Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête




Paula Vásquez, País fuera de servicio : Venezuela de Chávez a Maduro, México : Siglo XXI Editores, « Sociología y política », février 2021, 230 p.

« El triunfo electoral de Hugo Chávez y su llegada al poder en 1998 transformaron a Venezuela, en nombre de la utopía, en un infierno social. El llamado socialismo del siglo XXI dejó al país en escombros. El chavismo acabó siendo una dañina mutación que transformó las ayudas gubernamentales a los pobres, a los damnificados y a los desamparados en un clientelismo populista que erosionó los fundamentos (...) Lire la suite...



 

Laetitia Overney et Jean-François Laé, Exilés  : ce qu’habiter à l’hôtel veut dire, Paris : Editions du Puca, « Réflexions en partage », janvier 2021, 196 p. En ligne

Parmi les établissements mobilisés pour fournir un hébergement aux demandeurs d’asile en attente de leur régularisation, on note une part significative d’hôtels reconvertis totalement ou partiellement à cette nouvelle mission. C’est notamment le cas des «   hôtels-budget  » qu’on avait vu fleurir sous diverses franchises dans les années 80 à destination d’une clientèle individuelle à la recherche d’une (...) Lire la suite...



 

Michel Kokoreff, Violences policières : Généalogie d’une violence d’état, Paris : Textuel, « Petite encyclopédie critique », novembre 2020, 160 p.

« Michel Kokoreff dresse dans cet ouvrage une généalogie édifiante des violences policières qui s’inscrivent dans l’héritage colonial, se prolongent en mai 68 et perdurent aujourd’hui à travers la gestion policière des quartiers populaires. Il montre comment ces violences sont ancrées au cœur de l’État français. De la guerre d’Algérie à Rémi Fraisse et Adama Traoré, elles n’ont jamais cessé. Il analyse les (...) Lire la suite...



 

Céline Clément et Carole Brugeilles, Introduction à la démographie, Paris : Armand Colin, coll. « Cursus », août 2020, 272 p.

Définie comme l’étude statistique de la population humaine, la démographie cherche à comprendre les événements (naître, avoir des enfants, migrer, mourir) qui façonnent les populations et les mécanismes qui agissent sur leur composition et leur dynamique. Au gré des transformations des sociétés, elle s’est s’adaptée, a pénétré de nouveaux champs et affiné ses théories. L’objectif de ce manuel est de (...) Lire la suite...



 

Paula Vásquez Lezama, Pays hors service : Venezuela, de l’utopie au chaos, Paris : Buchet-Chastel, coll. Document, décembre 2019 - 217 p.

Après vingt années de chavisme, le Venezuela, qui possède pourtant les premières réserves mondiales d’hydrocarbures, se trouve à un stade structurel post-apocalyptique : pénurie alimentaire, hyperinflation galopante, insécurité maximale, corruption généralisée, désastre écologique, crise énergétique, délabrement sanitaire, émigration massive, répression politique. Le projet du « socialisme du XXIe siècle » (...) Lire la suite...



 

Caroline Ibos, Aurelie Damamme, Pascale Molinier et Patricia Paperman, Vers une société du careune politique de l’attention, Paris : Le Cavalier Bleu, septembre 2019 - 184 p.

Difficilement traduisibles en français, apparemment « importées » des États-Unis, les éthiques du care répondent à une préoccupation de plus en plus prégnante dans notre société, celle du soin, au sens ordinaire et non médicalisé du mot. Or, si le care est largement étudié outre-Atlantique, il a fait l’objet de peu de publications en France jusqu’à présent, alors même que depuis plus de quinze ans un vrai (...) Lire la suite...



 

Michel Kokoreff et Azzedine Grinbou, Le Vieux. Biographie d’un voyou, Paris : Éditions Amsterdam, mars 2018 - 128 p.

Fruit d’une rencontre entre le sociologue Michel Kokoreff et le voyou Azzedine Grinbou, Le Vieux est un monologue qui retrace la carrière d’un délinquant. Né dans une famille ouvrière immigrée, « Le Vieux » grandit dans les Hauts-de-Seine. Après avoir quitté l’école à 14 ans, cambriolages, braquages et trafics de drogue lui permettent de rompre provisoirement le cercle de la reproduction sociale et de se (...) Lire la suite...



 

Nadya Araujo Guimarães et Helena Sumiko Hirata, O gênero do cuidado : desigualdades, significações e identidades, Cotia (Brésil) : Ateliê Editorial, 2019 - 296 p.

A emergência do campo do cuidado interpelou os estudos do trabalho, colocando-lhes novas questões. Mas interpelou igualmente os estudos de gênero, obrigando-os a teorizar sobre o enlace entre domínios que haviam progredido bastante, mas em paralelo. Tal foi o caso das análises sobre o trabalho doméstico não remunerado, sobre o emprego doméstico, sobre as carreiras “femininas”, sobre as políticas (...) Lire la suite...



 

1er août 2020