Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Les virtuoses du vote


Vendredi 14 novembre 2014, site Pouchet du CNRS

Journée d’études ERMES - Cresppa-CSU organisée par Lucie Bargel et Baptiste Coulmont

Présentation



Des fondations de la socio-histoire du vote au regain récent de la sociologie électorale française, une série de travaux incite à s’intéresser au vote non pas du point de vue de ses résultats ou de ses fonctions, mais du point de vue de ses usages et investissements. La journée d’études souhaite contribuer à cette « histoire matérielle de la démocratie ». Nous proposons, dans ce cadre, d’adopter un regard décalé et complémentaire aux études des rapports « ordinaires » au politique. Ces enquêtes traitent en effet le plus souvent des seules classes populaires, pour souligner leur absence de la compétition électorale et insister sur la non-inscription ou la mal-inscription, et, bien sûr, sur l’abstention. Plus largement, les commentaires savants comme ordinaires mettent en lumière la désaffection des citoyens à l’égard des urnes, la démobilisation politique. Pour prolonger ces travaux, il s’agit ici de s’intéresser aux virtuoses du vote, c’est-à-dire à celles et ceux qui non seulement vont voter, mais qui, en outre, votent « à leur manière » : dans une autre commune que celle de leur résidence, ou bien sans se présenter au bureau de vote, ou encore en ré-agençant les listes candidates...


Programme et argumentaire sur Calenda

MAJ: 23 avril 2022