Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


TYSZLER Elsa - CRESPPA - UMR 7217-GTM

Elsa Tyszler

Docteure en sociologie
Chercheuse postdoctorale au CRESPPA-GTM

Fellow de l’Institut Convergences Migrations


Domaines de recherche

  • Migrations et politiques migratoires
  • Rapports sociaux de race
  • Genre/rapports sociaux de sexe
  • Frontières
  • Humanitarismes
 

Recherches en cours

Postdoctorante du projet GBV-MIG (2019-2023)
Violence against women migrants and refugees : Analyzing causes and effective policy response
https://gbvmigration.cnrs.fr

Terrains de recherche : frontières internes françaises

  • frontière aérienne (zones d’attente)
  • frontière franco-italienne haute-alpine
  • frontière franco-italienne des Alpes maritimes
  • frontière franco-espagnole basque
  • frontière franco-britannique
 

Thèse soutenue

Elsa Tyszler, « Derrière les barrières de Ceuta & Melilla. Rapports sociaux de sexe, de race et colonialité du contrôle migratoire à la frontière maroco-espagnole », thèse de sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Jane Freedman.

Cette thèse s’intéresse au contrôle migratoire en actes à la frontière maroco-espagnole et ses effets sur les personnes ciblées. Mettant en lumière les processus de minorisation des ressortissant-e-s d’Afrique centrale et de l’Ouest candidat-e-s à l’Europe, cette étude, basée sur une ethnographie multisituée à des échelles locales et micro-locales, amène à penser les rapports sociaux de sexe et de race en jeu dans les régimes migratoires. Elle tente de dénaturaliser les figures du « migrant subsaharien » et de la « migrante subsaharienne » pour dévoiler les processus qui se jouent derrière ces catégories racialisées et genrées, ancrées dans un contexte d’externalisation des frontières européennes, et de négociations permanentes entre l’UE, ses États membres (ici l’Espagne) et leurs alliés africains (ici le Maroc) pour la lutte contre l’immigration dite clandestine. Elle essaie également de décrypter et de mettre en perspective théorique les violences systémiques qui régissent cette situation de frontières militarisée, ainsi que les actions humanitaires et les résistances qui y ont lieu. Elle amène alors à examiner la question suivante : comment comprendre l’institutionnalisation tacite du recours à la violence mortifère contre les labellisé-e-s « Subsahariens » à la frontière maroco-espagnole ? Pour répondre, il faut regarder de chaque côté de la frontière, mais aussi la considérer comme un ensemble ; saisir la division sexuelle du travail de contrôle des mobilités ; confronter les points de vue des contrôleur-se-s et des contrôlé-e-s et appréhender le passé cristallisé dans le présent : penser la colonialité des politiques migratoires espagnoles et européennes.

Thèse soutenue le 18 novembre 2019

 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Tyszler, E. (2021). « Nous sommes des battantes ». Expériences de femmes d’Afrique centrale et de l’Ouest à la frontière maroco-espagnole. Genre, sexualité & société, n°25. https://doi.org/10.4000/gss.6548 (Numéro spécial)
  • Sahraoui, N. & Tyszler, E. (2021). Tracing Colonial Maternalism Within the Gendered Morals of Humanitarianism : Experiences of Migrant Women at the Moroccan-Spanish Border. Frontiers in Human Dynamics, 3 : 642326. https://doi:10.3389/fhumd.2021.642326 (Special Issue)
  • Tyszler, E. (2020). Masculinités et féminités à la frontière maroco-espagnole : miroirs d’un contrôle migratoire racialisé et genré. Anthropologie & développement, n° 51 (Numéro spécial), Presses Universitaires de Louvain, 155-170. https://doi.org/10.4000/anthropodev.1021
  • Tyszler, E. (2020). Humanitarianism and Black female bodies : violence and intimacy at the Moroccan-Spanish border. Journal of North African Studies, 1-19. https://doi.org/10.1080/13629387.2020.1800211 (Special Issue on Postcolonial perspectives on Morocco’s ‘radically new’ migration policy edited by Leslie Gross-Wyrtzen and Lorena Gazzotti)
  • Tyszler, E. (2019). The performative effects of the European war on migrants. Masculinities and feminities at the Moroccan-Spanish border. Gender a výzkum / Gender and Research, 20 (1) : 40-66. http://dx.doi.org/10.13060/25706578.2019.20.1.462 (Special Issue on Transnational migration : Borders, gender and global justice challenges, edited by Zuzana Uhde & Petra Ezzeddine)
  • Tyszler, E. (2019). From controlling mobilities to control over women’s bodies : Gendered effects of EU border externalization in Morocco. Comparative Migration Studies, 7(25). https://doi.org/10.1186/s40878-019-0128-4 (Special issue on Externalization at work : Responses to migration policies from the Global South, edited by Ayşen Üstübici, Inka Stock & Susanne Schultz)
 

