Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Non visible

Catherine Louveau et al., Dopage et performance sportive

Catherine Louveau, avec Muriel Augustini, Pascal Duret, Paul Irlinger et Anne Marcellini, Dopage et performance sportive, analyse d’une pratique prohibée, Paris, INSEP, coll. Recherche 1995, 176 p.


"Nul ne peut contester qu’il existe aujourd’hui une réelle volonté de lutter contre le dopage en sport. Tous les spécialistes, du législateur au médecin, en passant par les dirigeants sportifs et le sportif lui-même, s’accordent à reconnaître la nécessité de ce combat. Pourtant, en dépit des moyens mis en œuvre, bien des obstacles font résistance pour éradiquer ce phénomène qui entache l’image du monde sportif. Pourquoi les campagnes officielles de lutte contre le dopage semblent-elles suivies de si peu d’effets ? De quoi dépend le fait de fermer les yeux ou, au contraire, de les ouvrir, afin de mener dans un cas une politique de l’autruche, ou d’affronter dans l’autre les réalités en face ? Existe-t-il un lien entre le dopage et les valeurs véhiculées par notre société dans son ensemble ?
En regroupant acquis théoriques et données d’enquêtes de terrain, les auteurs font un état des lieux du dopage et recensent tout ce qui entrave la lutte antidopage. Ils proposent un diagnostic original, ni moraliste, ni complaisant, de cette « pratique prohibée ». Chacun reconnaîtra la situation de double contrainte où se trouve enfermé le champion, entre la nécessité de gagner et celle de « rester propre ».
Cet ouvrage guide le lecteur dans l’exploration actualisée de ce domaine difficile d’accès. Il lui offre en même temps d’imaginer, en une démarche prospective, les scénarios possibles que pourrait connaître notre société, dans un futur plus ou moins proche : auto-contrôle ? responsabilisation ? répression accrue ? ou… libéralisation ?
Servies par un cadre sociologique rigoureux, les analyses développées demeurent largement accessibles à tous les acteurs du milieu sportif, à tous ceux qui s’intéressent aux enjeux contemporains du sport de haut niveau, qu’ils soient spectateurs, sportifs pratiquants, dirigeants, responsables fédéraux, formateurs ou chercheurs."


 
4 février 2016