Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Braly-Novat Jules - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Jules Braly-Novat
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75017 Paris
Lui écrire

Sommaire de la page

Thèse en cours

16 octobre 2020

Jules Braly-Novat

Doctorant à l’université Paris 8


Domaines de recherche

  • Théorie politique
  • Citoyenneté
  • (Anti) Spécisme
  • Imaginaires sociaux et politiques
  • Zoopolitique
 

Thèse en cours

Jules Braly-Novat, Les imaginaires politiques de l’Animal, thèse à l’Université Paris 8, sous la direction d’Yves Sintomer

Présentation du projet
Comment expliquer ce qu’est l’Animal ? Serait-il plus correct de parler des animaux, voire d’animaux non humains ? Ma recherche entend questionner les imaginaires, sociaux, juridiques, et politiques qui entourent les animaux.

Savoir comment est définie la catégorie d’animal est une question souvent occultée, alors qu’elle est pourtant essentielle. Savoir ce qu’est « l’animal » est absolument indissociable de notre définition de ce qu’est l’humain, ainsi que notre rapport au monde. On soulève ici des questions comme les limites de l’humanité, les limites de la sphère de considération morale c’est une manière de demander à qui s’applique la démocratie, la justice, la place qu’occupe l’humain au sein de son environnement. La définition de ce qu’est l’animal n’est jamais neutre, elle n’est pas purement pratique, ou scientifique, c’est une catégorie politique, dont les conséquences sont considérables. Et pourtant, son importance demeure souvent sous-estimée.

J’entends alors interroger les conceptions partagées qui entourent l’animal, à l’aide de la notion d’imaginaire, empruntée à Castoriadis et Taylor. Le but sera d’analyser comment les imaginaires - définis à la fois comme la capacité des acteurs à dépasser les obstacles de la réalité sociale en projetant un imaginaire d’un avenir plus souhaitable, et un ensemble d’idées, , images, et symboles partagés collectivement, servant à interpréter le présent- s’expriment juridiquement et politiquement. Comment les imaginaires se créent, sur quels fondements, comment ils se diffusent, mais également comment les acteurs du champs les mobilisent. Je présenterai alors les imaginaires comme des idéaux types à la manière de Weber.