique, cet article explore la façon dont, dans ces milieux présentés comme les moins inégalitaires, les futurs parents cherchent à adapter leur intense travail de préparation au sexe du fœtus annoncé pendant la grossesse. Ce travail comporte plusieurs dimensions. C’est un travail de préparation du genre, à travers des préparatifs (chambre, vêtements, prénom) qui s’appuient sur des représentations traditionnelles du masculin et du féminin et qui participent déjà à la socialisation genrée de l’enfant à naître. C’est aussi un « travail de préparation de soi », qui consiste pour chaque futur parent à modeler progressivement ses propres dispositions en vue de « se sentir », au plus tard le jour de la naissance, un parent prêt. Or ce travail de préparation de soi suppose une préparation par le genre puisque, pour se sentir parent, un point d’appui central s’avère être l’anticipation du rôle de père ou de mère d’un fils ou d’une fille. Il s’agit aussi d’une préparation au genre, les parents s’employant, une fois le sexe du fœtus connu, à renforcer ou convertir les préférences pour tel ou tel sexe, formées en amont en fonction de représentations différentialistes du féminin et du masculin.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Coline Cardi, Lorraine Odier, Michela Villani et Anne-Sophie Vozari, « Penser les maternités d’un point de vue féministe », Genre, sexualité & société, n°16, 2016 - en ligne : http://gss.revues.org.inshs.bib.cnrs.fr/3917.
    Résumé : Tantôt dénoncée comme le lieu et le levier de la domination des hommes sur les femmes (Beauvoir, 1949), tantôt célébrée comme l’expression d’une essence féminine à glorifier, voire comme un pouvoir ou un idéal politique (Irigaray, 1981 ; Kristeva, 2007), la maternité constitue une question structurante de l’histoire du mouvement des femmes et des oppositions théoriques entre féministes, notamment francophones (Collin, Laborie, 2004 ; Descarries, 2002). Ce dossier, en proposant d’interroger l...
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.
  • Maria E. Cosio Zavala, « La frontière Mexique-États-Unis », Questions internationales, 79-80, 2016 - p. 58-60.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Aurélie Damamme, Emmanuelle Fillion et Myriam Winance, « At the crossroads of care and disability: historical variations and international perspectives / Au carrefour du care et du handicap : déclinaisons historiques et perspectives internationales », ALTER - European Journal of Disability Research / Revue Européenne de Recherche sur le Handicap, vol.10, n°1, 2016 - p. 1-4 et 5-9 - (Éditorial du dossier "Care et handicap. 2ère partie").
    Résumé : In the first issue of Alter devoted to this topic, “Care and Disability” (vol. 9, No. 3, 2015), we collected articles that analyzed everyday care relationships. They showed the tensions and ambivalence inherent in these relationships, thereby shedding light on the debates between disability studies and the ethics of care around the nature of care or the care giving relationship (service relationship versus emotional relationship), the identity and positions of people, care receivers and care givers, etc. In that first issue devoted to care, most articles examined in-home care. This second issue continues these reflections, broadening the topic to the issue of the social and political organization presiding over the care provided for some disabilities. The aim is to examine the places and implicit forms of care to reveal a set of preconceived ideas that have accompanied the recent history of how disabilities are treated from a social standpoint. The topic covered in this issue is a diverse exploration of how care giving is distributed among a limited number of parties—the State, the family, communities and the private sector.
    Mots-clés : *GTM, Présentation-Introduction, Referencement Journal Base.

  • Claude Dargent, « Les catholiques français et le Front national », Études, n°12, 2016 - p. 19-30.
    Résumé : Les catholiques français seront-ils de plus en plus nombreux à voter pour le Front national ? Les enquêtes sociologiques invitent à nuancer des sondages récents. Outre l’hostilité au rejet des immigrés, un certain attachement au libéralisme reste présent chez les catholiques les plus pratiquants.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Aurélien Dasre, Angela Greulich et Ceren Inan, « Two or Three Children? Turkish Fertility at a Crossroads », Population and Development Review, 2016 - en ligne : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01298998.
    Mots-clés : *GTM, A vérifier, Referencement Journal Base.
    Note Note
    <p>Non Paru</p>

