Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

PICAUD Myrtille - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Myrtille Picaud
Cresppa-CSU
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
Lui écrire

27 octobre 2022

Myrtille Picaud

Chargée de recherche au CNRS


Domaines de recherche

  • Culture et publics
  • Transformations urbaines, inégalités sociospatiales
  • Sociologie de la sécurité
  • Sociologie du numérique
  • Sociologie de l’action publique (culture, urbaine, sécurité)
  • Sociologie des professions et du travail
  • Croisement de méthodes qualitatives et quantitatives ; comparaison et circulations internationales
 

Recherches récentes

Innovations et expérimentations algorithmiques dans les activités de policing
Recherche sur l’usage d’outils numériques dans la police et la gendarmerie en France : différenciation des usages et intégration de nouveaux profils, rapports entre entreprises et acteurs publics de la sécurité, données et formes de modélisation.
Contrat post-doctoral, chaire « Société algorithmique » du Laboratoire Pacte / Université Grenoble (2022-2023).

Recherche sur le développement des start-up dans le domaine de la ville « intelligente ». Panorama de l’offre de dispositifs et sociologie économique de la construction du marché en France.
Contrat post-doctoral groupe thématique « Ville et numérique » du Labex Futurs Urbains, LATTS, (2021-2022).

 

Publications

Ouvrages

Myrtille Picaud, Mettre la ville en musique (Paris-Berlin), Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Culture et société », mai 2021 - 304 p.

Résumé « Au Berghain à Berlin, des personnes se déhanchent torse nu sur des beats électro pendant qu’à Paris d’autres ondoient dans la fosse du Bataclan, et que dans les philharmonies des deux villes des publics applaudissent l’orchestre qui vient de se produire. D’un lieu à l’autre, cet ouvrage (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Avec Florence Eloy et Rémi Deslyper, « Cuisine(sociologique) et dépendances. Contraintes et marges de manœuvre dans le cadre de deux enquêtes commanditées », Genèses, vol. 2, n°127, 2022, p.129-144. DOI : 10.3917/gen.127.0129
  • « Framing Performance and ‘Fusion’. How Music Venues’ Materiality and Intermediaries Shape Music Scenes », American Journal of Cultural Sociology, vol. 10, n°2, 2022, p.285-331. DOI : 10.1057/s41290-022-00151-8
  • « Quand le genre entre en scène. Configurations professionnelles de la programmation musicale et inégalités des artistes dans deux capitales européennes », Sociétés contemporaines, 2020/03, n°119, p. 143-168. DOI :
    https://doi.org/10.3917/soco.119.0143
  • « Le gendarme et les festivals. L’indemnisation des forces de l’ordre par les organisateurs d’événements musicaux en France », Lien Social et Politiques, n° 84 « Police et Démocratie », 2020, p.104-121. DOI : 10.7202/1069445ar
  • « Paris et Berlin, deux scènes musicales cosmopolites ? La diversité nationale des intermédiaires culturels en question », Hommes & Migrations, n°1327, 2019, p.15-21. DOI : 10.4000/hommesmigrations.10074
  • « Analyser ensemble autonomie professionnelle et autonomie d’un sous-champ. Les transformations de la programmation musicale », Biens symboliques/Symbolic goods, n°4, 2019 [en ligne]. DOI : 10.4000/bssg.330
  • « ‘We Try to Have the Best’ : How Nationality, Race and Gender Structure Artists’ Circulations in the Paris Jazz Scene », Jazz Research Journal, Vol. 10, n°1-2, 2016, p. 126-152. DOI : 10.1558/jazz.v10i1-2.28344
  • « Les salles de musique à Paris : hiérarchies de légitimité et manières d’entendre les genres musicaux », Actes de la recherche en sciences sociales, n°206-207, 2015, p. 68-89. DOI : 10.3917/arss.206.0068
  • Avec Gisèle Sapiro, Jérôme Pacouret et Hélène Seiler, « L’amour de la littérature : le festival, nouvelle instance de production de la croyance. Le cas des Correspondances de Manosque », Actes de la recherche en sciences sociales, n°206-207, 2015, p. 108-137. DOI : 10.3917/arss.206.0108
 

Chapitres d’ouvrages

  • « Mettre en marché les peurs urbaines. Le développement des "safe cities" numériques », in Claudia Senik (dir.), Sociétés en danger, La Découverte, 2021, p. 139-156. DOI : 10.3917/dec.senik.2021.01.0139
  • Avec Isabelle Mayaud, « De Bella ciao à l’Orchestre debout : l’extension de l’espace des styles musicaux pour programme d’action politique », in Christine Guionnet (dir.), Nuit Debout, Presses universitaires de Rennes, 2021, p. 159-189.
  • « Un rapport "savant" aux musiques contemporaines ? Le rôle des salles de musique », in Caroline Giron-Panel, Jean-Claude Yon et Solveig Serre (dir.), Les publics des scènes musicales, Paris, Classiques Garnier, 2020, p. 87-101.
  • Avec Jérôme Pacouret et Gisèle Sapiro, « Mapping the Public of a Literary Festival with Multiple Correspondence Analysis : the Specificity of Literary Capital », in Jörg Blasius, Frédéric Lebaron, Brigitte Le Roux et Andreas Schmitz (dir.), Investigation of Social Space, Springer, 2020, p. 229-243. DOI : 10.1007/978-3-030-15387-8_14
  • « Putting Paris and Berlin on Show : Nightlife in the Struggles to Define Cities’ International Position », in Geoff Stahl, Giacomo Bottà, Nocturnes : Popular Music and the Night, Basingstoke, UK / New York, Palgrave Macmillan, 2019, p.35-48.
  • « L’espace des possibles des musiques classiques à Paris : sociologie des salles et de leurs programmateurs », in Stéphane Dorin (dir.), Déchiffrer les publics de la musique classique, Éditions des archives contemporaines, 2018, p. 237-249. DOI : 10.17184/eac.970
  • « Comment analyser les circulations internationales d’artistes ? Le cas des salles de musique à Paris », in Jean-Baptiste Comby (dir.), Enquêter sur l’internationalisation des biens culturels et médiatiques, Presses Universitaires de Rennes, 2017, p. 77-101. DOI : 10.4000/books.pur.144207
  • « Les écrivain·e·s et la musique : entre stratégies artistiques et stratégies économiques », in Gisèle Sapiro et Cécile Rabot (dir.), Profession ? Écrivain, Paris, Éditions du CNRS, 2017, p. 149-163.
 

Autres publications

  • « La reconnaissance faciale : un marché en construction ? », Futuribles, 16 avril 2020. halshs-02923698
  • « Les hiérarchies musicales. Entre art et argent », Savoir/Agir, Vol. 2, n°44, 2018, p. 21-27. DOI : 10.3917/sava.044.0021
  • « Des genres musicaux segmentés dans l’espace musical », La musique dans les théâtres de ville [en ligne], n° 7, Publication d’ARCADI Ile-de-France, mai 2016, p. 26-31.
  • Avec Mathilde Provansal, « Des cheffes orchestrent le travail. Un regard sociomusicologique. Entretien avec Hyacinthe Ravet », Transposition : musique et sciences sociales, n°6, 2015. DOI : 10.4000/transposition.1241