Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


Nadège Vezinat, Les métamorphoses de la Poste, Paris : PUF, « Le lien social », 2012, 460 p.


La Poste suscite chez les Français un sentiment d’attachement sans égal parmi les services publics. En tant qu’institution et «  lieu de mémoire  », elle incarne une certaine idée du lien social. C’est la raison pour laquelle la privatisation inquiète à la fois les agents et les usagers, alors même que le développement des services financiers est présenté par l’entreprise comme la solution la plus adaptée pour faire face aux défis du marché et de la construction européenne.

Ce livre s’inscrit dans le débat sur le processus actuel de libéralisation des services publics où, à l’image de France Télécom, les tensions vécues par les salariés sont très fortes. À la Poste, le processus étudié a donné naissance à un groupe social particulier ayant favorisé le recrutement massif de contractuels  : les conseillers financiers, commerciaux au sein d’une administration d’État.

En s’appuyant sur une enquête approfondie auprès des conseillers financiers de La Banque Postale, ce livre dévoile les mutations profondes que la Poste a traversées. Il rend compte de la genèse et de l’institutionnalisation d’un ensemble de valeurs marchandes qui côtoie une valeur de service public toujours très forte. Ce livre entend ainsi apporter une meilleure compréhension des transformations contemporaines du service public en France.

- ISBN : 978-2-13-059220-4.
- Ouvrage sur le site de l’éditeur
- Ouvrage sur Cairn

19 octobre 2021

Nadège Vezinat

Professeure à l’Université Paris 8
Cresppa-GTM
Page personnelle