Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


Travailler au Brésil et en France.
Sens des changements et changements de sens


Mercredi 9 et jeudi 10 octobre 2013, site Pouchet du CNRS

Colloque organisé par : Aparecida Neri de Souza, (Université de Campinas, faculté d’éducation, Unicamp – Brésil), Sabine Fortino (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Cresppa-GTM) et Danièle Linhart (Cresppa-GTM)
Avec le soutien du programme CAPES-COFECUB (Accord entre l’université de Campinas au Brésil et le Centre de Recherche Sociologiques et Politiques de Paris - Équipe Genre, Travail, Mobilités)


PROGRAMME

Mercredi 9 Octobre 2013

9h › Accueil

9h15 › Ouverture du colloque par les organisatrices


Première session : Dynamiques du marché du travail au Brésil et en France
Introduction et présidence : Lucie Tanguy (Cresppa-GTM)

10h-10h30 › Marcia de Paula Leite (Unicamp), Le travail au Brésil : Tendances actuelles

10h30-11h › Margaret Maruani (Cerlis) et Monique Méron (INSEE-LSQ), Le marché du travail français au féminin au 20ème siècle

11h15 – 11h45 › Angela Maria Carneiro Araujo (Unicamp) et Maria Rosa Lombardi (Fundacao Carlos Chagas/Unicamp), Travail informel, genre et race au Brésil dans les années 2000

11h45 – 12h15 › Nicolas Jounin (Cresppa-CSU), Au croisement des rapports sociaux : travail et action collective dans le bâtiment

12h15 – 13 h › Discussion


Deuxième session : Transformations du travail dans le secteur public
Présidente : Liliana Rolfsen Petrilli Segnini (Unicamp)

14h-14h30 › Carmen Lucia Rodrigues Arruda (Unicamp), Enjeux et conflits de la formation d’un corps d’enseignants des arts dans l’Université Brésilienne

14h30-15h › Aparecida Néri de Souza (Unicamp), L’endroit et l’envers des réformes du travail dans le secteur public au Brésil, les années 2003-2010

15h-15H30 › Vincent de Gaulejac (LCS, Université Paris 7), La recherche malade du management

15h45-16h15 › Salvatore Maugeri (Université d’Orléans) et Jean-Luc Metzger (France Telecom), Financiarisation, dispositifs de gestion et travail : du désordre global à l’ordre local

16h15-17 h30 › Sabine Fortino (Université Paris Ouest, Cresppa-GTM), Les effets de la new public management sur la participation des salariés

17h30-18h › Discussion

Jeudi 10 octobre 2013

Troisième session : Rapports de force et sens du travail
Présidente : Danièle Linhart (Cresppa-GTM)

9h30-10h › Liliana Rolfsen Petrilli Segnini (Unicamp), Redéfinitions de l’art et de l’artiste au temps du néolibéralisme au Brésil

10h-10h30 › Polymnia Zagefka (La Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études d’Amérique Latine), Métiers d’artistes ou métiers culturel ? Nouvelles configurations à l’ère informatique

10h45-11h15 › Selma Venco (Unicamp), Le Travail enseignant, à l’épreuve des nouvelles politiques publiques dans l’état de Sao Paulo

11h15-11h45 › Julien Choquet (Centre Pierre Naville, Université d’Evry), La déshumanisation du travail, le cas des employés de commerce

11h45-13h › Discussion


Quatrième session : Le « nouvel esprit du capitalisme » au nord et au sud
Présidente : Marcia de Paula Leite (Unicamp)

14h-14h30 › Gaetan Flocco (Centre Pierre Naville, Université d’Evry), Le consentement des cadres au travail

14h30-15h › Danièle Linhart (Cresppa-GTM), Les idéologies patronales et managériales du travail, de Taylor à Carlos Ghosn

15h15-15h45 › Sacha Leduc (Université d’Auvergne), Politiques publiques, soupçons et contrôles

15h45-16h30 › Aparecida Néri de Souza, Liliana Rolfsen Petrilli Segnini et Selma Venco (Unicamp), Transformations du travail et critiques sociales au Brésil


16h30 › Conclusion


16h45-17h › Projection d’une vidéo : Helena Hirata, cheville ouvrière des échanges franco- brésiliens, par Angelo Soares

… Suivi d’un pot d’amitié internationale

MAJ: 1er mai 2022

  • CNRS
  •      
  • LogoP8
  •    
  • LogoP8