Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête


Soutenance de thèse

 

Ingrid Litchangou

Ingrid Litchangou « Comment devenir femme politique au Gabon : socialisation, conquête et conservation du pouvoir », thèse de doctorat de sociologie sous la direction de Claude Dargent.

vendredi 23 mars 2018 à partir de 14h30

Résumé

La production scientifique sur les rapports des femmes à la politique est aussi importante que variée, comme en attestent les nombreuses recherches menées dans les différents champs disciplinaires qui se sont saisis de cette thématique (histoire, science politique, sociologie, psychanalyse….). Il n’existe cependant que très peu d’écrits sur la représentation politique des femmes africaines en ce qu’elles ont peut-être de spécifique dans leur capacité d’agir dans ce domaine. L’intérêt de cette recherche est donc de contribuer à l’avancement des connaissances en sociologie politique–s’agissant des femmes en général, des Africaines et notamment des Gabonaises en particulier. À cet effet, cette thèse se propose d’explorer les mécanismes par lesquels les femmes accèdent aux fonctions électives dans un pays marqué par des pratiques et logiques socio-culturelles limitant leur accès aux sphères de décision. La construction socio-culturelle du rapport au pouvoir des élues a été interrogée. Les capitaux personnels et professionnels, la culture sociale et politique, ont été tour à tour examinés afin de ressortir les éléments de l’identité de femme au Gabon et leur articulation avec les exigences de leur métier. L’analyse de genre, a permis de rendre compte de la dimension genrée des rapports sociaux de sexe, des phénomènes politiques, et des pratiques en œuvre non seulement dans les sociétés moderne et traditionnelle, mais aussi dans les institutions, tours à tours lieux de construction et d’expression des rapports de genre.

Le jury est composé de :

Claude Dargent, Directeur de thèse
Jane Freedman
Janine Mossuz-Lavau
Marion Paoletti, Rapporteure
Joseph Tonda, Rapporteur


16 janvier 2018

GTM dans les universités : Paris 8 et Paris Nanterre

Thèses en cours au GTM

Thèses soutenues depuis 2004

Directrice et directeurs de thèses



Dernières soutenances

vendredi 2 octobre 2020 à 14h00

L’administration de l’attente politiques et trajectoires de relogement des familles sans domicile à Paris. Thèse en sociologie sous la direction de Catherine Bonvalet (INED) et Pascale Dietrich-Ragon (INED/CMH). Résumé : Une forme d’inaction publique a pris fin dans la nuit du 14-15 avril 2005. (...) Lire la suite


vendredi 11 septembre 2020 à 14h30

L’incertitude psychiatrique : une sociologie de la prescription de psychotropes en psychiatrie publique. Thèse en sociologie sous la direction de Régine Bercot, Université Paris 8, Cresppa-GTM. Résumé : Les psychotropes sont souvent présentés par deux prismes antinomiques : entre « panacée » (...) Lire la suite


lundi 18 novembre 2019 à 14h00

Derrière les barrières de Ceuta & Melilla. Rapports sociaux de sexe, de race et colonialité du contrôle migratoire à la frontière maroco-espagnole., thèse en sociologie sous la direction de Jane Freedman, Université Paris 8, Cresppa-GTM. Résumé : Cette thèse s’intéresse au contrôle migratoire (...) Lire la suite