Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Bas Jérôme - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Jérôme Bas
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75017 Paris

 Lui écrire

2 septembre 2021

Jérôme Bas

Docteur en sociologie


 

Thèse

CONTESTER LA FATALITÉ DU HANDICAP – Mobilisations de personnes handicapées et institution d’une catégorie d’action publique
Thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Sylvie Tissot et d’Odile Henry, 26 mai 2021.

Cette thèse porte sur le processus d’unification de la catégorie de handicap en France au XXe siècle, au sens de l’agrégation de groupes sociaux rassemblés sous ce terme mais aussi du développement d’institutions de plus en plus spécialisées dans leur prise en charge, de pratiques qui les ciblent, de représentations et de connaissances sur ces personnes et de mobilisations pour porter leur parole dans l’espace public. À partir d’archives, de nombreux journaux et imprimés, de documents audiovisuels et de plusieurs entretiens biographiques avec des acteurs de cette histoire, elle met en relation la multiplicité des agents engagés dans la représentation des personnes handicapées, resitue leurs prises de positions au sein d’un champ de luttes et identifie les principaux enjeux de ce champ : définir une nouvelle catégorie des « personnes handicapées » et prescrire ce qu’il faut faire, ou ne pas faire, pour leur bien. La thèse met au jour le rôle structurant des mobilisations d’étudiants handicapés dans la dynamique de ce champ, car ils ont été les mieux placés à différentes étapes de son histoire pour en subvertir l’ordre dominant. Elle met également en évidence le rôle crucial de certaines épidémies (tuberculose et poliomyélite) dans l’autonomisation de ce champ et celui des sciences sociales comme ressource pour distinguer le handicap de la maladie dans ce processus. Enfin, cette thèse n’isole pas le champ du handicap des transformations du champ de la protection sociale, du champ médical et du champ politique.

 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

 

Comptes rendus

   

Formation

  • Depuis 2013 : Doctorat de Science Politique, Université Paris 8 – Saint Denis
  • 2010-2012 : Master de Science Politique, Université Paris 8 – Saint Denis
  • 2008-2010 : Licence de Sociologie, faculté de lettres et sciences humaines de l’Université de Limoges
  • 2006-2009 : DUT en gestion des entreprises et administrations, IUT de Limoges