Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Lehmann Anaïs - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Anaïs Lehmann
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
Lui écrire

19 octobre 2021

Anaïs Lehmann

Doctorante à l’université Paris 8


Domaines de recherche

  • Sociologie du travail
  • Articulation des rapports de domination (genre, classe, race, âge)
  • Styles de vie, styles de féminité
 

Thèse en cours

Anaïs Lehmann, « La condition subalterne des jeunes femmes de milieux populaires : enquête ethnographique chez les vendeuses de prêt-à-porter », thèse à l’Université Paris 8, sous la direction de Yasmine Siblot et de Christelle Avril (EHESS-CMH).

Il s’agit d’abord de se situer au plus près du travail pour saisir la fabrique d’une condition subalterne, en étudiant la nature des tâches et des contraintes tant relationnelles que physiques auxquelles les vendeuses sont soumises. Ces formes d’exploitation économique dans le travail prennent corps dans des politiques hiérarchiques qui seront également étudiées en interrogeant le lien entre les politiques des boutiques et des enseignes, et en portant attention aux propriétés de genre, de classe et de race des vendeuses comme de leurs responsables et des client·e·s. Dans la perspective d’une sociologie de la diversité interne aux classes populaires, les pratiques politiques et les mobilisations ordinaires des vendeuses seront également envisagées.

 

Publications

Comptes rendus

Anaïs Lehmann, « Gabrielle Schütz, Jeunes, jolies et sous-traitées : les hôtesses d’accueil », Sociologie du travail [En ligne], Vol. 62, n°4, 2020, mis en ligne le 12 décembre 2020. Texte intégral

   

Communications

Principales communications
  • « Jeunes et subalternes. Conditions sociales plurielles des vendeuses de prêt-à-porter à la lumière de leur accès à l’emploi », 9ème Congrès de l’Association Française de Sociologie, session croisée des Réseaux Thématiques 5 / 15 / 25, Université de Lille, 06 juillet 2021.
  • « “Pendant le confinement, on vivait notre meilleure vie !” Rapports au travail et à l’emploi d’employées de la vente suite à une situation inédite d’arrêt de l’activité », Doctoriales du CMH, ENS campus Jourdan (Paris), 21 mai 2021.
  • « Les vendeuses de prêt-à-porter au temps du Covid-19, entre confinement et intensification du travail. Résister à sa condition subalterne ? », Journée d’études « Le monde des services à la personne et le travail du “care”, en temps de crise sanitaire : Focus sur les oubliées de la crise », 27 avril 2021.
  • « L’aesthetic labour des travailleuses des services : serveuses et vendeuses face à la marchandisation de l’apparence » (avec Lucie Mezuret), Atelier doctoral Enquêtes, Travail, Intersectionnalité, 07 avril 2021.
  • « Classe, genre, race chez les vendeuses de prêt-à-porter. Premières réflexions », Journée d’études du CMH « L’intersectionnalité en pratique : approches empiriques et méthodologiques de l’imbrication des rapports de domination », ENS campus Jourdan (Paris), 11 juin 2019.
  • « Le travail des vendeuses de prêt-à-porter. Enquête au sein de deux magasins parisiens », Journée de rentrée du Master Genre, politique et sexualité de l’EHESS (Paris), 13 octobre 2017.
  • « Etre vendeuse de prêt-à-porter, représenter un modèle de féminité », Journée d’études « Chausser les lunettes du genre », EHESS (Paris), 26 juin 2017.
Discussions
  • Discussion de l’ouvrage de Nicolas Jounin, Le caché de la poste. Enquête sur l’organisation du travail des facteurs, Séminaire général du Cresppa-CSU (Paris), 19 octobre 2021.
  • Discussion de l’ouvrage de Lise Bernard, La précarité en col blanc. Une enquête sur les agents immobiliers, Séminaire général du Cresppa-CSU (Paris), 20 novembre 2018.
 

Animation de la recherche

  • Co-organisation du séminaire général du Cresppa-CSU avec Pauline Delage, Trung Nguyên-Quang et Sylvie Tissot, 2021-2022
  • Co-organisation de l’atelier du CSU avec Angèle Jannot, Eve Meuret-Campfort et Delphine Naudier, 2021-2022
  • Co-création et co-organisation de l’atelier jeunes chercheur·euses Enquêtes, Travail, Intersectionnalité (ETI) avec Aurélia M. Ishitsuka et Marianne Le Gagneur, 2019-2022
  • Co-organisation et responsabilité scientifique de la journée d’études du Master Genre, Politique et Sexualité (EHESS), juin 2018
  • Représentante des doctorant·es et membre du collectif acquisitions de la documentation du Cresppa, 2018-2020
 

Enseignement

2021-2022 : Mission d’enseignement, Université Paris 8, département de sociologie.
- "Décrire la société française" L1 (48h ETD, mixte CM et TD).
2018-2020 : Mission d’enseignement, Université Paris 8, département de sociologie.
- "Présentation et analyse d’une grande enquête" L3 (48h ETD, mixte CM et TD).

 

Formations, diplômes universitaires

2018 : Master 2 mention Sociologie spécialité "Genre, politique et sexualité" de l’EHESS
- Mémoire « La fabrique d’une position subalterne. Ethnographie des vendeuses de prêt-à-porter » sous la direction de Christelle Avril
2017  : Master 1 mention Sociologie spécialité "Genre, politique et sexualité" de l’EHESS
- Mémoire « Le travail des vendeuses de prêt-à-porter. Enquête au sein de deux magasins parisiens » sous la direction de Christelle Avril