Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Abbas Nabila - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Nabila Abbas

Docteure en science politique
Qualifiée par le CNU aux fonctions de maître de conférences dans les sections 04 (science politique) et 19 (sociologie, démographie)
Situation actuelle : ATER en science politique à Sciences Po Paris


Domaines de recherche

  • Théorie politique
  • Histoire sociale des idées
  • Sociologie politique
  • Théories de la révolution, de la démocratie et de l’imaginaire
  • Mouvements sociaux et processus révolutionnaires
  • Études des mondes arabes (Tunisie, Algérie)
 

Thèse soutenue

« L’imaginaire et la révolution. Les imaginaires du processus révolutionnaire tunisien » [rédigé en allemand], thèse de science politique en cotutelle entre l’Université Justus-Liebig-Universität Gießen (Allemagne) et l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, sous la direction de Regina Kreide et Yves Sintomer, 11 février 2019.
Obtenue avec « summa cum laude », la plus haute distinction dans la nomenclature allemande.

Le mouvement révolutionnaire tunisien a non seulement mis à bas la dictature kleptocratique de Ben Ali qui a duré 23 années, mais il a aussi et avant tout signé la fin d’une ère de déresponsabilisation et de dépossession politique. Dans les rues de Sidi Bouzid, Kasserine et Tunis les voix se sont élevées pour réclamer la liberté, la justice sociale, l’indépendance de la justice, le droit à participer à la vie publique et celui à vivre dans la dignité.
Mon approche de la révolution tunisienne s’intéresse aux imaginaires des acteur-e-s tunisiens qui ont contribué à la chute du régime de Ben Ali. Cette analyse articule questionnement théorique et sociologie politique. Elle admet qu’une révolution ne produit pas seulement un nouvel ordre politique et social, mais aussi de nouvelles significations politiques. Je m’appuie sur le concept d’imaginaire du philosophe Cornelius Castoriadis qui attire l’attention sur la force de l’imagination conçue comme une puissance permettant non seulement l’émergence de représentations sociales mais aussi le dépassement de l’ordre politique. Selon Castoriadis une révolution advient quand il y a un changement au niveau des imaginaires et que les imaginaires sociaux remettent en question les institutions politiques et sociales dominantes. Dans un premier temps, j’étudie comment les acteur-e-s imaginent le nouvel ordre politique et à quelles idées et valeurs ils font référence dans leurs critiques de l’État sous la dictature de Ben Ali. Les imaginaires des acteur-e-s se cristallisent autour de trois thèmes : la révolution, la démocratie et le féminisme. Dans un deuxième temps, je mène une réflexion théorique sur certains imaginaires dominants à partir d’inspirations théoriques variées, notamment de la démocratie radicale.
Pour déterminer les imaginaires tunisiens, j’ai réalisé entre 2014 et 2017 une cinquantaine d’entretiens semi-directifs en dialecte tunisien, en français ainsi qu’en arabe classique à Tunis, Sidi Bouzid, Gafsa et Redeyef. J’ai constitué un panel varié comprenant des syndicalistes, des féministes, des cyberdissidents, des jeunes, des citoyens, des défenseurs de droits humains, des chômeurs et des islamistes âgés de 22 ans à 61 ans. En outre, afin de croiser les sources écrites et orales, j’ai conçu un corpus écrit. Il se constitue d’articles de presse, de billets de blogs et des livres produits par les acteur-e-s tunisiens. Il complète et contraste les imaginaires identifiés dans mes entretiens.

Mots clés : Tunisie ; révolution ; printemps arabe ; imaginaire ; transition démocratique ; démocratie ; démocratie radicale ; féminisme

 

Publications

Ouvrages

Nabila Abbas, Das Imaginäre und die Revolution. Tunesien in revolutionären Zeiten [L’imaginaire et la révolution. La Tunisie en temps révolutionnaire], Campus Verlag, octobre 2019, 486 p.