  • Catherine Delcroix, Elsa Lagier et Albena Tcholakova, « Comment la sociologie des migrations internationales permet-elle de repenser l’équilibre entre structures et actions ? », Migrations Société, n°164, 2016 - p. 25-34.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Fabien Deshayes, « D’amour ou de raison ? : Récit d’un mariage mixte en milieu pauvre », Sociologie et sociétés, vol.48, n°2, 2016 - p. 131-153.
    Résumé : Cet article narre un mariage mixte dans des familles pauvres, entre une femme française âgée de 60 ans et un homme algérien âgé de 44 ans, qui se sont connus quelques mois avant cette union. Des préparatifs à la cérémonie en passant par les conséquences de cette alliance sur le groupe familial, nous suivons chronologiquement les épreuves administratives que doit traverser le couple ainsi que les jugements des proches sur cet événement. En recueillant la parole des divers protagonistes concernés par ce mariage, ce texte souligne les bouleversements qu’il provoque. Cette union a des effets sur les équilibres antérieurs et modifie sensiblement la place des hébergés qui vivent dans l’appartement du couple ainsi que celle des proches. Ceux qu’il s’agissait d’épauler hier reculent dans la hiérarchie et se voient contraints d’envisager de nouvelles protections. Avec cette union, c’est tout le paysage des liens interpersonnels qui se recompose. L’étude ethnographique du mariage permet de lever le voile sur l’ampleur des liens d’interdépendance qui caractérisent les milieux pauvres, que ce soit par l’intermédiaire de transferts économiques, d’hébergements ou par tout un ensemble de services rendus., This article tells the story of a mixed marriage in two poor families, between a 60-year-old French woman and a 44-year-old Algerian man who met a few months before tying the knot. From the preparations to the ceremony and including the effects of this alliance on the family group, we chronologically follow the bureaucratic hardships the couple must endure as well as the opinions of their relatives regarding this event. By collecting the words of the different players involved in this marriage, the text underlines the disruptions it has caused. This union has impacts on past arrangements and has considerably changed the position of the lodgers who live in the couple’s apartment as well as that of their relatives. Those who yesterday enjoyed support are now pushed down the hierarchical ladder and are forced to consider seeking new protections. With this union, the entire landscape of interpersonal relationships is reconfigured. The ethnographic study of marriage sheds light on the importance of relations of interdependence in poor environments, whether it is through economic transfers, lodging or a whole set of provided services., Este artículo narra un matrimonio mixto entre dos personas pertenecientes a familias pobres, una mujer francesa de 60 años y un hombre argelino de 44 años, quienes se conocieron algunos meses antes de su unión. De los preparativos de la ceremonia a las consecuencias de esta alianza en el grupo familiar, hacemos un seguimiento cronológico de las dificultades administrativas que atraviesa la pareja, así como de los juicios de los parientes acerca del evento. Luego de documentar el discurso de los protagonistas concernidos por este matrimonio, el texto subraya los serios malestares que éste provoca. Esta unión tiene efectos sobre los equilibrios anteriores y modifica sensiblemente el lugar de quienes se encontraban albergados en el apartamento de la pareja, así como la vida de los parientes. Quienes ayer buscaban darse apoyo, retroceden en la jerarquía y se ven forzados a hacer frente a nuevas formas de protección. Esta unión lleva a una recomposición de todos los vínculos interpersonales. El estudio fotográfico del matrimonio permite revelar la amplitud de los vínculos de interdependencia que caracterizan los sectores pobres, ya sea a través de transferencias económicas, del alojamiento como tal, o por medio de un conjunto de servicios ofrecidos.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Christelle Dormoy-Rajramanan, « L'ouverture de l’Université vers le monde extérieur autour de 1968 : entre consensus partiel, polarisation et compromis‪ », Formation emploi, n°132, 2016 - p. 15-32.
    Résumé : Le processus d’ouverture de l’Université vers le monde extérieur est ancien. A partir de documents d’archives et de témoignages, nous revenons sur les acteurs ayant pris part au débat sur la professionnalisation de l’Université au cours des années 1950-1960. Nous analysons leurs points de convergence et de division, ainsi que les effets de la mobilisation de « 68 » – liée à ce débat – sur la politique universitaire menée par le pouvoir politique.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Carine Erard et Catherine Louveau, « La tête et les jambes. Les effets paradoxaux du goût du sport sur l’orientation scolaire et professionnelle des normaliennes en sciences du sport et Éducation physique », Sciences Sociales et Sport, n°9, 2016 - p. 83-113.
    Résumé : Cette contribution s’attache aux effets paradoxaux de la possession de compétences et de capital sportifs sur les parcours des normaliennes en sciences du sport et éducation physique. Elle analyse les stratégies d’orientation de ces jeunes femmes que le goût du sport, central conduit à opter pour des orientations scolaires, puis professionnelles, oscillant entre conformité et atypisme, le plus souvent en deçà de ce à quoi elles peuvent prétendre. Ces « oscillations » entre reproduction des normes de genre et détachement à l’égard des référentiels masculins de réussite expriment la tendance à la reproduction du monde social travaillée par P. Bourdieu (Bourdieu, 1994) ainsi que la possible activation de dispositions apparemment contradictoires selon les contextes et les moments d’un parcours (Lahire, 2004).
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Artemisa Flores Espinola, « ¿Los estudios CTS tienen un sexo? Mujeres y género en la investigación académica », Revista Iberoamericana de Ciencia y Tecnología, vol.11, n°31, 2016 - p. 61-92.
    Résumé : Los procesos de publicación tienen una importancia central en la investigación y las revistas académicas representan el medio privilegiado para dar cuenta de los datos actualizados del desarrollo del conocimiento en diferentes ámbitos científicos. En este artículo se analizan las desigualdades de publicación entre hombres y mujeres en las revistas sobre CTS. El objetivo del artículo es doble, por un lado, proporcionar información estadística sobre la evolución de la situación de las mujeres y del género; y por el otro, examinar las transformaciones metodológicas y temáticas en el campo con la incursión de los estudios de género. Para llevarlo a cabo se realizó un análisis de contenido de los artículos sobre género en tres publicaciones académicas: Social Studies of Science (1971), Science, technology and Human Values (1972) y Technology and Culture (1959). Los resultados muestran la importancia de la participación de las mujeres en las revistas, no sólo para el incremento de publicaciones de mujeres, sino también para un mayor número de publicaciones sobre las mujeres y el género en CTS. A pesar de que los estudios feministas del género y los estudios CTS comparten la interdisciplinariedad y el pluralismo metodológico, se observa una reticencia de los estudios CTS a integrar plenamente los aportes de la teoría feminista. Los estudios de ciencia, tecnología y género constituyen una plataforma común entre estas dos tradiciones cuya convergencia es un desafío central del análisis feminista.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Pierre Fournier, Cédric Lomba et Séverin Muller, « Enquêter en milieu rétif. L’industrie pharmaceutique sous observation collective », ethnographiques.org, n°32, 2016 - en ligne : http://www.ethnographiques.org/2016/Fournier,Lomba,Muller - (Enquêtes collectives).
    Résumé : Si l'enquête collective propose un espace de confrontation de points de vue sur un même objet, elle recèle aussi des vertus pour aborder des institutions complexes et peu ouvertes à la recherche ethnographique. En témoigne une recherche sur l'industrie du médicament qui a mobilisé une dizaine de sociologues, économistes et historiens. La division du travail a permis de surmonter les refus d'enquête et de trouver de nouvelles voies d'investigation, ainsi que de tenir l'objectif d'une connaissance empirique précisément fondée sur un objet complexe. Au-delà, deux types de comparatisme ont été ouverts par la pratique collective de l'enquête. Interne au secteur pharmaceutique tout d'abord, par l'accès des différents chercheurs à des terrains distincts, mis en correspondance. Externe ensuite, par la mobilisation de chercheurs apportant chacun la connaissance préalable d'un univers ayant une parenté ponctuelle avec la pharmacie. L'article interroge enfin l'écriture que la forme collective a favorisée pour saisir comment elle répond aux attendus épistémologiques de l'enquête ethnographique et aux modalités d'évaluation individuelle de la recherche., Investigating in a hostile environment. The pharmaceutical industry under collective observation. While collective investigation offers an opportunity to compare viewpoints on a single object, it can also result in ways to approach complex institutions that are not very open to ethnographic research. This research project on the pharmaceutical industry, which involved ten sociologists, economists and historians, attests to the obstacles involved. The division of work made it possible to overcome access denied to the field and to find new means of enquiry, as well as to keep up with the objective of gaining precise empirical knowledge of a complex object. In addition, collective work paved the way to two forms of comparison : internal comparisons within the pharmaceutical sector, since different researchers had access to distinct fields of enquiry which could then be contrasted ; and external comparisons, as each researcher involved brought knowledge of another sector that shared some characteristics with the pharmaceutical industry. Finally, the article examines the type of writing that was favored by collective work in order to understand how it meets both the epistemological requirements of ethnographic enquiry, and the individual assessment of research.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Camille François, « Jouer de la vulnérabilité résidentielle. Le travail de relogement au cœur de la démolition des grands ensembles », Métropolitiques, 2016 - en ligne : http://www.metropolitiques.eu/Jouer-de-la-vulnerabilite.html.
    Résumé : Le rôle des « relogeurs », acteurs majeurs de la rénovation urbaine des grands ensembles, est méconnu. Œuvrant dans les coulisses des campagnes de démolition, leur travail consiste à satisfaire les objectifs de relogement des bailleurs… quitte à jouer ou se jouer des formes de vulnérabilité vécues par les locataires.
    Mots-clés : *CSU, Article, Autres revues scientifiques.

