Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Isabel Boni-Le Goff (dir.), « Emprises spatiales », Genèses no 99, 2015, 176 p.


Extrait de l’introduction « [...] Les articles rassemblés dans ce dossier proposent d’approfondir l’emprise exercée par des groupes dominants, en retenant la double acception de cette notion : à la fois prise de possession concrète d’un territoire et ascendant moral et social. À partir d’une réflexion sur les formes spatialisées des rapports de domination, il s’agit de s’intéresser aux dynamiques complexes qu’elles mettent en jeu (Lepoutre 2010), produisant éventuellement des cas de ségrégation imparfaite (Simon 1997) voire des échecs.

Les contributions alimentent de façon complémentaire la réflexion. À partir de plusieurs perspectives théoriques (sociologie des élites, science politique, sociologie économique, histoire et géographie sociales), elles articulent des matériaux issus de l’ethnographie, d’entretiens, d’analyses documentaires et archivistiques. Tout en portant sur des populations qui représentent les fractions sociales dominantes, elles en saisissent les conduites et stratégies à partir d’objets différenciés. Kevin Geay s’intéresse aux interactions et au partage de l’espace public entre les résidents du 16e arrondissement et les prostituées du Bois de Boulogne. L’article d’Héloïse Fradkine porte sur l’investissement local de deux maîtres d’équipage, qui vise à asseoir leur pratique de la chasse à courre. Isabel Boni-Le Goff étudie pour sa part les politiques d’aménagement des bureaux des firmes de conseil et la contribution de ces politiques au jeu concurrentiel et à la construction de la subordination salariale. Confrontant des projets de rénovation urbaine destinés aux élites, à différents moments du développement de Bruxelles, entre 1770 et 1970, Tatiana Debroux, Jean-Michel Decroly, Chloé Deligne, Christian Dessouroux, Christophe Loir et Mathieu Van Criekingen observent les acteurs et les composantes des stratégies qui participent à redéfinir spatialement et socialement la structure urbaine. [...] » Tout lire

- ISBN : 9782701193397
- Numéro en libre accès sur Cairn


 
18 novembre 2020

Isabel Boni-Le Goff

Maîtresse de conférences à l’Université Paris 8
Cresppa-CSU
Page personnelle