Résumé : « Cet ouvrage est une analyse des imaginaires des différents acteurs ayant lutté contre le régime de Ben Ali en Tunisie (à partir de 2008). En m’appuyant sur la pensée du philosophe Cornelius Castoriadis j’analyse le rôle des imaginaires politiques et sociaux dans le déclenchement du processus (...) Lire la suite...



Nabila Abbas, Demokratie zwischen Konflikt und Konsens – Zum Begriff des Politischen bei Jacques Rancière und Claude Lefort [Mémoire de Master : La démocratie entre conflit et consensus : La notion du politique chez Jacques Rancière et Claude Lefort] publié par le Département de Science Politique de l’Université RWTH Aachen, Selected Student Paper No. 29, August 2011 - [En ligne]

Cet ouvrage est une introduction aux théories politiques de Jacques Rancière et Claude Lefort. Je discute leurs œuvres selon les catégories du conflit et du consensus afin de pouvoir mettre en évidence leurs similarités et leurs différences. Il s’agit de la version éditée de mon mémoire de master qui a (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages et de dossiers de revues

Nabila Abbas et Aristotelis Agridopoulos (dirs.), « Demokratie – Ästhetik – Emanzipation. Jacques Rancières transdisziplinäres Denken [Démocratie – Esthétique – Émancipation. La pensée transdisciplinaire de Jacques Rancière] », kultuRRevolution. Zeitschrift für angewandte Diskurstheorie, no 75, février 2018.

Présentation : « Ce numéro spécial de la revue «  kultuRRevolution  » porte sur l’œuvre transdisciplinaire de Jacques Rancière. Il rassemble des interrogations interdisciplinaires (sociologie, science politique, philosophie, esthétique, littérature) sur la question de l’émancipation qui est au cœur de la (...) Lire la suite...



Nabila Abbas, Annette Förster et Emmanuel Richter (dirs.), Supranationalität und Demokratie. Die Europäische Union in Zeiten der Krise [Supranationalité et Démocratie. L’union euro-péenne en temps de crise], Wiesbaden : Springer  ; VS-Verlag, « Staat - Souveränität - Nation », 2015, 235 p.

Présentation : « Europa steht vor der Alternative, sich in intergouvernementales Regieren zurückzubilden oder eine starke supranationale Regulierungsbehörde zu schaffen, die autoritativ auf die nationale Politik und Rechtssetzung einwirkt. Beide Alternativen bieten keine viel versprechenden (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues scientifiques

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Arbeit, Freiheit und Würde ! Chorl, hurriya, karâma wataniya ! Menschenrechtsimagi-nationen der tunesischen Revolution » [Travail, liberté et dignité ! Chorl, hurriya, karâma wataniya ! Les imaginaires des droits humains de la révolution tunisienne], in : Zeitschrift für Menschenrechte/Journal for Human Rights : Menschenrechte und Revolution [Numéro spécial de la Revue des Droits humains : Droits humains et Révolution], n°1/2015, p. 42-57.

Autres articles

  • Abbas Nabila, Agridopoulos Aristotelis : « Einführung in das Schwerpunktheft zu Jacques Rancière » [Introduction au numéro spécial sur Jacques Rancière], kultuRRevolution. Zeitschrift für angewandte Diskurstheorie, Nr. 75, 02/2018, p. 9-12.
  • « Politik zwischen Emanzipation und Dissens – Interview mit Jacques Rancière » [La politique entre émancipation et dissensus – Entretien avec Jacques Rancière], kultuRRevolution. Zeitschrift für angewandte Diskurstheorie, Nr. 75, 02/2018, p. 54-61.
 