  • Camille François, « Une discrimination au délogement », Terrains & travaux, n°29, 2016 - p. 105-125.
    Résumé : Parmi l’ensemble des ménages endettés assignés au tribunal d’instance dans le cadre des procédures d’expulsion locative, un groupe se distingue par le traitement à la fois spécifique et défavorable qui lui est réservé : les résidents des foyers de travailleurs migrants. Croisant analyse statistique de 622 décisions de justice et approche ethnographique du travail des magistrat·e·s, l’article se propose de mettre en lumière et de discuter la nature particulière de la discrimination dont ces derniers font l’objet, et l’entremêlement des logiques juridiques et pratiques sur lesquelles elle repose.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Jane Freedman, « Understanding Sexual Violence in the Democratic Republic of Congo », Sustainable Security, 2016 - en ligne : https://sustainablesecurity.org/2016/05/11/towards-a-greater-understanding-of-sexual-violence-in-the-democratic-republic-of-congo/.
    Résumé : Much has been written about the prevalence of sexual violence in the Democratic Republic of Congo (DRC), and in particular about the use of rape as a “weapon of war”. The horrific stories of rape and sexual violence published worldwide have led to the DRC being labeled the “worst place in the world for women” and the “rape capital of the world”. Feminists have long decried the silence which has historically surrounded rape and sexual violence during conflict, and so the fact that political leaders and world media are now talking about sexual violence in the DRC and pushing for solutions to this problem should be applauded. However, much of the discourse and reporting reduces this to a simple narrative of “bestial” or uncontrolled soldiers or militias raping the women and girls in villages which they attack. This narrative, in addition to employing colonialist and racist stereotypes about the behaviour of Congolese men and women, fails to grasp the complexities of gender relations in the DRC, the multiple and varied nature of sexual and gender-based violence, and of the social structures and norms which underlie this violence.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Jane Freedman, « Engendering Security at the Borders of Europe: Women Migrants and the Mediterranean ‘Crisis’ », Journal of Refugee Studies, vol.29, n°4, 2016 - p. 568-582.
    Résumé : The dangers facing migrants attempting to reach the EU by boat have been highlighted in many reports and media articles. However, although more and more women are among those trying to reach Europe, little attention has so far been paid to the gendered nature of the insecurities facing these migrants. This article examines the experiences of women arriving in Kos, Greece, as part of a journey to seek protection in Europe, and analyses the ways in which gendered forms of violence, gendered divisions of space and relations of power create specific insecurities for these women.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Jane Freedman, « Sexual and gender-based violence against refugee women: a hidden aspect of the refugee "crisis" », Reproductive Health Matters, vol.24, n°47, 2016 - p. 18-26.
    Résumé : La « crise » actuelle des réfugiés en Europe a créé de multiples formes de vulnérabilité et d’insécurité pour les réfugiées, notamment plusieurs formes de violence sexuelle et sexiste. Les femmes, seules ou avec leur famille, sont de plus en plus nombreuses à tenter de parvenir en Europe pour y chercher protection, mais elles sont soumises à la violence pendant le voyage et/ou à l’arrivée dans un pays de destination. Le manque de logements adéquats ou d’installations d’accueil pour les réfugiés et les migrants en Europe, ainsi que la fermeture des frontières qui a augmenté la nécessité d’avoir recours à des passeurs pour atteindre l’Europe, exacerbent la violence et l’insécurité.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Maud Gelly, « Des inégalités en tous genres face au décès par sida et de leur ignorance par le système de santé », Revue Agone, n°58, 2016 - p. 135-150.
    Résumé : Les recherches sur les décès survenus avant 65 ans qui pourraient être évités montrent que, pour les femmes, la plupart de ces décès pourraient être évités en améliorant la prise en charge par le système de soins (dépistage, accès aux soins, qualité des soins), alors que chez les hommes la plupart de ces décès pourraient être évités en limitant la consommation d’alcool et de tabac et les expositions professionnelles. En d’autres termes, les conditions de travail expliquent la plus grande partie des inégalités entre hommes, alors qu’entre femmes c’est le système de soins qui est le plus producteur d’inégalités.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Maud Gelly et Bibia Pavard, « De la fabrique des militant-e-s à la fabrique des patient-e-s », Genèses, n°102, 2016 - p. 47-66.
    Résumé : L’article questionne empiriquement l’exceptionnalité des mobilisations contre le sida, en cherchant les éléments de rupture et de continuité entre deux mobilisations partageant la volonté commune de mobiliser les profanes : la pratique militante des avortements entre 1973 et 1975, et la mise en place du dépistage « communautaire » du sida entre 2007 et 2010. L’approche comparative souligne les effets du contexte politique sur les mobilisations, l’impossible filiation, et les transformations de cette forme de lutte.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Maud Gelly et Laure Pitti, « Une médecine de classe ? Inégalités sociales, système de santé et pratiques de soins », Revue Agone, n°58, 2016 - p. 7-18 - (Introduction au dossier : "Quand la santé décuple les inégalités").
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques, Présentation-Introduction.

  • Pierre Gilbert, « Troubles à l’ordre privé », Actes de la recherche en sciences sociales, n°215, 2016 - p. 102-121.
    Résumé : À partir d’une enquête localisée dans le grand ensemble des Minguettes (Vénissieux), cet article analyse la réception par les classes populaires d’un dispositif architectural inédit dans les cités HLM. Adoptée par les « nouvelles classes moyennes » à partir des années 1980, la cuisine ouverte est aujourd’hui introduite dans ces quartiers par les concepteurs de la politique de rénovation urbaine, qui voient là un habitat moderne et attractif censé permettre d’y recréer de la « mixité sociale ». Les habitants rejettent pourtant de façon massive ce dispositif, qui vient contrarier en profondeur leurs styles de vie populaires – marqués notamment par une gestion spécifique du propre et du sale, la possession d’espaces personnels et réservés à l’entre-soi de sexe. Certains ménages appartenant aux fractions stables des classes populaires s’installent malgré tout dans les logements neufs avec une cuisine ouverte, dans laquelle ils voient un attribut symbolique de leur petite promotion sociale. Ils s’approprient alors celle-ci de façon hétérodoxe, à travers des usages éloignés de ceux des premiers adeptes de ce modèle, qui leur permettent de limiter la perturbation que celui-ci exerce sur leurs styles de vie.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Pierre Gilbert, « Classes, genre et styles de vie dans l’espace domestique », Actes de la recherche en sciences sociales, n°215, 2016 - p. 4-15 - (Introduction au dossier Les classes sociales au foyer.).
    Résumé : À travers une sociologie des classes sociales au foyer, ce dossier invite à entrer dans l’espace domestique pour étudier la structure sociale. Cette focale se justifie tout d’abord par l’importance historiquement grandissante de la vie privée et l’investissement croissant du chez-soi, lieu par excellence du développement de l’intimité. Le XXe siècle est en effet celui de la conquête de l’espace domestique :...
    Mots-clés : *CSU, Présentation-Introduction, Referencement Journal Base.
  • Nadya Araujo Guimarães et Helena Hirata, « La frontera entre el empleo doméstico y el trabajo profesional de cuidados en Brasil : Pistas y correlatos en el proceso de mercantilización », Sociologia del Trabajo, n°86, 2016 - p. 7-27 - (Introduction au dossier "Cuidados y cuidadoras").
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques, Présentation-Introduction.

