Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Invité.e.s du CSU


Silvia Hernández

Invitée du CSU en septembre et octobre 2013

Diplômée en Sciences de la Communication et doctorante en Sciences Sociales, Silvia Hernández enseigne à la faculté de Sciences sociales et à la faculté de Philosophie et lettres de l’Université de Buenos Aires, (Argentine). Membre du projet “Figures de la subjectivité politique dans l’Argentine contemporaine : une approche pour l’analyse de la production sociale des significations” (FSOC-UBA), ses recherches portent sur la structure des subjectivités dans les conflits urbains. Ses travaux analysent plus particulièrement l’émergence de la figure des “voisins” dans le discours social à Buenos Aires au cours de la dernière décennie : “Les voisins”, définis comme "apolitiques" (ce qui est considéré comme une valeur), sont devenus une figure morale capable de légitimer des "bons usages" des espaces publiques et de délimiter des populations "indésirables". Silvia Hernández est chercheuse invitée du CSU en septembre et octobre 2013.

principales publications

« Qui sont ‘les voisins’ ? Conflit urbain et construction discursive du ‘voisinage’, Buenos Aires, 2007-2011 » in Abdo Férez et al. Nouveaux horizons de la recherche sociale : Articles sélectionnés des VI Journées de Jeunes Chercheurs de l’Institut de Recherche Gino Germani, Buenos Aires : CLACSO/ Institut de Recherche Gino Germani (UBA), 2013 - p. 141-164. – en ligne

« Pour penser un retour au concept d’interpellation idéologique : le cas des "voisins" de Buenos Aires » in Mémoires des II Journées Spectres d’Althusser : Dialogues et débats autour d’un champ problématique, FSOC, UBA, 2012 - p. 574-592. - en ligne

« La pensée de la communauté : une approche pour penser les rapports entre sujets, espace et ville » Enfoques, Année XXIII, n°1, automne 2011 - p. 45-56 – en ligne

17 novembre 2013