Autres articles

 

Chapitres d’ouvrages

  • Tyszler, E., Sahraoui, N., Boeyink, C. (forthcoming 2022). Situating the coloniality of encampment and deportation as a mode of mobility governance. Insights from Ceuta & Melilla, Mayotte and Tanzania, In Postcoloniality and Forced Migration, M. Lemberg-Pedersen and al. eds., Bristol University Press
  • Tyszler, E. & Freedman, J. (2021). De Nador a Lesbos : una mirada a la violencia sexual contra las mujeres ilegalizadas en las fronteras de Europa, In Género y movilidades : Lecturas feministas de la migración, A. Cortés & . Manjarrez eds., Peter Lang
  • Tyszler, E. (2019). La frontière comme instance de hiérarchisation racialisée des circulations : le cas de la frontière maroco-espagnole. in La police des migrants : filtrer, disperser, harceler, Barnier et al. coord., Paris, Le passager clandestin. (pp.38-41)
  • Tyszler, E. ; Guenebeaud, C. & Pillant, L. (2019). Disperser les personnes migrantes, in La police des migrants : filtrer, disperser, harceler, Barnier et al. coord., Paris, Le passager clandestin. (pp.64-79)
  • Tyszler, E. ; Guenebeaud, C. & Pillant, L. (2019). Harceler, décourager. in La police des migrants : filtrer, disperser, harceler, Barnier et al. coord., Paris, Le passager clandestin. (pp.81-93)
  • Tyszler, E. (2018). "Somos luchadoras". Lo que nos enseñan las mujeres migrantes sobre las consecuencias de las políticas de externalización de la Unión europea. Investigación en la frontera marroquí-española. in Género, migraciones y derechos humanos, A. Cortés et J. Manjarrez (eds.), Barcelona : Bellaterra. (pp.231-261)
  • Tyszler, E. (2017). « La Guardia civil à Ceuta et Melilla ou l’impunité à la frontière sud de l’Europe », Atlas des migrations. Approche critique des politiques migratoires, Migreurop, Paris, Armand Collin.
  • Tyszler, E. & Otero, A. (2017). Boza ? Continuum de l’enfermement des étrangers du Maroc à Ceuta et Melilla. Atlas des migrations. Approche critique des politiques migratoires, Migreurop, Paris, Armand Collin.
   