  • Karim Hammou, « Mainstreaming French rap music. Commodification and artistic legitimation of othered cultural goods », Poetics, 2016 - en ligne : http://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0304422X16301188.
    Résumé : By analysing the changes in the commodification of French rap music in the 1990s and 2000s, this paper presents artistic legitimation as a conflict-ridden social process in which for-profit companies plays a crucial role. In the first section, I describe how French rap music is commodified through various paths of commodification (aesthetic, oppositional and mainstream) and their interplay over time. Some of these paths rely on the framing of rap music as a cultural good associated with minority groups, and are key in the first steps toward a legitimation of French rap music as an art form. In the second section, I show how resource mobilisation is an active driver for the artistic delegitimation of French rap music. In the context of market competition, the status of rap music as an “othered” cultural good offers significant opportunities for devaluation. This case study helps to pinpoint how cultural goods may achieve an ambivalent artistic legitimation based on false consensus, which I distinguish from both full-fledged artistic legitimacy and utter artistic illegitimacy.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.
  • Helena Hirata, « Trabalho, gênero e dinâmicas internacionais », Revista da ABET Brazilian Journal of Labor Studies, Associaçao Brasileira de Estudos do Trabalho - ABET, vol.15, n°1, 2016 - p. 9-21.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Helena Hirata, « Care Work », Sur: International Journal on Human Rights, vol.13, n°24, 2016 - p. 53-63.
    Résumé : Care work has been carried out for a long time by women, for free, inside the domestic space. Factors such as the development of care-related professions, the increasing number of women in the paid labour market, as well as migratory flows in the context of increasing globalisation have generated not only a new international division of labour but also redefined care work. In this article, the author presents some categories of the sexual and international division of labour through a comparative study between Brazil, France and Japan. In addition to the societal differences, different care actors such as the state, the market and the family, come together but act in an unequal and asymmetrical way. Care work continues to be carried out mostly by women in all three countries, and is likely to remain so, since it is a precarious, low-paid job, little recognised and under valued. Thus, the author stresses the importance of taking into account the inequalities of gender, class and race that are implicated in the context of the internationalisa tion of care work. [ABSTRACT FROM AUTHOR]
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Helena Hirata, « Subjetividade e sexualidade no trabalho de cuidado », Cadernos Pagu, n°46, 2016 - en ligne : http://submission.scielo.br/index.php/cpa/article/view/151365.
    Résumé : Resultados de pesquisa de comparação internacional Brasil-França-Japao no trabalho de cuidados a pessoas idosas dependentes em instituições (ILPI) e no cuidado domiciliar, atentando para a dimensao da sexualidade nesse trabalho, sexualidade tanto do beneficiário quanto do provedor de cuidados e atentando igualmente para a dimensão de gênero ne relação entre cuidadora e pessoa cuidada. Poucas pesquisas tratam da dimensão da sexualidade no trabalho de cuidado, quando fica claro pelos exemplos apresentados no artigo que levar em consideração essa questão é fundamental, inclusive para a formação da cuidadora e para sua competência e qualificação plena para o exercício dessa atividade profissional.
    Mots-clés : *GTM, Autres revues scientifiques.

  • Helena Hirata, « Mulheres brasileiras : relações de classe, de “raça” e de gênero no mundo do trabalho », Confins, n°26, 2016 - en ligne : http://confins.revues.org/10754.
    Résumé : L'article présente les convergences et différences principales entre la situation des femmes au Brésil et en France. Pour cette comparaison, il part de l'analyse de la division sexuelle du travail professionnel et domestique dans les deux pays, et du rapport entre vie familiale et vie professionnelle. Il compare également les différentes modalités de précarisation sociale et du travail qui ont des conséquences inégales sur les femmes brésiliennes et françaises.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Cédric Hugrée, « Les sciences sociales face à la mobilité sociale », Politix, n°114, 2016 - p. 47-72.
    Résumé : Ce texte revient sur deux débats centraux dans les travaux sur la mobilité sociale des dernières années : celui discutant des déclassements des générations les plus récentes et celui interrogeant les échelles d’observation des parcours sociaux entre parents et enfants. Dans un premier temps, l’analyse des destins de la cohorte 1975 conduit à nuancer l’idée d’une banalisation des déclassements de génération en génération et de groupes sociaux en groupes sociaux. On montre notamment que si les enfants des classes moyennes et supérieures nés au milieu des années 1970 connaissent une érosion réelle mais limitée de leurs perspectives, les enfants des classes populaires connaissent de meilleurs destins que ceux estimés, par Louis Chauvel, il y a près de 15 ans. Dans un second temps, le texte revient sur l’intérêt d’une table détaillée de mobilité sociale pour changer l’échelle d’objectivation des déplacements sociaux entre parents et enfants. Cette approche s’avère particulièrement riche pour observer les déplacements de faible amplitude et pour interroger certaines modalités spécifiques de reproduction sociale. On défend finalement l’idée que ce n’est pas tant la mobilité observée, mais bien la mobilité détaillée qui est sans doute « la plus proche de l’expérience sensible qu’ont les individus des phénomènes de mobilités ». Ainsi, loin de fermer la porte à la connaissance ethnographique ou qualitative des déplacements sociaux, ces premiers résultats issus d’exploitations secondaires de grandes enquêtes de la statistique publique les sollicitent et favorisent en retour l’identification de cas, si chers au raisonnement ethnographique.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.
  • Florence Hulak, « Le tribunal de l’histoire. Vérité historique et vérité judiciaire », Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol.141, n°1, 2016 - p. 3-21.
    Résumé : Quelle est la pertinence du modèle judiciaire pour penser le statut de la vérité historique ? Ce modèle prend deux formes distinctes mais complémentaires. La première conçoit cette vérité par analogie avec la vérité factuelle que le juge d’instruction découvre à travers l’analyse critique des témoignages et des indices. La seconde l’assimile à la vérité partagée qui émane de la confrontation délibérative des récits concurrents devant le tribunal. Contre ce double modèle judiciaire, deux thèses sont défendues. D’abord, l’histoire ne saurait renoncer à une visée proprement scientifique, qui ne se confond pas avec l’imputation de responsabilités. Ensuite, l’hétérogénéité des visées de connaissance et d’imputation ne renvoie pas simplement à un partage entre pratiques professionnelles : si l’historien peut être amené à assigner des responsabilités en mobilisant méthodes ou connaissances historiques, ce n’est pas par cette activité qu’il poursuit une vérité de type historique.
    Mots-clés : *Labtop, Referencement Journal Base.

  • Laurent Jeanpierre et Choukri Hmed, « Introduction au dossier. Révolutions et crises politiques au Maghreb et au Machrek », Actes de la recherche en sciences sociales, 211-221, 2016 - p. 4-23.
    Résumé : La sociologie des révolutions et des crises de régime est restée polarisée entre des analyses centrées sur le temps long des structures sociales et politiques et celles focalisées sur le temps court des conjonctures événementielles et de leurs mobilisations collectives. Minoritaire face aux approches géopolitiques ou culturalistes, la sociologie des crises politiques des mondes arabes depuis 2011 n’échappe pas à ces divisions. L’article, qui fait aussi office d’introduction du numéro, jette les bases d’une sociologie de ces crises où s’articuleraient mieux temps court et temps long, contingence et structure. Plusieurs hypothèses sont mises à l’épreuve : le rôle déclencheur des aspirations désajustées ; le rôle conducteur des anciens réseaux oppositionnels ; l’importance des variables géographiques ; la distance sociale entre acteurs et bénéficiaires de la révolution ; le rapport ambivalent des révolutionnaires à l’État. L’article souligne aussi l’intérêt potentiel des notions de capital et de champ révolutionnaires et se demande si une greffe de la théorie des champs sur la sociologie des crises politiques permettrait d’éviter les écueils du finalisme et de l’autonomisation excessive des logiques de situation ainsi que du calcul individuel.
    Mots-clés : *Labtop, Présentation-Introduction, Referencement Journal Base.