Chapitres d’ouvrages

  • « Jacques Rancière », in : Comtesse, Dagmar, Flügel-Martinsen, Oliver, Martinsen, Franzis-ka/Nonhhoff, Martin (Ed.) Handbuch Radikale Demokratietheorie. Suhrkamp, 2019, p. 388-399.
  • « Rancière contre Bourdieu ou Réflexion sur la participation politique », in : Heidenreich Felix, Schulz Daniel, Mineur Didier (Ed.) Die Bürger und ihr Staat in Frankreich und Deutschland. Les citoyens et leur état en France et en Allemagne, Lit, 2015, p. 65-79.
  • « Der Konflikt um die Leerstelle. Das politische Denken Claude Leforts zwischen Tota-litarismus und Demokratie » [Le conflit autour de l’espace vide. La pensée politique de Claude Lefort entre totalitarisme et démocratie], in Martinsen Franziska, Flügel-Martinsen Oliver (Ed.) Demokratietheorie und Staatskritik aus Frankreich. Neuere Diskurse und Per-spektiven, Franz Steiner Verlag, 2015, p. 131-146.
  • Abbas, Nabila, Förster, Annette, Richter, Emanuel : « Einleitung : Supranationalität und Demokratie » [Introduction : Supranationalité et Démocratie], in : (Ed.) Supranationalität und Demokratie. Die Europäische Union in Zeiten der Krise Springer VS, 2014, p. 1-16.
 

Recensions d’ouvrages

  • Recension de Bendana, Kmar (2011) : Chroniques d’une transition, in : Cahier d’Histoire Revue d’histoire critique, n°144/2020.
  • « Arabische Revolten – Einbahnstraße Demokratie ? » [Révoltes arabes – Démocratie à sens unique ?] Recension de Tamer, Georges, Röbbelen, Hanna/Lintl, Peter (dir.) (2014) : Arabischer Aufbruch. Interdisziplinäre Studien zur Einordnung eines zeitgeschichtlichen Phä-nomens, in : Neue politische Literatur, n°2, 2015, p. 352-354.
  • Recension de Geisser, Florian (2013) : Theorien der Revolution [Théories de Révolution], in : Politische Vierteljahresschrift, n°3, 2014, p. 566-568.
  • « Prekarität zwischen Unterwerfung und Empowerment » [La précarité entre soumission et ‘empowerment’] Recension de Lorey, Isabell (2012) : Die Regierung des Prekären, in : Zeitschrift für philosophische Literatur, n°2, 2014, p. 38-44.
  • « Arabische Umbrüche – zwischen Demokratie und Dekolonialisierung » [Révoltes arabes – entre démocratie et décolonisation] Recension de Dabashi, Hamid (2012) : The Arab Spring. The End of Postcolonialism, in : Neue politische Literatur, n°2, 2013, p. 355-357.
  • « Radikale Demokratietheorie in der Anwendung » [La théorie de la démocratie radicale en pratique] Recension de May, Todd (2010) : Contemporary Political Movements and the Thought of Jacques Rancière : Equality in Action, in : Neue politische Literatur, n°1, 2012, p. 167-168.
 

Articles dans des revues et blogs de diffusion de la recherche

  • « La Tunisie, une révolution Internet ? », La Vie des Idées, paru le 22 septembre 2015, [En ligne].
  • « Widerstand und Resignation auf dem Weltsozialforum 2015 – Ein Echo aktueller Bewegungen ? » [Résistance et Résignation au Forum Social Mondial 2015 – Un écho des mouvements sociaux actuels ?], Forschungsjournal Soziale Bewegungen, n°2, 2015 p. 103-107.
  • « Demokratie zwischen Marktkonformität und Widerstand », [Démocratie entre conformité au marché et résistance. Compte rendu détaillé de la conférence internationale « Democracy and Resistance » à Gießen (Allemagne)], Forschungsjournal Soziale Bewegungen, n°3, 2012, p. 128-131.
  • « ’Démocratie à venir’ oder ’Democracy in Crisis’ ? », [Démocratie à venir ou Démocratie en crise ? Compte rendu de la conférence internationale « Democracy and Resistance » à Gießen (Allemagne)], 19 juillet 2012, [En ligne].
  • « Politik und Methode. Bericht vom Treffen der DVPW-Theoriesektion in Bremen », [Politique et Méthode. Compte rendu de la conférence de l’Association allemande de science politique à Brème (Allemagne)], 19 octobre 2011, [En ligne].
  • « Die politische Repräsentation – Eine Entmündigung des Bürgers ? », [La représentation politique – une déresponsabilisation des citoyens ?], publié par le Département de Science Politique de l’Université RWTH Aachen, 2009, [En ligne] , ISSN 1862-8117.
   