Communications

Principales communications
  • "Saving lives on the Alpine border ? Night marauding in the mountains, gender and race", with Jane Freedman for the World Conference on Humanitarian Studies, panel “Humanitarian borders” between care and control, Sciences Po Paris, 5 novembre 2021.
  • "Historiciser et prendre en compte les rapports sociaux de race pour révéler la colonialité du contrôle migratoire. L’exemple la frontière maroco-espagnole", communication pour une session du RT2, Congrès de l’AFS, 8 juillet 2021.
  • "Defending the Debris of the Empire at Ceuta & Melilla Borders. Coloniality of Violence, Performances of Whiteness & Production of Blackness", paper for the themed session State Racism, Racial Capitalism and the Border, Border Abolition online conference, June 18th 2021
  • "Dans l’ombre de la barrière-frontière de Melilla. Violences humanitaires et résistances de femmes migrantes dans la région de Nador.", communication pour la conférence internationale Le genre de la frontière/The Gender of Borders, en ligne, projet ICM, CRESPPA/Migrinter, 27 novembre 2020.
  • "Ceuta & Melilla / Israel : Colonial Genealogies of Migration Policies Beyond Exceptionalism", joint communication with Shira Havkin for the international conference Walls and wars. Identifying and questioning the military in contemporary border security policies. Université Saint-Louis, Bruxelles, April 26th 2019.
  • "Genre, frontières et sexualités", intervention croisée avec Salima Amari et Glenda Santana de Andrade lors du séminaire du réseau Genre et Politiques migratoires, porté par les laboratoires GTM-CRESPPA et Migrinter, 12 avril 2019, Site Pouchet CNRS, Paris
  • "Parler des femmes sans les laisser parler ? Des usages de la figure de la femme migrante à la frontière maroco-espagnole", communication pour le colloque international pluridisciplinaire Documenter les expériences du "choc de la migration", Université de Poitiers, 7-9 novembre 2018
  • "De la mise en vulnérabilité des femmes à la frontières maroco-espagnole. Politiques migratoires et résistances migrantes.", communication pour la JE Mobilisations par la vulnérabilité. Perspectives féministes sur l’agir et le résister, organisée à l’Université Paul Valéry Montpellier, 4 octobre 2018
  • "Maintenir l’impunité : rapports de race et de genre à la frontière maroco-espagnole", communication pour le colloque international Frontières et murs frontaliers, une nouvelle ère ? (In)sécurité, Symbolisme, Vulnérabilités, organisé par la Chaire Raoul-Dandurand
    27-28 septembre 2018 – Montréal, Québec, Canada
  • "Identifying the Crossed Impacts of the Militarization of the EU External(ised) Borders and Gender Relations", communication pour le colloque international SGEU, Section : The bordering of Europe : historical and comparative perspectives, Panel : Controlling Migration at the Border, Sciences-Po Paris, 15 juin 2018
  • "Bouleverser son terrain : tensions et réactions pendant la recherche autour de la frontière maroco-espagnole.", communication pour la JE des doctorant-e-s de l’URMIS : Engagement et éthique des chercheur-e-s : la pratique de la recherche en question, Université de Nice, 8 juin 2018
  • "Approche ethnographique et par le genre des effets et modalités de résistance aux politiques migratoires sécuritaires à la frontière maroco-espagnole", communication pour le panel Une étude « par le bas » des migrations africaines : effets et contre-effets des politiques migratoires occidentales., colloque international de l’APAD, Roskilde University (Danemark), 23-25 mai 2018
  • "Au delà de la « victime de traite » et du « sauteur de barrière ». : réincorporer les rapports sociaux de sexe dans l’analyse de la gestion des migrations à la frontière euro-africaine." communication pour le panel Policing the Body : Gender, Sexuality and the Politics of Mobility, Biennial Conference of the ECSA-Canada, Toronto, 9-11 May 2018
  • "Défendre l’Empire ? Quand la "race" et le genre structurent la frontière. La Guardia civil à Ceuta et Melilla." communication pour le colloque international La fabrique locale de la frontière. Regards comparatifs et interdisciplinaires., organisé à l’Université de Nice, 26-27 avril 2018
  • "The performative effects of the European war against migrants. Masculinities and feminities at the Moroccan-Spanish border." communication pour le Workshop international Dissecting Violence. Structures, imaginaries, resistances., organisé par l’Amsterdam School for Cultural Analysis, 4-6 avril 2018
  • “Jeux de frontières. Qui protège-t-on à la frontière maroco-espagnole ? Masculinités et féminités dans la guerre (et le business) anti-migrant-e-s. » communication à la journée d’étude Crises des réfugiés, réfugiés des crises organisée par l’Ecole doctorale de Sciences sociales de Paris 8, Université Paris 8, 30 janvier 2018
  • “La répression militaire de la migration à la frontière maroco-espagnole”, intervention pour l’atelier du programme de recherche ANR Babels, Les migrants et la police, CICP, Paris, 15 décembre 2017
  • "Un violent jeu de frontières. Masculinités et féminités à la frontière maroco-espagnole ou les effets performatifs de la guerre aux migrant-e-s.” communication pour le séminaire public de l’équipe GTM-CRESPPA intitulé Crises du pouvoir, pouvoir des crises, site Pouchet CNRS, 11 décembre 2017
  • "Vivre (à temps plein sur) son terrain de recherche. Retour de 18 mois d’enquête sur la gestion des mouvements migratoires à la frontière maroco-espagnole" communication pour l’Atelier doctoral du laboratoire CRESPPA, site Pouchet CNRS, novembre 2017
  • « Externalisation, militarisation de la gestion des migrations et continuum des violences contre les femmes. L’exemple de la frontière maroco-espagnole.”, communication pour la colloque international Migration irrégulière et développement humain, Université Paris 1 Sorbonne, septembre 2017
  • « Sur le terrain (euro)marocain : protéger « la femme migrante vulnérable » pour mieux « nettoyer » la frontière nord ? », communication pour le colloque international Représenter l’humanitarisme sexuel, Labex Med, MUCEM, Marseille, septembre 2015
  • « Sur le terrain marocain : le concept de « traite » ou la difficile étude des questions migratoires au prisme du genre », colloque international Produire du savoir sur les migrations, Université Paris 13, mai 2015
  • « Migrant-e-s ’’ en attente ’ à la frontière entre traçabilité forcée et invisibilisation des traces », communication pour le colloque jeunes chercheur-e-s Traces de la politique, politique des traces, Université Paris 7, février 2015
  • « Les violences sexuelles comme moyen de répression informel de l’immigration « irrégulière » dans la forteresse Europe ? Enquête sur le camp privatisé de Yarl’s Wood (Royaume-Uni) », communication lors des journées d’études Sexualités et enfermements en Europe, Université Lille 1, décembre 2014
 