  • Rachel L. Kaplan, Jae Sevelius et Kira Ribeiro, « In the name of brevity: The problem with binary HIV risk categories », Global Public Health, 2016 - p. 1-11 - (PMID: 26824592).
    Résumé : According to the 'Consolidated Guidelines on HIV Prevention, Diagnosis, Treatment and Care for Key Populations' there are five groups of people at elevated risk of HIV, including 'transgender women or transgender men who have receptive anal sex with men'. Although cost effectiveness strategies and best practice lessons recommend targeting specific populations for HIV prevention, existing risk categories lack specificity, and may in fact cause further confusion. Existing categories of risk often perpetuate notions of gender and sexuality that can erroneously exclude, alienate, and stigmatise those who are at the highest risk and thus should be prioritised. We review the troubled history of the MSM category and the problematic conflation of trans feminine individuals and MSM in much of the existing HIV literature, and how this practice has stymied progress in slowing the HIV epidemic in the most at-risk groups, including those who do not fit neatly into binary notions of gender and sex. We draw from examples in the field, specifically among trans feminine people in Beirut and San Francisco, to illustrate the lived experiences of individuals whose identities may not fit into Euro-Atlantic constructs of HIV prevention categories.
    Mots-clés : *Labtop, Referencement Journal Base.

  • Michel Kokoreff, « Nuit debout sur place », Les Temps Modernes, n°691, 2016 - p. 157-176.
    Résumé : Le printemps 2016 a été marqué par un double mouvement. Depuis le début du mois de mars jusqu’à la fin juin, nous avons été des centaines de milliers de personnes non seulement à descendre dans la rue contre le projet de loi Travail, mais à tenter de se réapproprier la rue et à reprendre espoir en un autre monde. Ce n’est pas rien, surtout dans le contexte qui prévaut en France depuis les attentats...
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Lisandre Labrecque-Lebeau, « La réception des conversations quotidiennes. Communication ordinaire et normativité sociale », Communiquer. Revue de communication sociale et publique, n°17, 2016 - p. 41-57.
    Résumé : La réception des contenus des conversations quotidiennes est une question qui a peu été traitée tant en communication qu’en sociologie de l’interaction. Cet article présente et conceptualise différents moments de la réception normative des conversations à partir d’un matériau spécifique, soit une série de récits de conversations quotidiennes. Vingt personnes provenant de différents milieux nous ont fait part de l’ensemble des conversations auxquelles ils ont participé les sept jours précédents. Il ressort de ces entretiens, que nous proposons de nommer « débriefings », que le processus de réception des conversations se fait tant en amont, en acte et en présence qu’en aval de leur tenue, trois moments ayant émergé du matériel. Nous présentons aussi les dimensions de la réception conversationnelle propres à son immédiateté, à son caractère collectif ainsi que le rapport qu’elle entretient avec la conversation intérieure des interlocuteurs. Ce processus constitue une strate importante de la socialisation ordinaire, des rapports intersubjectifs quotidiens et de la normativité sociale.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Louise Langevin, Anne-Marie Devreux et Coline Cardi, « The Regulation of Gender in the Co-Existence of Levels of Law: Conversations between Europe and Canada », Canadian Journal of Women and the Law, vol.28, n°3, 2016 - en ligne : http://utpjournals.press/doi/10.3138/cjwl.28.3.i - i-viii p.
    Mots-clés : *CSU, Articles dans des revues à comité de lecture.

  • Nicolas Larchet, « Misery needs company », Savoir/Agir, n°35, 2016 - p. 103-111.
    Résumé : Mohamed, que ses clients surnomment « Mike », a 39 ans. Cela fait presque trois ans – nous sommes en 2010 – qu’il vit à La Nouvelle-Orléans, où il est propriétaire d’un « magasin du coin » (corner store) dans le quartier populaire noir de Central City. Né dans une famille de lettrés du Sud de la Mauritanie, licencié de science politique et diplômé de l’École nationale d’administration de Rabat, il a été directeur de production d’une entreprise de pêche au mulet puis « investisseur » à Nouakchott où il percevait un « salaire de ministre », avant d’immigrer aux États-Unis il y a dix ans dans le projet d’y faire fortune. Arrivé à Louisville dans le Kentucky, où est établie une petite communauté mauritanienne, il a d’abord travaillé comme chauffeur de taxi salarié tout en suivant des cours d’anglais dans un community college – il prépare depuis un MBA par correspondance. Marié à une assistante sociale noire américaine, il n’a pas hésité à s’éloigner d’elle en juin 2007 pour rejoindre son frère cadet, Aly, qui venait de prendre des parts dans une station-service à La Nouvelle-Orléans, où il lui proposait de devenir son associé.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Jean-François Laé, « Ferme ta caisse ! », Sociologie et Sociétés, vol.48, n°2, 2016 - p. 121-130.
    Résumé : Le récit est une arme pour combattre le chiffre, pour redonner de la chair aux mots et aux gens. Pour autant, quel type d’attention voulons-nous poser ? Par les variations de sens, par le soulèvement des émotions, la narration exerce sur la pensée une force réflexive : un trait interprétatif, une préhension singulière, une posture sociale. Sa qualité sensible forme une modalité transmissible : une ambiance au travail, des bruits et des échos sur « les cheffes », des sentiments de crainte, des flashs sur les relations d’assujettissement. Une sociologie publique est à ce prix : faire passer un sens accessible à tous.Dans le récit qui suit, je me suis attaché aux récits de trois jeunes filles en stage dans un supermarché du nord de Paris. Comment entrer « dans la place » ? En usant du « je », comme si nous étions à l’intérieur, nous nous heurtons aux clients, à leurs paniers ; aux caddies, à leurs achats ; au travail domestique, au nettoyage ; aux landaus des mères, aux promenades dans les rayons. Dans les coulisses, sans une parole ni un regard, les caissières se reposent et se surveillent. Énervement, fatigue, insulte, affolement, tandis que déjà la terrifiante voix de la cheffe hurle « aux caisses »., Storytelling is a weapon to fight numbers, to give back flesh to words and people. But what do we want to focus on ? Through variations of meaning, by evoking emotions, narration exerts a reflexive force on thought : an interpretative feature, a particular insight, a social posture. Its sensitive quality embodies a communicable modality : an atmosphere at work, noises and echoes on the “bosses”, feelings of fear, flashes on relations of subjugation. This is the price of public sociology : to transmit meaning that is accessible to all. In the following narrative, I have followed the stories of three young women interns working in a northern Paris supermarket. How can one “get in” ? If we speak in the first person singular, “I”, as if we were inside, we offend the customers, their baskets ; shopping carts, their purchase items ; domestic work, cleaning ; the landau of mothers, the strolls in the aisles. In the wings, without a word or a gaze, the cashiers are resting and watch over each other. Irritation, fatigue, insults, panic, while the terrifying voice of the boss is already screaming, “Go back to work.”, La narración es un arma para combatir las cifras, para darle carne a las palabras y a la gente. No obstante, ¿qué tipo de atención deseamos darle ? Por medio de variaciones de sentido y de la insurrección de las emociones, la narración ejerce una fuerza reflexiva sobre el pensamiento : un rasgo interpretativo, una aprehensión singular, una postura social. Su calidad sensible da forma a una modalidad transmisible : un ambiente en el trabajo, ruidos y ecos acerca de los sentimientos de temor, destellos acerca de las relaciones de sometimiento. Una sociología pública conlleva ese precio : alcanzar un sentido accesible para todos. Este texto toma los relatos de tres chicas jóvenes en el contexto de una pasantía en un supermercado al norte de París. ¿Cómo entrar “en el lugar” ? Utilizando el “yo”, como si estuviésemos al interior, nos chocamos con los clientes, con sus cestos, con los ayudantes, sus compras, con el trabajo doméstico, la limpieza, los coches de las madres, las circulaciones entre las estanterías. Sin palabras ni miradas, las cajeras descansan y se vigilan. Ansiedad, cansancio, insultos, aturdimiento, mientras se escucha la temible voz de la jefa gritar “a sus cajas”.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Sébastien Lemerle, « Trois formes contemporaines de biologisation du social », Socio. Sociétés, idéologies, système mondial, n°6, 2016 - p. 81-95.
    Résumé : Depuis la seconde moitié des années 1960, ont réapparu dans l’espace public des points de vue sur le culturel et le social inspirés par les sciences biologiques à destination d’un public de plus en plus large. Cet article propose une typologie des différentes formes de « biologisation » existant aujourd’hui dans le cadre français.
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Sébastien Lemerle et Carole Reynaud-Paligot, « Présentation du dossier : Les usages sociaux des sciences du vivant », Revue européenne des sciences sociales, 54-1, 2016 - p. 155-157.
    Résumé : L’importance prise par des grilles d’analyse et d’action inspirées des sciences biologiques (neurosciences, psychologie neurocognitive, génétique, etc.) dans un nombre croissant de secteurs du monde social est un phénomène à la fois important et peu investigué par les chercheurs francophones. Depuis le milieu des années 2000, ces derniers ont certes commencé à s’emparer du sujet, mais essentiellement dans des perspectives théoriques et disciplinaires, comme en témoignent plusieurs articles, n...
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Sébastien Lemerle et Carole Reynaud-Paligot, « Causalisme et contextualisation : sur les usages de la biologie par les sciences sociales », Revue européenne des sciences sociales, 54-1, 2016 - p. 159-182.
    Résumé : L’articulation des sciences de la vie aux sciences sociales est une question qui n’a cessé de susciter interrogations et débats durant la dernière décennie. À partir de quatre exemples (neurosciences sociales, naturalisme social, épidémiologie des représentations et génétique comportementale), l’article traite du type de dialogue existant de nos jours entre ces deux champs de connaissance. Il aborde ensuite deux questions paraissant concentrer les principaux problèmes : celle des régimes de causalité en vigueur dans les deux approches et celle de la relation entre facteurs biologiques et « contexte » social. Enfin, il montre que ces débats n’épuisent pas toute de la réflexion que les sciences sociales doivent mener au sujet du bio-naturalisme, qu’il soit théorique ou appliqué.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Clara Lévy, « Le livre de chevet au prisme du genre », Ethnologie française, vol.46, n°161, 2016 - p. 21-30.
    Résumé : Ce texte propose une analyse des modalités d’élection puis d’usages de leur livre de chevet par les lectrices et les lecteurs. Autour du livre préféré s’organise une série de pratiques genrées, d’abord dans le choix de l’ouvrage préféré, puis dans l’acceptation ou le contrôle des émotions dues à la lecture. Enfin, l’identification aux personnages principaux du livre de chevet concerne, pour un personnage du même genre que soi, à la fois des lectrices et des lecteurs – alors que la transgression identificatoire de genre concerne plutôt les lectrices que les lecteurs.
    Mots-clés : *Labtop, Referencement Journal Base.

