Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


Thèse - CRESPPA - UMR 7217-GTM

Thèse

 

Glenda Santana De Andrade, « Suis-je une réfugiée ? Suis-je un réfugié ? » Les stratégies de survie de Syriennes et de Syriens dans les espaces urbains en Turquie et en Jordanie", thèse de doctorat en sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Jane Freedman, 7 décembre 2021.

Résumé :
Depuis 2011, environ 6,6 millions de personnes ont dû quitter le territoire de la Syrie alors que la crise se poursuit. Elles ont cherché refuge dans plusieurs pays, en particulier la Turquie et la Jordanie. Cette thèse analyse, dans le contexte de l’exil urbain en Turquie et en Jordanie, les stratégies de survie des Syriens, qui sont traversées par des rapports de race, de classe et de genre. Cette étude a pour objectif de s’interroger sur les manières dont les réfugiés surmontent les contraintes et catégorisations qu’un milieu inhospitalier leur impose. En partant de questionnements sur les politiques migratoires, nous montrerons pour quelles raisons le statut passif accordé aux réfugiés est réducteur et rend problématique une réelle compréhension des rapports sociaux dans l’exil. L’idée est d’aller au-delà du constat de la vulnérabilité des réfugiés, sans pour autant passer sous silence les violences qu’ils subissent sur la terre de refuge. Afin d’analyser ce processus, l’étude s’appuie sur une série d’entretiens semi-directifs avec des Syriens en Turquie et en Jordanie. Cette approche méthodologique se complète par ailleurs par l’observation anthropologique/ ethnologique de ces espaces, à travers, notamment, l’accompagnement du travail d’ONG internationales et locales, l’observation des espaces de socialisation et la participation à des débats et des conversations autour d’un simple thé.

12 décembre 2021

SANTANA DE ANDRADE Glenda

Glenda Santana De Andrade
Cresppa-GTM
59-61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
Lui écrire