Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Rencontre autour du livre "La domination politique en Turquie"

Séance organisée par Audrey Mariette et Yasmine Siblot en présence de plusieurs des autrices et auteurs : Işıl Erdinç, Prunelle Aymé, Yohanan Benhaïm, Julien Boucly et Ayşen Uysal.
La présentation du livre sera suivie d’une discussion collectivement animée par Thomas Brisson, Cédric Lomba, Audrey Mariette, Médéric Martin-Mazé et Yasmine Siblot.



Présentation de l’ouvrage :

Işıl Erdinç et Benjamin Gourisse (coord.), La domination politique en Turquie. Une analyse relationnelle, Paris : Éditions Karthala, juin 2022, 554 p.


Ce livre analyse les reconfigurations du politique en Turquie en mettant à l’épreuve différentes perspectives et en proposant de nouveaux questionnements, élaborés principalement à partir d’enquêtes qualitatives sur la Turquie et de réflexions théoriques construites sur d’autres terrains.

En observant les ramifications économiques, confessionnelles, ethniques et sociales de la domination politique et de sa contestation, les historiens, anthropologues, sociologues et politistes rassemblés ici étudient notamment : les modalités de structuration et de reproduction des champs du pouvoir ; les processus d’autonomisation et de perte d’autonomie des institutions et des champs sociaux ; les modes de légitimation et de contestation des ordres politiques. Ce faisant, les contributions portent sur les intermédiaires de gouvernement, les maires de quartier, les stratégies syndicales, les manifestations, les politiques publiques, les madrasas clandestines kurdes, la démilitarisation de la politique étrangère et la répression menée par l’État à l’encontre de ses opposants à l’étranger.

L’ouvrage apporte ainsi une contribution importante aux débats en sciences sociales relatifs à la recomposition des États et des modes de gouvernement, à l’hybridation des régimes politiques, aux compétitions/coopération entre différentes échelles de pouvoirs et à l’articulation des dynamiques locales, nationales et internationales dans la pérennisation et la contestation des rapports de domination politique.


Les auteurs et autrices :
Gabrielle Angey, Ceren Ark-Yıldırım, Prunelle Aymé, Yohanan Benhaïm, Julien Boucly, Adnan Çelik, Gilles Dorronsoro, Işıl Erdinç, Béatrice Garapon, Benjamin Gourisse, Élise Massicard, Marc Smyrl, Emmanuel Szurek et Ayşen Uysal.


Isil Erdinç (coord.) est enseignante-chercheuse au sein du département des sciences sociales et des sciences du travail de l’Université libre de Bruxelles et rattachée au centre de recherche METICES. Elle est l’auteure de Syndicats et politique en Turquie (2002-2015) (Dalloz, 2018).
Benjamin Gourisse (coord.) est professeur de science politique à l’Institut d’études politiques de Toulouse. Il est l’auteur de La Violence politique en Turquie (Karthala, 2014) et de L’Art de l’État (en codirection avec M. Aymes et É. Massicard, Karthala, 2014).



- ISBN : 9782811129927
- Table des matières consultable sur le site de l’éditeur

Programme

    • 29 novembre 2022 : 17 h - 19 h00 - Site Pouchet du CNRS, salle 124

    Présentation du livre en présence de plusieurs des autrices et auteurs : Işıl Erdinç, Prunelle Aymé, Yohanan Benhaïm, Julien Boucly et Ayşen Uysal, suivie d’une discussion collectivement animée par Thomas Brisson, Cédric Lomba, Audrey Mariette, Médéric Martin-Mazé et Yasmine Siblot.

    (59-61 rue Pouchet, Paris 17ème. Plan d’accès )


    29 novembre 2022