Communications

Colloques et congrès

2020

  • « Political imaginaries – a useful framework for the comparative analysis of de-mocracies ? », intervention au colloque « New political imaginaires and models in the 21st Century : A global and transnational Analysis » University of Oxford (Angleterre), 12 février 2020

2019

  • « The Use of Social Media during the Tunisian revolutionary process : A search for a public space of representation ? », intervention au workshop « Representation in the social media era », CLAIMS (ANR-DFG), Centre Marc Bloch, Berlin (Allemagne), 13 février 2019.

2018

  • « Das anarchistische Imaginäre als demokratische Entgrenzung ? » [L’imaginaire anarchiste comme ouverture démocratique ?], intervention au congrès « Grenzen der Demokratie » [Les limites de la démocratie], de Deutsche Vereinigung für Politikwissenschaft [l’Association allemande de Science Politique], Frankfurt a. M. (Allemagne), 26 septembre 2018.
  • « Der tunesische Revolutionsprozess » [Le processus révolutionnaire tunisien], intervention au colloque « Revolution ? Revolution ! Neue Forschung von Hegel bis Haiti » [Révolution ? Révolution ! Nouvelles recherches de Hegel jusqu’à Haïti], Evangelische Akademie, Frankfurt a. M. (Allemagne), 8 juin 2018.

2017

  • « Les imaginaires du mouvement féministe en Tunisie – du lobbyisme à la démocratie radicale ? », intervention au colloque « Transformation, Geschlecht, Kultur » [Transformation, Genre, Culture], DAAD, ISSH Médenine (Tunisie), 4 avril 2017.

2016

  • « Der Kampf um Gender-Gleichheit in Tunesien » [La lutte pour l’égalité des genres en Tunisie], intervention au colloque « Transformation, Geschlecht, Kultur » [Transformation, Genre, Culture], DAAD, Leuphana Universität Lüneburg (Allemagne), 11 juillet 2016.
  • « Comment : Representation », intervention au colloque « Beyond renationalization and parliamentarization : what ways to overcome the EU’s crisis of democratic representation ? », Goethe-Universität Frankfurt a. M. (Allemagne), 23 juin 2016.
  • « Beyond the Tunisian exception – women rights movements against ‚State feminism’ », intervention au colloque « Living 2016 : Cultural Codes and Arrays in Arab Every-day Worlds – five years after the ‚Arab Spring’ », IKOS, Oslo University (Norvège), 29 mai 2016.

2015

  • « ‘Je suis Charlie’ – A republican struggle for freedom of speech ? », intervention à la conférence « Political Theory as a ‚Race’ Critical Theory – Challenging the Banality of Racism », Justus-Liebig-Universität Gießen (Allemagne), 22 octobre 2015.
  • « Jacques Rancières politisches Denken – Züge eines nicht-expliziten Republikanismus ? » [La pensée politique de J. Rancière – Éléments d’un républicanisme refoulé ?], intervention au colloque de « Zur Lage republikanischer Politiktheorie » [L’actualité de la pensée républicaine en théorie politique], Deutsche Vereinigung für Politikwissenschaft Politische Theorie Sektionstagung DVPW [l’Association allemande de Science Politique section théorie politique], l’Université RWTH Aachen (Allemagne), 12 mars 2015.

2014

  • « Chorl, ḥurriya, karâma waṭaniya ! (Arbeit, Freiheit und Würde) Imaginationen der tunesischen Revolution » [Chorl, ḥurriya, karâma waṭaniya ! (Travail, liberté et dignité) Imaginaires de la révolution tunisienne], intervention au colloque « Menschenrechte und Revolution » [Droits humains et révolution], Justus-Liebig-Universität Gießen (Allemagne), 4 décembre 2014.
  • « Politische Urteilskraft – zwischen demokratischer Herausforderung und gouvernementaler Vereinnahmung » [La capacité de jugement politique – entre enjeux démocratiques et usurpation gouvernementale], intervention à la Nuit des Sciences, l’Université RWTH Aa-chen (Allemagne), 14 novembre 2014.
  • « Theorie und Praxis radikaler Demokratie. Zu den politischen Imaginationen der revolutionären Bewegung in Tunesien 2011 » [Théorie et pratique de la démocratie radicale. Imaginaires du mouvement révolutionnaire en Tunisie 2011], intervention au GRADE Workshop, Goethe-Universität Frankfurt a. M. (Allemagne), 5 janvier 2014.