  • Efthymia Makridou, « Cuidados e itinerarios de migrantes. Aprender de la diversidad de situaciones », Sociología del trabajo, n°86, 2016 - p. 28-43.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Audrey Mariette et Laure Pitti, « Médecin de première ligne dans un quartier populaire », Revue Agone, n°58, 2016 - p. 51-72.
    Résumé : « Dans les études en médecine, c'était très classique comme formation, comme mode de pensée, très normatif. Mais il y avait quand même une minorité qui était ouverte à ces problématiques : aller soigner les gens dans les quartiers populaires. Il y a eu plus tard une autre tendance, mais là, c'était une génération de jeunes qui ont plus été attirés par le profil à la Kouchner, d'un médecin qui va vers le Tiers-Monde et qui joue au médecin humaniste qui soigne les populations dans les pays en développement. Nous, on n'était pas là-dedans, c'était le mouvement d'avant, qui était d'aller vers les ouvriers, en fait, la démarche de 68 d'aller dans les quartiers difficiles et de faire une médecine différente, avec très vite un questionnement sur les pratiques. »
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Isabelle Mayaud, « Exploration des terrae incognitae du savoir musical et construction identitaire en France (1842-1881) », Cahiers Sens public, 19-20, 2016 - p. 194-210.
    Résumé : Motivée par la concurrence internationale, dans le domaine scientifique notamment, la France pose, dans la première moitié du xixe siècle, les jalons d’une activité culturelle à l’étranger. Cette politique publique passe par différents ministères et administrations d’État (Marine, Guerre, Affaires étrangères, Beaux-arts), et se déploie suivant des formes d’intervention diversifiées (missions individuelles ou collectives, temporaires ou permanentes, scientifiques et militaro-scientifiques). Fer de lance de cette action, le ministère de l’Instruction publiquecompte à partir de 1842, au sein de sa division des sciences et lettres, un « service des missions scientifiques et littéraires » en charge, en particulier, de l’évaluation et de la subvention de missions individuelles. Au fil des redécoupages administratifs, l’inscription institutionnelle de ce service évolue, mais jusqu’en 1936 le ministère conserve un budget consacré aux missions (Bourquin, 1993, p. 17). « Système de voyages » (Ministère de l’Instruction publique, 1890, p. II), voué à la promotion raisonnée des mobilités savantes, son périmètre d’intervention s’étend aux confins du globe et ne souffre, en principe, aucune limite : (...)
    Mots-clés : *Labtop, Article, Autres revues scientifiques.

  • Dominique Memmi, « Une discrète naturalisation de la maternité : le for intérieur féminin face aux aléas de la reproduction », Sociologie, vol.7, n°4, 07 décembre 2016 - p. 413-422.
    Résumé : Le milieu du xx e  siècle a vu la généralisation autour de pratiques jusque‑là interdites ou impossibles (avortement, contraception, procréation médicalement assistée, changement de sexe) ou dans des lieux où l’autorité traditionnelle s’était vue fortement contestée (école, famille) d’un nouveau gouvernement des conduites « par la parole ». Une décennie après en avoir fait le constat et la théorie (Memmi, 2003), que peut‑on dire aujourd’hui de ce dispositif, en ce qui concerne tout au moins, l’administration du début de la vie ? Trois constats sont à faire. Ce dispositif a plutôt continué à étendre son empire. Il a continué à délaisser certaines de ses cibles potentielles. Il a enfin révélé une de ses significations profondes : la naturalisation de la vocation féminine à la maternité doit désormais passer par d’autres voies que par le passé. Lesquelles ?
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.
  • Laure Moguérou et Jean-Luc Primon, « Educational treatment of migrant children in French schools : institutional discrimination? », Autonomie locali et servizi sociali, n°3, 2016 - p. 415-430.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Izadora Xavier do Monte, « The Pen is mightier than the H-Bomb », Interventions: International Journal of Postcolonial Studies, vol.18, n°5, 2016 - p. 669-686.
    Résumé : Through discourse analysis of interviews with United Nations Security Council diplomats, this essay attempts to deconstruct the binary that opposes power politics and international law and morality. It intends to show that the context (or ‘conditions’) of production of UNSC documents – international law – does not counterbalance the hierarchies that define international power politics, but depends on and reinforces such hierarchies. International law makes the privileged position of some members more acceptable even in a context where the ideal of nations’ self-determination and democracy would seem to demand otherwise. It also allows the most powerful to determine what is to be considered fundamental for the international community, and who is to be constrained by force in these contexts, with important material effects.
    Mots-clés : *GTM, Referencement Journal Base.

