Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Les classes sociales en Europe


Lundi 15 et mardi 16 décembre 2014, site Pouchet du CNRS

Coordination Yasmine Siblot (Cresppa-CSU) et Etienne Penissat (Ceraps)
Journées organisées au sein de l’Association française de sociologie par les réseaux Classes sociales, inégalités, fragmentations (RT 5), Méthodes (RT 20), Sociologie des élites (RT 42) et Justice sociale (GT 44).

Conjointement avec le Ceraps (UMR 8026), le Cresppa (UMR 7217), et la Maison des Sciences de l’Homme de Lorraine.

Présentation


Les travaux comparatistes menés au niveau européen sont majoritairement quantitatifs, et restent mal connus des sociologues non statisticiens en France. Pourtant il y a un enjeu central à développer d’une part une réflexion sur les groupes sociaux et les inégalités à l’échelle européenne, mais aussi à développer des comparaisons entre structures sociales et inégalités entre pays. Ces journées visent donc à présenter un ensemble de débats qui traversent les travaux quantitatifs portant sur les groupes sociaux en Europe, et à expliciter la place qu’y occupe (ou non) la sociologie des classes sociales. Elles visent également à inciter à lier les enquêtes quantitatives et les enquêtes de terrain pour développer une réflexion sur les classes sociales et les inégalités en Europe, réflexion particulièrement cruciale dans un contexte de crise économique.Une première journée sera centrée sur la conception et l’usage des nomenclatures socio-professionnelles et des enjeux à la fois théoriques et méthodologiques qui les sous-tendent.Une deuxième journée sera centrée sur les travaux comparatifs sur les classes sociales en Europe, et sur la comparaison entre travaux menés dans différents cadres nationaux et à susciter de nouvelles perspectives de recherche.

Programme


Lundi 15 décembre 2014

Les nomenclatures socio-professionnelles en Europe : enjeux théoriques et outils
9h : Accueil
Introduction aux journées : Etienne Penissat (Ceraps) et Yasmine Siblot
(Cresppa-CSU, Université Paris 8)

9h30-12h30 : Nomenclatures en usage et théories sociologiques
Présidence et lancement de la discussion : Etienne Penissat (Ceraps)

  • La nomenclature EGP (Erikson-Goldthorpe-Portocarero) et sa mise en œuvre en Europe - Louis-André Vallet (OSC)
  • Valeurs économiques, valeurs culturelles et classes sociales : les mesures de statut socioprofessionnel (SIOPS, EGP, ESeC, ISEI) dans l’enquête sur les Valeurs des Européens - Frédéric Gonthier (Pacte, Sciences Po Grenoble)
  • Quelle nomenclature pour décrire les espaces socioprofessionnels européens ? Une approche en termes de capitaux culturel et économique - Cécile Brousse (administratrice Insee, LSQ)

14h-17h30 : La nomenclature ESeG (European Socio-economic Groups) : Quel bilan des premières études menées à partir d’ESeG au niveau européen ?
Présidence et lancement de la discussion : Thomas Amossé (CEE)

  • La nomenclature socioprofessionnelle européenne ESeG et son élaboration- Monique Meron (Insee)
  • Homogamie et inégalités dans les régions d’Europe : une utilisation de la nomenclature ESeG - Milan Bouchet-Valat (Ined, OSC)
  • L’espace des conditions en Europe à partir d’ESeG - Frédéric Lebaron
    (Printemps, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)

Mardi 16 décembre 2014

Penser et comparer les classes sociales en Europe
9h-13h : Capital culturel, pratiques culturelles et différences de classes
Présidence et lancement de la discussion : Philippe Coulangeon (OSC)

  • Capital culturel et pratiques culturelles. Les enjeux d’une comparaison européenne depuis l’enquête SILC-EU 2006 - Cédric Hugrée (Cresppa-CSU), Etienne Pénissat (Ceraps), Alexis Spire (Iris)
  • Le capital culturel au Danemark et en Grande-Bretagne - Annick Prieur
    (Université d’Aalborg)
  • Comparer les élites en Europe
    Présidence et lancement de la discussion : Sylvain Laurens (Centre G. Simmel)
  • Comment construire le champ du pouvoir français au regard de l’expérience norvégienne - François Denord (Cessp)
  • Construire et comparer des champs de pouvoir - Johs Hjellbrekke et Olav Korsnes (Université de Bergen)

14h30-17h30 : Saisir les recompositions des classes populaires contemporaines au-delà du cadre national : comparaisons et circulations
Présidence et lancement de la discussion : Anne Bory (Clersé, Université Lille 1)

  • Les analyses des recompositions des classes populaires en France. Marie Cartier (Cens, Université de Nantes), Isabelle Coutant (Iris), Olivier Masclet (Cerlis, Université Paris Descartes), Nicolas Renahy (Cesaer), Yasmine Siblot (Cresppa-CSU, Université Paris 8)
  • La sociologie portugaise des classes sociales et la place des ouvriers et employés, Virgilio Borges Pereiera (Université de Porto)
  • Présentation de Des femmes respectables. Classe et genre en milieu populaire (Agone) traduction française de Formations of Class and Gender : Becoming Respectable, de Beverley Skegg. Anne-Marie Devreux (Cresppa-CSU)



- Les vidéos des journées sont consultables sur Canal U

- Introduction Yasmine Siblot (Cresppa-CSU) et Etienne Penissat (Ceraps)

MAJ: 23 avril 2022