Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Invité.e.s du CSU


Guillermo Pérez Sosto

Conférencier, invité du CSU

Guillermo Pérez Sosto, est sociologue à l’Université de Buenos Aires et dirige le Centre d’études sur les politiques du travail et les politiques sociales de l’Institut Torcuato Di Tella (Argentine). Il est par ailleurs coordinateur général d’une chaire Unesco consacrée aux manifestations contemporaines de la question sociale. En Argentine, il dirige également l’Observatoire de l’Université nationale de San Martín (UNSAM) sur les conditions de vie, d’emploi et de travail des jeunes de l’aglomération de Buenos Aires (Observatorio Sociolaboral de los Jóvenes del Conurbano Bonaerense).

Cet observatoire, qui compte trois sociologues (Guillermo Pérez Sosto, Daniel Horacio Contartese et Mariel Romero) s’intéresse aux questions de vulnérabilité sociale à travers des données sur l’emploi, le travail et le comportement d’activité des jeunes de l’agglomération de Buenos Aires, et notamment sur le risque de désaffiliation lié à la montée du chômage, du travail précaire, du décrochage scolaire et de l’inactivité.

Les travaux de Guillermo Pérez Sosto cherchent à réinterroger le rôle du travail comme facteur de cohésion sociale dans un contexte de dérèglementation de l’emploi et de la protection sociale et de fragilisation des institutions qui touchent particulièrement les jeunes argentins.

Avec Mariel Romero, il est l’auteur de : Futuros inciertos. Informe sobre vulnerabilidad, precariedad y desafiliación de los jóvenes en el conurbano bonaerense, préface de Robert Castel, Buenos Aires, Catálogos, 2012.

9 février 2015