Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer



Olivier Masclet, Thomas Amossé, Lise Bernard, Marie Cartier, Marie-Hélène Lechien, Olivier Schwartz et Yasmine Siblot (dirs.), Être comme tout le monde : employées et ouvriers dans la France contemporaine, Paris : Raisons d’agir, « Cours et travaux », 2020, 466 p.

« Il est question dans ce livre de ces femmes et de ces hommes, employées ou ouvriers, qui vivent des revenus de leur travail et s’efforcent de « s’en sortir » par eux-mêmes. Ces travailleurs représentent, aujourd’hui encore, un groupe social stable et important. Beaucoup plus qu’autrefois, ils entrent en interaction directe avec les membres des classes moyennes et supérieures, comme clients ou (...) Lire la suite...


 

Marie Mathieu, Vanina Mozziconacci, Lucile Ruault et Armelle Weil (dirs.) « Partir de soi : expériences et théorisation », Nouvelles Questions Féministes, vol.39, n°1, 2020, 184 p.

Ce numéro propose de « partir de soi » afin de penser les formes de domination patriarcale et ses théorisations. Le Grand angle porte sur les « épistémologies féministes situées » (aussi appelées « épistémologies du point de vue »), qui sont de plus en plus fréquemment mobilisées dans les espaces scientifiques et militants. Ses quatre articles soulignent l’intérêt de ces épistémologies pour penser et pour (...) Lire la suite...


 

Séverine Sofio et Muriel Mille (coord.) « Faire de la télévision / Making TV », Biens symboliques / Symbolic Goods, n°6, avril 2020 - en ligne : https://www.biens-symboliques.net/378 (Consulté le 9 octobre 2020)

Réputée en perte de vitesse avec la multiplication des écrans et des nouvelles pratiques de consommation des productions audiovisuelles, la télévision est un média qui, tout en restant dominant, est en pleine mutation. La fabrique de ses programmes, rarement analysée par les sciences sociales, fait l’objet de ce dossier. On se propose d’y étudier, à travers des perspectives à chaque fois différentes, (...) Lire la suite...


 

Pauline Delage et Fanny Gallot (dirs.), Féminismes dans le monde : 23 récits d’une révolution planétaire, Paris : Textuel, mars 2020, 208 p.

Premier panorama des mobilisations pour les droits des femmes dans le monde, cet ouvrage rassemble des récits incarnés par celles qui les vivent. À l’heure où une nouvelle vague féministe envahit la planète, ces 23 récits rendent compte d’une dynamique sans précédent, ni uniforme, ni linéaire, mais d’une ampleur inédite. Bien qu’hétérogènes, les revendications contre le sexisme sont connectées à d’autres (...) Lire la suite...


 

Liliane Lopez-Rabatel et Yves Sintomer (Eds.), Sortition and Democracy : History, Tools, Theories, Exter (UK) : Imprint Academic, coll. « Sortition and Public Policy », 2020 - 530 p.

After two centuries during which it had nearly disappeared in Western countries, sortition is used again as a method of selecting people who could speak for, and in certain cases decide for, all the citizenry. What is the meaning of this comeback ? To answer this question, this book offers a historical analysis. It brings together a number of the best specialists on political sortition from (...) Lire la suite...


 

Françoise de Barros et Charlotte Vorms (dirs.), « Favelas, bidonvilles, baracche, etc.  : recensements et fichiers », Histoire mesure, vol. XXXIV, no 1, Éditions de l’EHESS, décembre 2019, 228 p.

Favelas, bidonvilles, baracche, des catégories urbaines sont forgées dans la première moitié du XXe siècle pour désigner des zones d’habitat à la fois illégal et matériellement précaire. Un travail de documentation accompagne alors la construction de ce nouveau problème, que l’on entend endiguer et traiter. Ce numéro d’Histoire & Mesure explore les tentatives de mesure du phénomène. Compter les baraques (...) Lire la suite...


 

Sébastien Lemerle, Dominic Glynn (dirs.), « Special issue : Mediating Literature/Littérature en médiations », French Cultural Studies, vol.30, n° 2, mai 2019

Le projet « Literature under Constraint » est né de l’hypothèse très générale qu’il est arrivé quelque chose à la littérature française contemporaine, abstraction faite des jugements de valeur qu’on peut y porter, et que ce quelque chose peut être appréhendé grâce à la notion de contrainte. Pour ce faire, une perspective multidisciplinaire, maniant à la fois les outils propres à l’analyse littéraire (...) Lire la suite...


 

Catherine Achin, Viviane Albenga, Armelle Andro, Pauline Delage, Samira Ouardi, Juliette Rennes et Sylvia Zappi (dirs.), « Révoltes sexuelles après #MeToo », Mouvements, no 99, La Découverte, septembre 2019, 156 p.

Extraits de l’éditorial "L’année 2018 restera marquée par le mouvement #MeToo qui a fait bouger les lignes des rapports de genre notamment dans la sphère de la sexualité. C’est dans le sillage de l’affaire Weinstein, en octobre 2017, que l’actrice Alyssa Milano a relancé le hashtag #MeToo créé dix ans plus tôt par la militante féministe américaine Tarana Burke. Ce mot d’ordre, libérant la parole des (...) Lire la suite...


 


 
26 juillet 2020