2013

  • « Creating Stages : Aesthetics and Politics in Disagreement », intervention au MANCEPT Workshops « Political Theory », Manchester University (Angleterre), 5 septembre 2013.
  • « ‘Equality to come’ – The concept of equality in the work of Jacques Rancière », intervention à la conférence « The Politics of Equality », University of Oxford (Angleterre), 25 avril 2013.

2012

  • « Theorie und Praxis radikaler Demokratie » [Théorie et pratique de la démocratie radicale], intervention au workshop « Postdemokratie » [Post-démocratie], Helmut-Schmidt-Universität, Hamburg (Allemagne), 25 mai 2012.

2011

  • « Rancière contre Bourdieu ou Réflexion sur la participation politique », intervention au Colloque de recherche franco-allemand « Der Bürger und ihr Staat. Repräsentation, Partizipation und Vertrauen in Frankreich und Deutschland » [Les citoyens et leur État. Représentation, participation et confiance en France et en Allemagne], Internationales Zentrum für Kultur- und Technikforschung (IZKT) et la fondation DVA, Stuttgart (Allemagne), 4 novembre 2011.
Séminaires et journées d’étude

2019

  • « La démocratie agonistique », intervention au séminaire de 4ème année dirigé par Didier Mineur, Sciences Po Rennes, 26 avril 2019.
  • « L’imaginaire et la révolution. Imaginaires de la révolution tunisienne », intervention à la journée doctorale dirigé par Yves Sintomer, Creppa-CSU, Université Paris 8, 25 janvier 2019

2018

  • « L’imaginaire et la révolution. Imaginaires de la révolution tunisienne », intervention à la journée doctorale dirigé par Yves Sintomer, Creppa-CSU, Université Paris 8, 24 septembre 2018.
  • « Die Imaginäre der tunesischen Revolution » [Les imaginaires de la révolution tunisienne], intervention à la journée doctorale dirigé par Regina Kreide, Justus-Liebig-Universität Gießen (Allemagne), 14 juillet 2018.

2016

  • « Théorie et pratique de la démocratie radicale. Imaginaires de la révolution tunisienne », intervention à la journée doctorale dirigé par Yves Sintomer, Cresppa-CSU, Université Paris 8, 20 avril 2016.

2015

  • « Die tunesische Revolution » [La révolution tunisienne], intervention dans le cours magistral dirigé par Helmut König « Revolution – Gewalt – Freiheit » [Révolution – Violence – Liberté], Département de Science Politique, l’Université RWTH Aachen (Allemagne), 24 avril 2015.

2014

  • « Théorie et pratique de la démocratie radicale. Imaginaires de la révolution tunisienne », intervention au séminaire dirigé par Jocelyne Dakhlia « Un paradigme tunisien ? Histoire et Sciences Sociales en Révolution », EHESS, Paris, 9 décembre 2014.

2013

  • « Premières Hypothèses sur la révolution tunisienne 2011 et son rapport à la théorie de la démocratie radicale (Claude Lefort/Jacques Rancière) », intervention à la journée doctorale dirigé par Yves Sintomer, Cresppa-CSU, Université Paris 8, 14 mars 2013.

2012

  • « Arabische Revolten – Ausbruch aus einem autoritären Sozialvertrag » [Révoltes arabes – Éruption d’un contrat social autoritaire], intervention au séminaire « Afrika » [Afrique] dirigé par Emanuel Richter, Département de Science Politique, l’Université RWTH Aachen (Allemagne), 31 janvier 2012.

