Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Des producteurs à la production symbolique
Intermédiations et circulations transnationales


28 mai 2013, site Pouchet du CNRS

Journée d’étude organisée par Audrey Mariette, Olivier Roueff (Cresppa-CSU)

Présentation


L’objectif de cette journée est de faire dialoguer des travaux en sociologie des arts et des idées autour de deux fils thématiques qui ont en commun de décentrer l’analyse de sa focalisation habituelle sur les producteurs nationaux. La sociologie de l’intermédiation culturelle s’intéresse à l’ensemble des activités dédiées à la mise en relation de producteurs et de consommateurs de biens symboliques : sélection et mise en forme de l’offre, prospection et canalisation de la demande, valorisation et conversion de capitaux (économiques, politiques, artistiques ou encore scientifiques). La sociologie des circulations de producteurs ou de biens symboliques et celle des industries culturelles s’intéressent à la manière dont les rapports de force et de sens qui définissent les activités artistiques et intellectuelles se jouent au-delà de ou « sur » les frontières nationales. En prenant pour objet des agents et des activités situés aux frontières ou à la jonction de différents espaces (trans)nationaux, ces deux entrées obligent dès lors à des démarches réflexives qui ne présupposent pas les frontières entre champs, mondes ou marchés, entre groupes sociaux ou professions, mais observent plutôt comment les agents les fabriquent, les surveillent, les déplacent, les transgressent ou les solidifient.

Avec Boris Attencourt, Thomas Brisson, Claire Ducournau, Marjorie Glas, Laurent Jeanpierre, Romain Lecler, Sébastien Lemerle, Delphine Naudier, Etienne Ollion, Aurélie Pinto, Violaine Roussel, Hervé Serry, Jérémy Sinigaglia.



Programme

Introduction : Hervé Serry, Audrey Mariette, Olivier Roueff (Cresppa-CSU)


Session 1 : Artistes, intellectuels, intermédiaires : interdépendances et luttes de territoires
Boris Attencourt (CESSP-CSE) : « Le Collège international de philosophie (1983- 2010) : de l’académisme d’”avant-garde” à la lutte pour la visibilité “intellectuelle” »
Marjorie Glas (IRIS) : « Prescrire, produire, distribuer : la montée en puissance du metteur en scène et du programmateur au sein du champ théâtral français, 1968-1990 »
Jérémy Sinigaglia (SAGE) : « Les coordinations militantes comme intermédiaires collectifs du travail artistique »
Aurélie Pinto (CURAPP) : « Salles Art et essai et Arthouses : transferts symboliques entre Paris et New York
Discutantes : Violaine Roussel (LabTop), Delphine Naudier (Cresppa-CSU)


Session 2 : Les frontières de la culture : circuits, échangeurs et obstacles
Claire Ducournau (CESSP-CSE) : « Le rôle des intermédiaires dans la fabrication transnationale de la littérature africaine depuis les années 1980 »
Romain Lecler (CESSP-CRPS) : « “Nous, on respire international”. Les distributeurs internationaux de cinéma et télévision »
Etienne Ollion (CSO) : « Agents de la circulation. Les responsables du plaidoyer, médiateurs invisibles dans les relations internationales »
Thomas Brisson (LABTOP) : « Pour une analyse des courants intellectuels transnationaux : le cas de Tu Weiming et du Nouveau Confucianisme »
Discutants : Laurent Jeanpierre (LabTop), Sébastien Lemerle (Cresppa-CSU)

Conclusion : Bernard Pudal (Cresppa-CSU)


17h00-18h00 : pot de clôture de la journée

MAJ: 18 juin 2022