Imprimer

Livres et dossiers de revues

 

Georges Meyer, Censure d’État. Cinéma, mœurs et politique autour de 1968, Saint- Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Culture et société », juin 2019, 264 p.

Cette enquête porte sur la censure du cinéma autour de 1968. Son enjeu principal est de saisir la fabrication d’un ordre étatique des films, à la fois moral, politique et artistique, et sa recomposition dans une conjoncture critique. L’intérêt de cet ouvrage est d’abord empirique : il apporte de nouvelles connaissances historiques sur la censure du cinéma dans les années 1960-1970 : ses discours, (...) Lire la suite...



 

Yassin Boughaba, Alexandre Dafflon et Camille Masclet (dirs.), « Socialisation (et) politique », Sociétés contemporaines, n°112, 2018 - 148 p.

Ce dossier propose une approche élargie de la socialisation politique et invite à explorer les liens entre le rapport politique au monde social des individus et leur rapport à la politique. L’enquête menée par Daniel Thin auprès d’un collectif d’habitantes de quartiers populaires constitué autour de l’alphabétisation et du décrochage scolaire révèle que la désingularisation des conflits ordinaires, la (...) Lire la suite...



 

Lorenzo Barrault-Stella, Antoine Maillet et Gabriel Vommaro (dirs.), « L’action publique aux frontières de l’État  : regards d’Amérique latine », Gouvernement et action publique, vol.8, n°1, 2019 - 196 p.

Ce numéro aborde les transformations contemporaines des politiques publiques en Amérique latine en inscrivant leur analyse dans les débats internationaux sur la sociologie de l’État et de l’action publique, sans les réduire à des études d’aire géographique. Le dossier comprend cinq enquêtes situées dans plusieurs contextes latino-américains (Argentine, Venezuela, Bolivie, Brésil) portant sur des secteurs (...) Lire la suite...



 

Christine Cadot, Mémoires collectives européennes, Saint- Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Libre cours », 2019 - 190 p.

Les usages politiques du passé ont construit le roman national. Mais n’existe-t-il pas également un roman européen ? Quelle lecture critique peut-on faire de ces injonctions répétées à créer une « mémoire collective européenne » unifiée ? Cet ouvrage entend interroger le constat porté par la quasi-totalité des chercheurs en science sociale : nos sociétés sont saturées de mémoires, historiques, culturelles, (...) Lire la suite...



 

Virgílio Borges Pereira et Yasmine Siblot (dirs.), Classes sociales et politique au Portugal. Pratiques du métier de sociologue, Éditions du Croquant, coll. « Champ social », mai 2019.

Le Portugal a des liens importants et anciens avec la France, mais il y demeure très mal connu, en dépit de l’histoire migratoire qui a conduit des centaines de milliers de Portugais en France depuis les années 1960 et du récent engouement touristique qui entraîne les Français en sens inverse. Cet ouvrage présente pour la première fois au lectorat francophone les résultats d’un vaste ensemble de (...) Lire la suite...



 

Lorenzo Barrault-Stella, Brigitte Gaïti et Patrick Lehingue (dir.), La politique désenchantée  ? Perspectives sociologiques autour des travaux de Daniel Gaxie, Rennes : PUR, coll. « Res Publica », 2019 - 374 p.

Cet ouvrage collectif propose une réflexion de politistes et sociologues qui s’adosse aux travaux de Daniel Gaxie. C’est l’occasion de reprendre le débat autour des nombreux domaines qu’il a défrichés, qu’il s’agisse de travaux sur la représentation et la professionnalisation politiques, sur la politisation des « profanes », sur le militantisme et ses rétributions ou encore sur les luttes au principe de (...) Lire la suite...



 

Vanessa Codaccioni, Répression. L’État face aux contestations politiques, Éditions Textuel, coll. « Petite encyclopédie critique », 2019 - 96 p.

Il ne se passe pas un seul jour sans que des militants ne soient confrontés à la répression. Violences policières, arrestations, gardes-à-vue et procès rythment aujourd’hui la vie politique et judiciaire. Aucune forme d’indignation politique n’y échappe : des gilets jaunes aux zadistes en passant par les écologistes, les militants solidaires, les féministes, les lycéens ou celles et ceux qui participent (...) Lire la suite...



 

Marie-Hélène Lechien et Yasmine Siblot (dirs.), « "Eux/nous/ils"  ? Sociabilités et contacts sociaux en milieu populaire », Sociologie, vol.10, n°1, mars 2019 - 112 p.

"Si la sociologie des « classes populaires » connaît un regain de visibilité du fait de nombreuses recherches récentes, cette manière de désigner les groupes sociaux subalternes ne fait pas l’unanimité. On doit à Olivier Schwartz (1997, 2011) d’avoir clarifié les apports de cette notion mais aussi les tensions sous-jacentes à son usage : outre une conception de la société en termes d’espace social et de (...) Lire la suite...



 

Michel Kokoreff et Azzedine Grinbou, Le Vieux. Biographie d’un voyou, Paris : Éditions Amsterdam, mars 2018 - 128 p.

Fruit d’une rencontre entre le sociologue Michel Kokoreff et le voyou Azzedine Grinbou, Le Vieux est un monologue qui retrace la carrière d’un délinquant. Né dans une famille ouvrière immigrée, « Le Vieux » grandit dans les Hauts-de-Seine. Après avoir quitté l’école à 14 ans, cambriolages, braquages et trafics de drogue lui permettent de rompre provisoirement le cercle de la reproduction sociale et de se (...) Lire la suite...



 

Mathieu Hauchecorne, La gauche américaine en France. La réception de John Rawls et des théories de la justice, Paris : CNRS Éditions, mars 2019 - 336 p.

La réception de John Rawls et des théories de la justice Souvent présenté comme un des plus grands théoriciens politiques du XXe siècle, John Rawls est aujourd’hui un philosophe consacré en France, communément perçu comme le porte-parole d’un « libéralisme égalitaire », alliant défense de la démocratie, du marché et de la justice sociale. Rien ne laissait pourtant présager l’entrée dans le canon académique et (...) Lire la suite...



 

Nicolas Duvoux et Cédric Lomba, Où va la France populaire  ?, Paris : PUF, coll. « La Vie des idées », janvier 2019 - 116 p.

Qui sont les " classes populaires " ? C’est à cette question que répondent les auteurs de " La vie des idées " à travers des prismes variés : travail et emploi, trajectoires résidentielles, conditions de revenus, pratiques culturelles, ressorts moraux. Ils dressent une cartographie des classes populaires, scindées entre, d’une part, des strates qui se rapprochent des classes moyennes et, d’autre part, (...) Lire la suite...



 

La collection HAL | Cresppa

[halshs-02158293] La prueba piloto de la primera Encuesta Biográfica Retrospectiva de la Ciudad de Buenos Aires. La experiencia mexicana como modelo : similitudes y diferencias
Au cours de l’année 2017, dans le cadre d’un accord entre la Direction générale des statistiques et des recensements de la ville de Buenos Aires (DGEyC-CABA) et la Maîtrise en démographie sociale de l’Université nationale de Luján (UNLu), une équipe interdisciplinaire des deux institutions ont travaillé (...) Lire la suite18 juin 2019

[halshs-02158295] La fecundidad en las nuevas proyecciones de población en México
En este artículo ofrezco una reflexión sobre las tendencias de la fecundidad en México, a nivel nacional, con base en las proyecciones de población 1950-2050 (Conapo, 2018b). Estimo las descendencias completas de las generaciones que habrían terminado su vida reproductiva en esas fechas. Los (...) Lire la suite18 juin 2019


^