Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Quennehen Marine - CRESPPA - UMR 7217-CSU

Contact

Marine Quennehen
Lui écrire : marine.quennehen@ined.fr

5 novembre 2021

Marine Quennehen

Poste-doctorante au Cresppa-CSU dans le cadre du Labex IPOPS
Affiliée à l’unité Logement, inégalités spatiales et trajectoires (LIST) et l’unité Fécondité, familles, conjugalités (FAmilles) à l’Institut national d’études démographiques (Ined)
Docteure rattachée au Laboratoire Printemps (Professions, Institutions, Temporalités) - UMR 8085 (CNRS/UVSQ)
- Consulter la page de Marine Quennehen à l’INED


 

Recherche en cours

Les prises en charge institutionnelles de la paternité en centre d’hébergement et de réinsertion sociale.

La recherche vise à apporter une analyse plus générale de la prise en charge des pères en situation de précarité. Je m’appuierai pour cela sur un matériau récolté (entretiens avec des résidents et des professionnel·les et une ethnographie) au cours de ma thèse en centre d’hébergement et de réinsertion sociale, mais qui n’a pas été traité. J’exploiterai également les entretiens menés auprès de sans-domiciles dans le cadre du projet CABANE à l’Ined sous la direction de Pascale Dietrich-Ragon et Marie Loison-Leruste.
Il s’agit en premier lieu, de proposer une analyse des parcours biographiques et des normes parentales de ces hommes en prenant en compte leur histoire passée et le moment de la prise en charge en CHRS. Puis d’appréhender les rapports entre les différents acteurs (hommes hébergés et professionnel∙les) et les effets de ces interactions sur l’intériorisation des fonctions parentales. Je prendrai également en compte les effets de la prise en charge institutionnelle sur les relations, la capacité d’agir et les logiques de responsabilisation des résidents dans le domaine familial ainsi que dans les domaines de la santé, de l’emploi et du logement, préoccupations premières des professionnel∙les. Ensuite, ce projet vise à comprendre comment les représentations de la maternité et de la paternité influencent les modalités de prise en charge et ce qu’elles révèlent sur les représentations de la parentalité pour les politiques sociales d’aide aux personnes en difficulté. Enfin, en reprenant à la fois les analyses produites sur le milieu carcéral et en CHRS, je pourrai produire une connaissance plus fine des paternités en institutions et notamment des hommes issus des milieux populaires.