2011

  • « Components and Conditions of Political Judgment. Citizen’s Capacities in the Contemporary World » (avec Prof Emanuel Richter), intervention au IPW Forschungstag, Département de Science Politique, l’Université RWTH Aachen (Allemagne), 18 novembre 2011.
 

Animation de la recherche

Responsabilités administratives et organisation de la recherche

  • 2019 Participation aux jurys d’admissibilité pour le cursus intégré franco-allemand, Sciences Po Rennes (mars-avril 2019)
  • 2018 Co-organisation de la conférence « Revolution ? Revolution ! Neue Forschung von Hegel bis Haiti » [Révolution ? Révolution ! Nouvelles recherches de Hegel jusqu’à Haïti], Evangelische Akademie, Frankfurt a. M. (Allemagne), 08. 06. 2018
  • 2015 Co-organisation de la conférence de l’Association allemande de Science Politique (DVPW) « Zur Lage republikanischer Politiktheorie » [L’actualité de la pensée républicaine en théorie politique], sous la direction de Marcus Llanque (Université d’Augsbourg) et Emanuel Richter (Université RWTH Aachen), 11. 03. – 13. 03. 2015
  • 2014 – 2015 Organisation de la réception annuelle des diplômées du Département de Science Politique à l’Université RWTH Aachen
  • 2012 Co-organisation de la journée d’études « Forschungstag » du Département de Science Politique à l’Université RWTH Aachen, 23. 05. 2012
  • 2011 Organisation et gestion du financement de la conférence internationale « Conditions and Components of Political Judgment », sous la direction de Emanuel Richter (Université RWTH Aachen), 30. 06. – 01. 07. 2011
  • 2009 – 2012 Organisation de la réception annuelle des diplômées du Département de Science Politique à l’Université RWTH Aachen

Activités éditoriales

  • 2015 Relecture éditoriale et scientifique de l’ouvrage d’Emanuel Richter Demokratischer Symbolismus. Eine Theorie der Demokratie [Symbolisme démocratique. Une théorie de la démocratie], Berlin : Suhrkamp Taschenbuch
  • 2013 – 2014 Relecture éditoriale et scientifique de l’ouvrage collectif Supranationalität und Demokratie [Supranationalité et Démocratie], Wiesbaden : Springer VS
  • 2010 –2012 Secrétaire de rédaction du journal de l’Association allemande de Science Politique Politische Vierteljahresschrift (PVS) (ressort : recension d’ouvrage)
  • 2010 Relecture éditoriale et scientifique de l’ouvrage d’Emanuel Richter Was ist politische Kompetenz ? [Qu’est-ce que c’est la compétence politique ?] Frankfurt a. M. : Campus Verlag
 

Enseignement

Enseignements effectués en français, en anglais et en allemand

  • 01.09.2019 – 31.08.2020 : ATER, Département de Science Politique, Sciences Po Paris (poste à mi-temps)
    - L2 : « ABC of Politics. Theoretical and Practical Perspectives on Contemporary Politics », (3 x 22 h)
    - L2 : « Comparative Politics », (1 x 22 h)
  • 01.09.2018 – 31.08.2019 : Lectrice d’allemand, Sciences Po Rennes
    - L2 : « Théories de la démocratie – Demokratietheorien [séminaire bilingue] », (1 x 22h)
    - L2 : « Politische Aktualität in Deutschland » [Actualité politique en Allemagne], (3 x 22 h)
    - L1 et L2 : « Neue soziale Bewegungen » [Nouveaux mouvements sociaux], (2 x 30 h)
    - L2 : « Politische Aktualität, Sprache und Geschichte Deutschlands » [Actualité politique, langue et histoire de l’Allemagne], (3 x 22h)
  • 01.09.2016 – 28.02.2017 : ATER, Département de Science Politique de l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (poste à plein temps pour 1 semestre)
    - L3 : « Théories de la démocratie », (2 x 32 h)
  • 01.09.2015 – 29.02.2016 : ATER, Département de Science Politique de l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (poste à plein temps pour 1 semestre)
    - L3 : « Théories de la démocratie », (2 x 32 h)
  • 01.10.2013 – 31.08.2015 : Assistante d’Enseignement et de Recherche [Wissenschaftliche Mitarbeiterin], Systèmes politiques et « Comparative Politics », Département de Science Politique à l’Université RWTH Aachen (Allemagne) (poste à mi-temps)
    - L3 : « Krise der Demokratie – Theorie und Praxis der Postdemokratie » [Crise de la démocratie – Théorie et pratique de la post-démocratie], (1 x 30 h)
    - L1 : « Das politische System der BRD » [Introduction au système politique allemand], (2 x 30 h de cours magistral)
    - L2 : « Von Facebook zur Revolution ? Die tunesische Revolution – Kontext, Akteure und Imaginäre » [De Facebook à la révolution ? La révolution tunisienne – contexte, acteurs, imaginaires], (1 x 30 h)
  • 01. 04. 2012 – 30. 09. 2012 : Enseignante en théorie politique, Département de Science Politique à l’Université RWTH Aachen (Allemagne)
    - L2 : « Was ist das Politische ? Politische Theorie von Platon bis Rawls » [Qu’est-ce le politique ? Introduction à la théorie politique de Platon à Rawls], (1 x 30 h)
 

