Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


NAUDIN Séréna - CRESPPA - UMR 7217-GTM

Contact

Séréna Naudin
Cresppa-GTM
59-61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
Lui écrire

18 May 2022

Séréna Naudin

Doctoral Student at the University of Paris 8


Areas of Research

  • Production de savoir avec des personnes subalternisées / à la recherche d’un refuge
  • Apport de la radio pour la recherche en sciences sociales.
  • Parole et prise de parole
  • Violence épistémique
  • Réflexions épistémologiques
 

Dissertation Topic

Serena Naudin, "Faire face à la violence épistémique. Expérience de production de savoir collectif dans un atelier radio avec des personnes en quête de refuge", thèse en préparation à l’Université Paris 8, sous la direction de Jane Freedman et de Critina Del biaggio (PACTE, Université de Grenoble).

Résumé
Parmi la multiplicité enchevêtrée des formes de violences que vivent les personnes qui cherchent à se réfugier en France, l’une d’elle est peu étudiée ou peu prise en compte : la violence épistémique. En effet, la parole de ces personnes est contrainte par un certain nombre d’empêchements et leurs capacités de sachantes sont niées. Pourtant, la parole est un enjeu dans la reconnaissance en tant que sujet qui pense et agit. Du fait de relations asymétriques ancrées dans des rapports de pouvoir inégaux, les praticien·nes de la recherche en sciences sociales peuvent contribuer à la violence épistémique et aux relations de dominations. Comment ainsi créer des conditions de la prise de parole de personne en quête de refuge ? Quelles seraient les modalités d’une recherche qui ne reproduise pas des formes de domination par des processus d’extractivisme épistémique ?

Cette thèse tente de mettre œuvre une recherche transformatrice basée sur une expérimentation méthodologique. Au moyen d’un atelier radio qui a lieu avec des personnes qui ont demandé l’asile à la France, il s’agit de produire collectivement des savoirs. S’appuyant sur l’articulation établie par les épistémologies féministes et post-décoloniales entre le savoir, la parole, et le pouvoir, l’atelier radio cherche à agir sur les relations qui se construisent avec les personnes établies pour favoriser la prise de parole. Cet atelier était organisé à Grenoble, entre 2016 et 2022, sous la forme d’un continuum d’espaces de parole, allant progressivement d’un espace protégé vers un espace de rencontre avec du public.

 

Publications

Articles et chapitres scientifiques

  • à paraître, Avec Karine Gatelier, « A plus d’une voix», un atelier radio pour créer les conditions de la prise de parole et se défaire de la subalternité. Modalités d’une recherche transformatrice , Participations, n°32 (1)
  • 2021: « Un atelier radio pour fabriquer du savoir. Une approche méthodologique pour réduire les rapports de pouvoir dans la pratique de la recherche » e migrinter (Université de Poitiers,) no 22, DOI: 10.4000/e-migrinter.2680
  • 2020: Avec Lison Leneveler «"Dubliner", la fabrication normative d’une procédure violente » Écarts d’identité, n°135 - En ligne sur le site de la revue et sur HAL-SHS.
  • 2020: Avec Karine Gatelier « Du récit inaudible à la prise de parole : expérience d’un atelier radio avec des personnes à la recherche d’un refuge en France » Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain (Cahiers du MIMMOC) no 22, DOI:10.4000/mimmoc.4043
  • 2019: « Les mots qui désignent, as signent » in Claske Dijkema, Morgane Cohen (eds.), Pour une géopolitique critique du savoir, Cahier des 3ème rencontres de géopolitique critique, p.73-89 - En ligne sur HAL-SHS
  • 2019: Avec Karine Gatelier, Justin Beavogui, Teresa De Sousa Afonso, Daniel Kassa Minguedi et Bob Nzuzileya « Expérimentation autour d’un atelier radiophonique », Dossier de la Mission Régionale d’Information sur l’Exclusion, Lyon.
  • 2018: « Des exilé.e.s dans la cité. Des ateliers radio autour de la ville avec des personnes en exil. » in Claske Dijkema, Morgane Cohen (eds.), Le droit à la ville, Cahier des 2ème rencontres de géopolitique critique, p.30-37. - En ligne
   

Communications

Main Presentations
  • 13/04/22: « Produire collectivement du savoir avec des personnes à la recherche d’un refuge pour éviter la violence épistémique » dans le séminaire du Groupe Transversal JEDI , Université Paris Est Créteil
  • 25/11/21: Avec Karine Gatelier « Faire entendre la voix des personnes à la recherche d’un refuge. » dans les journées d’études: "La réception des migrants et réfugiés : le secours inhospitalier" organisées par l’ILCEA4, Humacoop Amel France et l’UFR de Langues étrangères de l’UGA.
  • 05/05/21 « Des espaces radiophoniques pour développer la prise de parole de personnes à la recherche de refuge » dans la journée d’étude: "Saint Denis : territoire d ’immigration ? Vivre et parler les discriminations" organisé par l’Institut Convergences Migrations , Univ. Paris 8 et ville de Saint Denis
  • 17/10/19: Avec Karine Gatelier, « L’indicible récit de soi. Expérience d’un atelier radio pour sortir des injonctions et des assignations » dans les journées d’études Expérience de migration en contexte violent ou quand raconter devient impossible Approche comparée France Québec , organisée par MigrInter et UQAM
  • 09/07/19: « Si eres negro, eres migrante » Las cuestiones en juego de la categorización Trabajo colectivo con solicitantes de asilo en un taller radiofónico » Universitat de la pau (Université de la paix), San Cugat, Espagne
  • 28/03/19 « Quelle est la frontière, la limite, pour ne pas être considéré comme migrant ? Expérimentation de recherche autour de la prise de parole dans des ateliers radiophoniques » Séminaire des doctorants, École doctorale de sciences sociales Université de Pau et de l’Adour
  • 01/11/18 Avec Karine Gatelier « Un espace pour faire émerger la parole. Expérimentation dans un atelier radiophonique avec des personnes exilées dans la journée de travail "Témoigner de l’expérience, des mémoires et des héritages des migrations" au Centre du Patrimoine Arménien à Valence
  • 11/06/18 « Peut-on s’approprier les mots des autre ? Des ateliers radiophoniques comme configuration de recherche » 5ème séminaire annuel du Réseau Migrations au laboratoire MigrInter à Poitiers