Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête

Imprimer

PRIGENT Rose - CRESPPA - UMR 7217-GTM

Rose Prigent

Doctorante à l’Université Paris Nanterre


Domaines de recherche

  • Parentalité
  • Genre
  • Petite enfance
  • Modes d’accueil
 

Thèse en préparation

Rose Prigent ,"Parcours de vie des enfants entre 0 et 3 ans : Trajectoires de mode d’accueil et socialisation de l’enfant ", Université Paris Nanterre, sous la direction de Carole Brugeilles.

Résumé  :
Les premières années de vie d’un enfant sont, pour ses parents, une période clef dans la structuration et la définition de leur parentalité. Sous le poids des contraintes sociales, économiques, organisationnelles, les parents sont amenés à redéfinir leur façon de concevoir leur rôle de parent et par incident la place accordée à l’enfant. Durant ces années, l’organisation des familles est fortement marquée par le mode d’accueil, qu’il soit parental ou extra parental, auxquelles elles ont recours. Selon le/les mode(s) d’accueil utilisés, les mères et les pères passent plus ou moins de temps avec leur(s) enfant(s), et ne sont pas en contact avec les mêmes personnes. Pourtant on ne connaît pas le lien entre parentalité et mode d’accueil. Notre thèse a pour but d’étudier la relation entre modes d’accueil et parentalité (entendues ici comme les façons de concevoir son rôle de parent et par incidence la place accordée à l’enfant/à ses besoins), afin de montrer la nature de ce lien et d’en étudier les variations sociales et genrées.
Notre recherche devra nous permettre.  :

  • D’accroître les connaissances sur les processus de construction de la parentalité, la différenciation sociale et genrée de ces processus, et in fine la création d’inégalités sociales et de genre entre parents.
  • D’analyser la variation sociale et genrée des normes actuelles de la parentalité, et de la vision qu’ont les parents du bien-être de l’enfant.

En montrant que l’assimilation de la norme égalitaire se traduit par un changement dans les discours mais pas dans les pratiques parentales, elle fournira un nouvel angle d’approche pour améliorer l’efficacité des politiques publiques concernant la petite enfance, notamment dans leurs dispositifs de lutte contre les inégalités sociales et de genre.

 

Autre recherche en cours

  • 2022-2026 : ANR Sogenre - Avant l’âge de trois ans : socialisation de genre dans les familles (responsable scientifique). Équipe : C. Brugeilles, C. Clément, Y. Demoli, B. Geay, C. Hamelin, A. Paillet, A. Pélage A., R. Prigent, A. Ricard, G. Schütz.
 

Publications

Articles

  • Prigent R., « Yvonne Knibiehler, Réformer les congés parentaux Un choix décisif pour une société plus égalitaire, Préface de Geneviève Fraisse, 2019, Rennes, Presses de l’Ehesp, collection Controverses [compte-rendu] », Revue des politiques sociales et familiales, 2020, p100-101.
    https://www.persee.fr/doc/caf_2431-4501_2020_num_136_1_3440
  • Thierry X., Prigent R., Eremenko T., Moguérou L., « Caractéristiques et organisation quotidienne des familles monoparentales immigrées », Revue des politiques sociales et familiales, n° 127, 2018. Dossier « Vivre la monoparentalité en situation de précarité ». pp. 63-70.
    https://doi.org/10.3406/caf.2018.3288
  • Eremenko T., Thierry X., Moguérou L., Prigent Rose., « Organiser la garde des enfants quand on est mère seule : une position spécifique des mères immigrées ? », Revue française des affaires sociales, 2017/2, p.207-228.
    https://doi.org/10.3917/rfas.172.0207
  • Moguérou L., Eremenko T., Thierry X., Prigent Rose., « Les familles monoparentales immigrées : des familles doublement pénalisées ? » Revue de Droit Comparé du Travail et de la Sécurité Sociale, Égalité, inégalités, discriminations : Essai de dialogue interdisciplinaire des savoirs juridiques et quantitatifs, Bordeaux, 2015/2.
    https://comptrasec.fr/revue/2015-2/
 

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • Moguérou L., Eremenko T., Thierry X., Prigent R., « Nouvelles dynamiques migratoires et conditions de vie des familles migrantes en France. Le cas des familles monoparentales immigrées », in : Oris M., Cauchi-Duval N. (dirs.), Les familles face aux vulnérabilités, Association Internationale des Démographes de Langue Française, 2018.
    Consulter en ligne
 

Rapports de recherche

  • Moguérou L., Eremenko T., Thierry X., Prigent Rose., « Profils, parcours et expériences des familles monoparentales immigrées », Rapport final, convention de recherche Caisse nationale des allocations familiales, Paris, 2016.
    Dossier d’étude CNAF, no 212, 2020
   
Communications
  • Samuel O., Brugeilles C., Demoli Y., Hamelin C., Paillet A., Prigent R., « Mères et pères face aux soins du nourrisson  : variations sociales des pratiques et des goûts » ; Journée scientifique de la cohorte Elfe, Paris 2017.
  • Prigent R., « Prise en compte du genre dans les enquêtes sur les modes de garde », Semaine Data SHS  : Traiter et analyser les données en sciences humaines et sociales, Plateforme universitaire de données de Nanterre - Nanterre, 2020.
  • Prigent Rose., Moguérou L., Thierry X., Eremenko T., « Modes de garde dans les familles monoparentales immigrés », Association internationale des démographes en langue Française, Strasbourg 2016.
 

Participation aux instances de l’UMR

  • 2017-2022  : Représentante des doctorants et doctorantes de l’équipe GTM du CRESPPA.
 

Prix, distinctions

  • Lauréate du prix « jeunes chercheurs et CIFRE 2016 » de la Caisse nationale des Allocations familiales. Classée première et bénéficiaire de la convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE).
  • Lauréate du contrat doctoral de l’université Paris Nanterre, classée 2e.
 

Enseignements à l’Université Paris Nanterre

  • L1 Démographie  : enjeux et théories (TD)
  • L1 Introduction à la sociologie quantitative (TD)
  • L3 Sociologie quantitative (TD)
  • M1 Introduction à SAS (CM)