Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Corps et ordre social
Séminaire collectif du CSU 2000-2001


Séminaire du laboratoire Cultures et sociétés urbaines, sous la responsabilité de Dominique Memmi et de Bernard Zarca.
Le mardi à l’Iresco.

Présentation du séminaire


Corps et ordre social. Violence physique et violence symbolique

L’intérêt actuel accordé par les historiens au processus de civilisation des mœurs et d’auto-contrôle corporel et pulsionnel, par les sociologues à la composante symbolique de la domination, par les politistes à l’euphémisation de la violence politique contemporaine, sont autant d’incitations à se demander comment peuvent être pensés aujourd’hui la place et le rôle de la dimension corporelle au sein des relations de pouvoir ou de domination.

Le séminaire sera centré cette année sur le passage à l’acte physique dans l’ordre politique. Manifestations politiques, participations à l’action guerrière, interventions des forces de l’ordre : observer les conditions sociales et politiques de l’engagement physique dans ce type d’activités constitue un moyen d’examiner l’équilibre existant aujourd’hui entre violence physique et violence symbolique lorsque le “monopole de la violence physique légitime” est en jeu. Objet de l’attention renouvelée des travaux récents, français et anglo-saxons, de sciences humaines, mais trop évidemment connotée, la notion de “violence” gagne à être mise à distance. Repensée dans cette interrogation plus générale sur la dimension somatique du monde social, elle sera ainsi considérée comme l’une des modalités de l’usage de la force physique dans les relations sociales et politiques.




Programme du séminaire consultable sur Calenda

MAJ: 1er mai 2022