  • Léa Morabito et Camille Peugny, « Entre pauvreté et exclusion : des trajectoires de précaires », Cahiers Français, n°390, 2016 - p. 26-32.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Cornelia Möser, « Après Le Deuxième Sexe, la sexualité en questions », Le magazine Littéraire, n°566, 2016 - p. 90.

  • Luca Paltrinieri, « Les "Critical Management Studies" entre micro-émancipation et utopie », Travailler, n°36, 2016 - p. 121-138.
    Résumé : L’article est une présentation générale, presque un bilan, du courant principalement anglais des Critical Management Studies (cms), à partir du premier recueil d’articles, publié en 1992, par Hugh Willmott et Mats Alvesson, qui restent les deux chercheurs les plus influents du courant. La volonté de rompre le discours mythique de la théorie managériale conventionnelle héritait d’une solide tradition de critique des pratiques de gestion, dont au moins deux courants majeurs étaient très actifs au cours des années 1980 : le Labour Process Theory (lpt), qui s’inspirait des travaux de Harry Braverman et l’histoire de la comptabilité. Les cms se distinguent toutefois de ces courants pour la forte influence de la « théorie critique » (Foucault, Bourdieu, les travaux de l’école de Francfort et plus particulièrement Habermas) qui est mobilisée pour étudier les concepts et les pratiques du management. Voulant distinguer leur approche de la pure description de la domination, Alvesson et Willmott proposent une théorie et une pratique de la « microémancipation » fondées sur l’étude ethnographique des situations de travail et la description de la résistance face aux injonctions managériales. Cette volonté de partir des situations empiriques pour penser la démocratisation des relations de travail a permis d’engendrer une série d’études de terrain sans toutefois réussir à déboucher sur une théorie d’ensemble de l’émancipation (qui était pourtant proposée par le lpt). L’article suggère qu’en se coupant d’une perspective plus large de l’émancipation sociale pour valoriser les approches microémancipatoires, les auteurs des cms auraient perdu de vue le souffle utopique venant du travail lui-même et de sa transformation au cours des vingt dernières années, ce qui les aurait paradoxalement éloignés des perspectives réelles d’émancipation.
    Mots-clés : *Labtop, Article, Referencement Journal Base.

  • Luca Paltrinieri, « L'impresa e la filosofia politica. Verso un approccio genealogico », Officine Filosofiche, n°3, 2016 - p. 23-43.
    Mots-clés : *Labtop, Autres revues scientifiques.

  • Gail Pheterson, « At long last, listen to the women! », openDemocracy, 01 mars 2016 - en ligne : https://www.opendemocracy.net/beyondslavery/sws/gail-pheterson/at-long-last-listen-to-women.
    Mots-clés : *CSU, Grand public-Expertise.

  • Ana Portilla, « On the Run : l’ethnographie en cavale ? », Genèses, n°102, 2016 - p. 123-139.
    Résumé : On the Run : Fugitive Life in an American City d’Alice Goffman a connu un franc succès aux États-Unis avant de susciter une polémique quant à la véracité des propos de l’ethnographe et la légitimité de la méthode ethnographique. L’article propose de dépasser ce procès d’intention en interrogeant la portée sociologique de l’ouvrage. Il s’agira de restituer la controverse avant de montrer comment On the Run est rendu perméable à la critique par une survalorisation des effets sociaux du système pénal et un manque objectivation des conditions d’enquête.
    Mots-clés : *CSU, Referencement Journal Base.

  • Bernard Pudal, Gérard Mauger et Louis Pinto, « Communisme », Savoir/Agir, n°37, 2016 - p. 71-82 - (Grand entretien avec Bernard Pudal, réalisé par Gérard Mauger et Louis Pinto.).
    Mots-clés : *CSU, Entretien.
  • Alain Quemin, « Omar Ba : l’animal peint, entre figuration et hybridation, métaphore de la vie et du pouvoir », Legeia. Dossiers sur l'art, 145-148, 2016 - p. 157-170.
    Mots-clés : *Labtop.
  • Karima Ramdani, « Le statut des femmes en Algérie : entre espoirs et désenchantement », Questions Internationales, n°81, 2016 - p. 74-75.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Kira Ribeiro, « De la protection de la Nation à la protection des femmes : genèse de la criminalisation du VIH en France », Cahiers du Genre, n°60, 2016 - p. 61-78.
    Résumé : Cet article porte sur la genèse de la criminalisation de la transmission sexuelle du VIH en France, des débats parlementaires sur l’éventuelle mise en place d’un délit de dissémination des maladies transmissibles épidémiques en 1991 à l’essor des procès pour transmission du VIH au milieu des années 2000. À partir d’une analyse d’archives parlementaires, juridiques et associatives, il s’agit de retracer les modifications dans la justification politique de la criminalisation du VIH. Ce faisant, cet article vise à saisir comment la criminalisation du VIH oscille entre un objectif de protection de la Nation et un objectif de protection des femmes.
    Mots-clés : *Labtop, Referencement Journal Base.

  • Eva Rodriguez et Michal Raz, « Quand les sciences infusent des préjugés », Le Magazine Littéraire, n°566, 2016 - p. 94.
    Mots-clés : *Labtop, Grand public-Expertise.
  • Glenda Santana De Andrade, « Transforming non-recognition into political action - The case of Palestinians from Syria in Lebanon », Journaal Vreemdelingenrecht, n°4, 2016 - p. 27-42.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Yves Sintomer, « Les futurs de la démocratie au XXIe siècle », Raison publique, n°20, 2016 - p. 175-191.
    Résumé : Le siècle qui a commencé est marqué par un paradoxe politique. D’un côté, la démocratie apparaît comme un régime plus attrayant que jamais pour les peuples qui en sont privés. Les révolutions arabes s’inscrivent dans une série qui a vu nombre de dictatures s’effondrer. L’Europe du Sud, l’Amérique latine, l’Europe de l’Est, une partie de l’Afrique et de l’Asie ont ainsi adopté au moins formellement...
    Mots-clés : *CSU, Article, Referencement Journal Base.
  • Yves Sintomer, « L’ère de la post-démocratie », Revue du Crieur, n°4, 2016 - p. 20-35.
    Mots-clés : *CSU, Article, Grand public-Expertise.

  • Yves Sintomer, « Sorteggio e democrazia deliberativa. Una proposta per rinnovare la politica del XXI secolo », Nomos. Le attualità del diritto, n°2, 2016 - en ligne : http://www.nomos-leattualitaneldiritto.it/nomos/yves-sintomer-sorteggio-e-democrazia-deliberativa-una-proposta-per-rinnovare-la-politica-del-xxi-secolo/ - 7 p.
    Résumé : Dopo un periodo di silenzio durato secoli, il sorteggio sembra essere tornato in auge nell’esperienza politica. Il caso dell’Islanda è, da questo punto di vista, emblematico. In seguito alla crisi economica che nel 2008 ha rischiato di portare il Paese sull’orlo del fallimento, la volontà di cambiare la squadra di governo e le regole del gioco politico, trova sfogo attraverso grandi manifestazioni di piazza. Il Governo conservatore abdica – il Primo ministro viene rinviato a giudizio nella primavera del 2012 a causa di una gestione catastrofica (ma ottiene in seguito un non luogo a procedere). Viene formato un Governo provvisorio che conquista la maggioranza alle elezioni anticipate dell’aprile 2009: una coalizione tra social-democratici e verdi. Nel gennaio dello stesso anno si è tenuta una conferenza nazionale che ha riunito rappresentanti dell’industria e dei sindacati. Dopo mesi di lavoro, le parti raggiungono un accordo dinamico che conserva gli aspetti essenziali del modello sociale islandese. Alla fine del 2009 un’Assemblea cittadina composta da circa un migliaio di persone estratte a sorte, insieme a un centinaio di soggetti qualificati, viene riunita su iniziativa di associazioni per declinare i valori sui quali rifondare il Paese. L’esperienza viene reiterata nel novembre 2010, questa volta con il sostegno statale e con lo scopo di adottare una nuova Costituzione. (...)
    Mots-clés : *CSU, Autres revues scientifiques.

