Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête




Cornelia Möser, Libérations sexuelles. Une histoire des pensées féministes et queers sur la sexualité, La Découverte, coll. « Sciences humaines », juin 2022, 350 p.

Aujourd’hui, la sexualité est une question centrale pour les féministes comme pour les mouvements LGBTQ. Désir, plaisir, maternité, mais aussi violences sexuelles et consentement sont abondamment discutés par les théoriciennes et les militantes. Mais qu’est-ce au juste que la sexualité ? Cette question bien plus complexe qu’il n’y paraît a traversé l’ensemble des pensées féministes et LGBTQ depuis au (...) Lire la suite...



 

Michel Kokoreff, Spectres de l’ultra-gauche. L’État, les révolutions et nous, Paris : L’Oeil d’or, coll. « Essais et entretiens », avril 2022 - 255 p.

Qu’est-ce donc que l’ultra-gauche ? Historiquement, un ensemble de courants minoritaires ayant en commun de s’être démarqués des conceptions de Marx, Lénine et Trotsky, pour rejeter tant l’idée d’un parti d’avant-garde que le syndicalisme réformiste et le parlementarisme de la social-démocratie, en vue de l’émancipation sociale pour prôner l’égalité, l’autonomie et la démocratie directe. Un tel antagonisme (...) Lire la suite...



 

Jean-François Laé, Parole donnée: entraide et solidarité en Seine-Saint-Denis en temps de pandémie, Paris : Syllepse, Janvier 2022, 144 p.

Il faut lire ces pages avec ce trouble inquiet d’une contamination dont on ne savait presque rien. Qui a pu oublier ce 15 mars 2020, où tout fut soudain suspendu? L’état de panique où nous étions lorsqu’il a fallu fermer sa porte, pour un temps indéterminé, excepté l’heure d’autorisation de sortie. Qui parcourra ce livre sera saisi par cette soudaine sidération. Ces pages nous font part des peurs et des (...) Lire la suite...



 

Haude Rivoal, La fabrique des masculinités au travail, Paris : La Dispute, « Le genre du monde », novembre 2021, 280 p.

Présentation de l’éditeur: Il paraît que les hommes changent et que la virilité est en crise. Le marché de l’emploi s’est féminisé, de grands patrons s’engagent en faveur de l’égalité professionnelle et des lois en garantissent son application. Pourtant, les inégalités résistent et le monde du travail n’en finit pas de prouver qu’il est une arène dominée par les hommes. Comment l’expliquer ? Dans les (...) Lire la suite...



 

Helena Hirata, Le care, théories et pratiques, Paris : La Dispute, coll. « Le genre du monde », août 2021, 224 p.

Le travail du care a été rendu plus visible par la pandémie. Mais connaissons-nous vraiment ces travailleurs. ses et la diversité de leurs expériences, pratiques et conditions de travail ? Dans cet ouvrage, Helena Hirata, sociologue de renommée internationale et directrice de recherches émérite au CNRS, explique de manière pédagogique et vivante les théories du care. La comparaison des trajectoires des (...) Lire la suite...



 

Jacques Siracusa, Les sujets du verbe. Une critique de l’écriture sociologique, Paris : Hermann, juillet 2021, 260 p.

Comment décrire un événement, le contextualiser, attribuer des rôles et des responsabilités ? Qu’extraire d’une conversation et sous quelle forme ? Quel point de vue adopter, avec quelles conséquences ? Que le sociologue se pose ou non ces questions, les mots de son texte expriment ses solutions, en général sans mentionner l’existence d’autres options : tel découpage avec telles connotations, tel (...) Lire la suite...



 

Michel Kokoreff, La diagonale de la rage. Une histoire de la contestation sociale en France. De 1968 à nos jours, Paris : Divergences, mai 2021, 320 p.

Des émeutes aux violences policières, des zones à défendre aux places occupées, des black blocs aux Gilets jaunes, de la viralité des réseaux à la rage de la rue, c’est tout l’espace de la contestation sociale qui s’est transformé radicalement ces dernières années. Et cela loin des formations politiques et syndicales, de leurs rites et folklores, dans une quête d’indépendance et d’auto-organisation bien (...) Lire la suite...



 

Raphaël Challier, Simples militants. Comment les partis démobilisent les classes populaires, Paris : PUF, avril 2021, 384 p.

Résumé L’abstention, la montée des votes protestataires ou le mouvement des Gilets jaunes constituent autant de symptômes d’une coupure entre les classes populaires et les partis. À partir d’immersions prolongées dans trois organisations (Rassemblement National, Union pour un Mouvement Populaire et Jeunes Communistes), Raphaël Challier interroge la façon dont les partis participent également à (...) Lire la suite...



 

1 August 2020