Responsabilités scientifiques

Evaluatrice pour des revues scientifiques à comité de lecture :

  • ACME
  • Cultures & Conflits
  • Investigaciones Feministas
  • Journal of Ethnic and Migration Studies (JEMS)
  • Revue européenne des migrations internationales (REMI)
 

Valorisation de la recherche - Expertise

Plaidoyer/Rapports associatifs

Médias

Evénements

  • Invitée à la table ronde "« Aux frontières de l’Europe. Contrôle, surveillance et stratégies corporelles » avec Camille Guenebeaud, animation par Camille Schmoll, Festival International de Géographie 2021, Saint-Dié des Vosges, 1er octobre 2021
  • Invitée à la table ronde "Passer les frontières à l’heure de la mondialisation", dans le cadre de la Nuit des Idées de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) sur le thème Migrations et hospitalité : paroles scientifiques et citoyennes, 31 janvier 2019, campus de Bondy
  • Intervention à l’atelier Genre et Migrations du Conseil consultatif Genre et Développement de Belgique, Bruxelles, 24 janvier 2019
  • Coordination de la note "Femmes aux frontières extérieures de l’Union européenne", Migreurop, nov. 2018 : http://www.migreurop.org/article2903.html
  • Co-organisatrice de l’Apéro politique du CICP : "Femmes et migrations : luttes et solidarités ici et là-bas" et intervention, Centre International de Culture Populaire, Paris, 29 mars 2018
  • Témoin sur "Les violations de droits dans les enclaves de Ceuta et de Mellila/ analyse des violations spécifiques des droits des femmes migrantes", Tribunal Permanent des Peuples - Migrations, Paris, 4-5 janvier 2018
  • Intervention radio, "La frontière au prisme du genre", émission Singuliers au Pluriel, radio FPP, 2018 : http://www.singuliers-au-pluriel.net/spip.php?article37
  • “De l’enquête de terrain au plaidoyer. Opportunités et limites du travail associatif de défense des droits des migrant-e-s à la frontière maroco-espagnole”, intervention pour la journée sur La professionnalisation dans le domaine des migrations et des relations interethniques organisée par le Master MIRI (URMIS), Université Paris 7, 14 décembre 2017
 

Enseignement

  • Membre du corps enseignant du diplôme de spécialité "Genre, Migrations & Droits humains" (GEMIDE) de l’Université Complutense de Madrid : http://www.ucm.es/estudios/especialista-genero_migraciones_ddhh, module de cours théorique "Genre et migrations" (9 heures - en espagnol) - année 2021/2022.
  • Membre du corps enseignant du Master 2 de l’Institut Convergences Migrations, co-responsable de l’atelier Genre & Migrations avec Nina Sahraoui - année 2021/2022 (12 heures)
  • Membre du corps enseignant du diplôme de spécialité "Genre, Migrations & Droits humains" (GEMIDE) de l’Université Complutense de Madrid : http://www.ucm.es/estudios/especialista-genero_migraciones_ddhh, module de cours théorique "Genre et migrations" (9 heures - en espagnol, format visio) - année 2020/2021.
  • Membre du corps enseignant du diplôme de spécialité "Genre, Migrations & Droits humains" (GEMIDE) de l’Université Complutense de Madrid : http://www.ucm.es/estudios/especialista-genero_migraciones_ddhh, module de cours théorique "Genre et migrations" (9 heures - en espagnol) - année 2019/2020.
  • ATER à mi-temps au sein du département de Sociologie, Université Paris 8 - CRESPPA - année 2018/2019
    - Cours semestriel de Présentation des méthodes en sciences sociales, Licence 1 de Sociologie, 39 heures.
    - Cours semestriel "Décrire la société française", Licence 2 de Sociologie, 39 heures.
  • Intervention sur l’enquête de terrain et ses usages, Master 2 Migrations internationales, Migrinter, Université de Poitiers (3 heures) - novembre 2018
  • Cours annuel de Pratiques d’enquête, Licence 3 de Sociologie Université Paris 8, 118 heures - année 2017/2018 - en binôme avec la Pr Agnès Deboulet
  • Cours semestriel de Présentation des méthodes en sciences sociales, Licence 1 de Sociologie, Université Paris 8, 39 heures - année 2017/2018