  • Fatiha Talahite, « Désindustrialisation et industrialisation en Algérie. Le rocher de Sisyphe », Outre-Terre, n°47, 06 octobre 2016 - p. 130-151.
    Résumé : Peut-on parler de désindustrialisation en Algérie, sachant qu’il n’y a pas eu dans ce pays de processus abouti d’industrialisation comparable à ce que l’on a pu observer dans les économies émergentes ni même dans certains pays en développement ayant réussi à mettre en place une industrie manufacturière ? Aussi sera-t-il question ici d’« épisodes » industriels, dont le plus consistant fut sans conteste...
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Albena Tcholakova, « Le remaniement identitaire entre reconnaissance et maintien de la cohérence biographique. L’exemple des réfugié.e.s en France », Sociologie, vol.7, n°1, 2016 - en ligne : http://sociologie.revues.org/2712.
    Résumé : Qu’est-ce qu’un remaniement identitaire et comment pourrait-on l’analyser sociologiquement ? Cet article, se fondant sur une recherche sur la quête de travail des réfugié.e.s se propose de répondre à cette question en mettant en avant des enjeux de reconnaissance et des enjeux de maintien de la cohérence biographique qui sont apparus comme centraux dans l’expérience sociale des réfugiés. Pour rendre compte de l’imbrication de ces enjeux, nous proposons d’articuler deux approches théoriques complémentaires. La théorie sociale d’Axel Honneth permet d’analyser la contribution des enjeux de reconnaissance au remaniement identitaire. La théorie du maintien de l’identité de Michael Pollak fournit quant à elle les clés pour analyser le travail de maintien de la cohérence biographique. Dans un premier temps, nous analysons chacun de ces modèles séparément. Dans un second temps, nous décrivons la manière dont les deux approches peuvent être complétées l’une par l’autre dans un modèle général du remaniement identitaire. Dans un troisième temps, nous cherchons à mesurer le pouvoir heuristique de ce modèle en nous appuyant sur des entretiens et des observations réalisés auprès des réfugiés en quête de travail. Nous nous concentrons alors sur la manière dont ils cherchent à être reconnus, à sauvegarder un rapport positif à eux‑mêmes et une certaine cohérence biographique., What is identity transformation and how could it be analyzed from a sociological point of view? This paper addresses this general issue by drawing on fieldwork on refugees’ search for work, highlighting that the demand for recognition and the preservation of biographical coherence are two decisive components of refugees’ social experience. The paper argues that in order to capture what is at stake in this social experience, two complementary theoretical approaches should be interconnected. The social theory of Axel Honneth focuses on the contribution of recognitive dynamics in identity transformation, while Michael Pollak’s theory of identity preservation analyzes the work of preserving biblio­graphical coherence. In a first step, the paper analyses each of these two models separately. In a second step, it contends that the two models could complement one another in a general model of identity transformation. And in a third step, the paper investigates the heuristic potential of this general model by referring to interviews and observations concerning refugees’ search for work. Special attention is then paid to the ways in which refugees attempt to obtain recognition, maintain a positive relationship with themselves, and preserve a minimal biographical coherence.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

  • Albena Tcholakova, « Comparer les microstructures de la globalisation : l’expérience sociale de réfugié.e.s en France et en Bulgarie », Terrains/Théories, n°5, 2016 - en ligne : http://teth.revues.org/769.
    Résumé : Cet article interroge les façons de prendre en considération l’expérience des microstructures de la globalité dans le cadre d’une comparaison internationale. Cette expérience est appréhendée à partir de la quête de travail de réfugié.e.s dans deux sociétés européennes, la France et la Bulgarie, et la comparaison s’effectue au moyen d’une typologie de carrières professionnelles. Construite à partir de l’expérience des acteurs et articulée aux contextes sociétaux, cette typologie fournit un outil permettant de décrire, comprendre et expliquer l’expérience que les acteurs de la globalisation « par le bas », ici les réfugié.e.s en France et en Bulgarie, peuvent faire de certaines microstructures de la globalisation « par le haut », comme les dispositifs d’accompagnement, marqués par des formes de normalisation transnationale et les dispositifs économiques de plus en plus informalisés, genrés et ethnostratifiés.
    Mots-clés : *GTM, Article, Autres revues scientifiques.

  • Mehrdad Vahabi, « A positive theory of the predatory state », Public Choice, vol.168, 3-4, 2016 - p. 153-175.
    Résumé : While the distinction between public and private goods is essential in developing a normative theory of non-predatory states, the focus of this article is on a positive theory of predatory states. Since the predatory relationship between the state and its subjects depends on the power of the state to grab or to appropriate coercively and the subject’s ability to escape or hide, the boundaries of the state are decided by the nature of the assets that can be taken more or less easily. Accordingly, I will introduce a new distinction between captive and fugitive assets that positively captures the frontiers of a state space. The US railroading in the nineteenth century provides an illustration regarding the explanatory power of an asset-appropriating perspective of the state compared to a public goods approach.
    Mots-clés : *GTM, Article, Referencement Journal Base.

15 avril 2016

Articles

2017... 2016... 2015... 2014...

Derniers dépôts dans HAL-SHS

[halshs-01672866] Améliorer le quartier ou changer la société ? À propos de deux expériences contrastées de community organizing à l’échelle californienneJulien Talpin

L’histoire du community organizing est pleine de récits héroïques et de victoires improbables. Pourtant, plus de soixante-dix ans après son émergence, les inégalités sont plus fortes que jamais aux États-Unis et la pauvreté n’a jamais été aussi importante. En se concentrant sur des campagnes gagnables, les (...) Lire la suite6 janvier 2018

[halshs-01665976] Introduction généraleIsabelle Backouche, Fabrice Ripoll, Sylvie Tissot, Vincent Veschambre

[...] Lire la suite18 décembre 2017

[halshs-01660703] Combating domestic violence against women in Turkey. The role of women’s economic empowermentAurélien Dasre, Angela Greulich, Inan Ceren

This paper identifies motors and barriers for combatting domestic violence against women in Turkey – a country where modernism and conservatism are in constant interplay. We combine information from the Demographic Health Surveys and the Turkish Domestic Violence Survey and distinguish between (...) Lire la suite15 décembre 2017

[ujm-00847877] Du notateur à l’auteur : chorégraphe au XIXe siècleHélène Marquié

Le mot chorégraphe a désigné jusqu'au XIXe siècle la personne chargée de noter les pas de danse, avant de prendre son sens contemporain de " créateur d'œuvres ayant la danse pour principal langage ". L'étude porte sur cette définition et sur la reconnaissance, symbolique et juridique, du (...) Lire la suite13 décembre 2017


^