Bourses et distinctions scientifiques

Prix de recherche
- 2019 Prix de thèse pour la meilleure thèse de doctorat en 2018-2019 dans la section sciences sociales et psychologie, décerné par l’Université Justus-Liebig Universität Gießen
- 2011 Prix pour le meilleur mémoire de master en 2011, décerné par le Département de Science Politique de l’Université RWTH Aachen
2011 Médaille de « Springorum » pour des résultats de Master excellents, décerné par proRWTH, « Freunde und Förderer der RWTH Aachen e.V. »

Bourses de recherche et de terrain
- 2016 – 2017 Bourse d’aide à la mobilité, financement de séjour de recherche en Tunisie, DAAD [German Academic Exchange Service]
- 2012 – 2013 Bourse de thèse de doctorat, Université RWTH Aachen

 

Formation et diplômes universitaires

  • [2012 – 2019] : Doctorat de science politique
Cotutelle entre l’Université Justus-Liebig-Universität Gießen (Allemagne) et l’Université de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (déposé en novembre 2018) : Das Imaginäre und die Revolution. Die Imaginäre des tunesischen Revolutionsprozesses. [L’imaginaire et la révolution. Les imaginaires de la révolution tunisienne]
Thèse soutenue le 11 février 2019
Membres du Jury  :
Pascale Laborier, Professeure de science politique à l’Université Paris 10 Nanterre (ISP/CNRS) (Rapporteuse et présidente du jury)
Catherine Colliot-Thélène, Professeure émérite de philosophie à l’Université de Rennes 1, (Rapporteuse)
Leyla Dakhli, Docteure IREMAM/CNRS au Centre Marc Bloch de Berlin
Jörn Ahrens, Professeur de sociologie culturelle à l’Université Justus-Liebig-Universität Gießen
Andreas Langenohl, Professeur de sociologie à l’Université Justus-Liebig-Universität Gießen
Yves Sintomer, Professeur de science politique à l’Université de Paris 8 (directeur de thèse)
Regina Kreide, Professeure de science politique à l’Université Justus-Liebig-Universität Gießen (directrice de thèse)
  • [2008 – 2011]  : Double Master de Science Politique/Sciences de la communication et Linguistique allemande à l’Université RWTH Aachen (Allemagne), Major de promotion/mention très bien (note : 1,1)
  • [2005 – 2008] : Double Licence de Science Politique/Sciences de la communication et Linguistique allemande à l’Université RWTH Aachen (Allemagne), Mention bien (note : 1,9)

Langues
- Arabe (langue maternelle)
- Allemand (langue maternelle)
- Français (C2, bilingue) : Travaux, enseignements et enquêtes de terrain en français
- Anglais (C1, excellent niveau, lu, écrit, parlé couramment) : Conférences et enseignements en anglais
- Espagnol (B2*, très bon niveau)