Imprimer

Aranda Mauricio - CRESPPA - UMR 7217-LABTOP

Contact

Mauricio Aranda
Cresppa-LabTop
59-61 rue Pouchet
75849 Paris Cedex 17
Lui écrire

23 juin 2022

Mauricio Aranda

Chercheur postdoctoral en sociologie, CRESPPA-LabTop
Docteur en science politique, Université Paris Nanterre - page à l’ISP
Chercheur associé à la Chaire Santé, Sciences Po - page à Sciences Po


Domaines de recherche

  • Sociologie politique de l’État et de l’action publique
  • Politiques sociales, politiques de santé et aides humanitaires
  • Pauvreté, inégalités sociales et territoriales (XXe-XXIe siècles)
  • Engagements associatifs, politiques et professionnels
 

Recherche en cours (2021-2022)

« Des professionnels entre sanitaire et social. Division du travail et dispositifs associatifs de l’accès aux soins en Île-de-France » - Recherche menée dans le cadre d’une bourse postdoctorale de la Fondation Croix-Rouge Française (garant scientifique : Nicolas Duvoux)

Résumé :
Depuis les décennies 1980 et 1990, les politiques d’accès aux soins à l’égard des populations « exclues » se développent en France. Ces mesures ont fait l’objet de plusieurs contributions scientifiques qui se centrent sur la prise en charge sanitaire des populations précaires, mettant ainsi la focale sur des publics cibles ou sur des dispositifs spécifiques. En complément de ces travaux, cette recherche propose une analyse transversale de la politique d’accès aux soins, en s’intéressant particulièrement aux professionnels chargés de la mettre en œuvre en Île-de-France. Elle porte notamment sur le volet associatif de l’accès aux soins. Elle s’intéresse ainsi à l’action des médecins, des paramédicaux, des travailleurs sociaux, qu’ils soient salariés ou bénévoles, intervenant dans le cadre de dispositifs humanitaires dédiés à diverses catégories de la population cible (sans-abri, sans papiers, toxicomanes, etc.). Cette enquête de terrain interroge les savoir-faire partagés, à la croisée de l’action sociale et de la santé, que ces professionnels de première ligne mobilisent face à leurs publics.

 

Thèse soutenue

« Une assistance à deux vitesses. Socio-histoire de l’hébergement social des sans-abri depuis les années 1950 » (447 pages + annexes), thèse menée à l’Université Paris Nanterre (Institut des Sciences sociales du Politique, UMR 7220) et soutenue le 29 novembre 2019.

Jury : Axelle Brodiez-Dolino, CR, CNRS, Centre Norbert Elias (Examinatrice) ; François Buton, DR, CNRS, Triangle (Rapporteur) ; Nicolas Duvoux, PU, Université Paris 8, CRESPPA-LabTop (Président) ; Patrick Hassenteufel, PU, UVSQ, Printemps (Examinateur) ; Pascale Laborier, PU, Université Paris Nanterre, ISP (Directrice) ; Pascale Pichon, PU, Université Jean Monnet, Centre Max Weber (Rapportrice)

L’Université Paris Nanterre ne délivre plus de mention. Le jury soutient néanmoins à l’unanimité la publication du manuscrit et sa présentation à des prix de thèse.
Obtention du deuxième Prix de Recherche Caritas en 2020

Résumé : Cette thèse analyse les formes prises par l’hébergement social en direction des sans-abri depuis les années 1950. Elle montre que ce sont les interdépendances entre État et associations caritatives qui façonnent les modes de régulation du problème public des individus qualifiés de « vagabonds », « inadaptés sociaux », « clochards » ou « SDF ». Inscrites dans des contextes économiques et sociaux en évolution, des « Trente Glorieuses » aux « Trente Piteuses », ces relations sont à l’origine d’une extension de l’assistance à leur égard. La recherche rend compte néanmoins d’un processus de dualisation de l’hébergement social. En effet, deux catégories d’intervention publique se dessinent progressivement en son sein : la « réinsertion » et « l’urgence ». Dès lors, c’est précisément l’institutionnalisation de cette dualité de traitement qui constitue le fil rouge du propos. Dans cette perspective, cette histoire est aussi celle de la légitimation par l’État de diverses initiatives charitables qui contribuent ce faisant à l’émergence de nouveaux dispositifs d’assistance. Nourrie principalement par un travail d’archives, ainsi qu’en moindre mesure par des entretiens, des observations et autres recherches documentaires, cette thèse donne à réfléchir plus généralement sur les déplacements de frontières entre public et privé, « bons » et « mauvais » pauvres, ainsi qu’aux transformations récentes de l’État social.

 

Publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2022 : « Soigner les “exclus” dans les centres et réseaux de santé », Sociologies pratiques, à paraître.
  • 2022 : « Les conditions sociales d’une assistance “ sans condition ”. L’asile de nuit de La Mie de Pain pendant les Trente Glorieuses », Le Mouvement social, à paraître.
  • 2019 : « The State’s Deserving Vagrants. The Ambivalent Extension of Accomodation Support in France (1959) », Politix [Cairn International Edition]. Translated and edited by Cadenza Academic Translation (Tom Corkett, Robert Arnott and Mark Mellor). https://doi.org/10.3917/pox.127.0085
  • 2019 : « De bons vagabonds pour l’État. L’extension ambivalente de l’aide sociale à l’hébergement (1959) », Politix, vol. 127, n°3, p. 85-107. https://doi.org/10.3917/pox.127.0085
  • 2018 : (avec Nicolas Simonpoli) « Aller aux archives, entrer sur le terrain ? Sur les conditions sociales d’enquêtes en “terrain archivistique” », Genèses, vol. 112, n°3, p. 123-139. https://doi.org/10.3917/gen.112.0123
 

Chapitres d’ouvrages

  • 2022 : (avec Myriam Ahnich et Juliette Froger-Lefebvre) « Faire exister une démarche participative en santé publique. Enquête sur les coordinatrices Atelier Santé Ville en Île-de-France » in Sophie Divay, Thomas Denise, Marie Dos Santos, Cécile Fournier, Lucile Girard et Aymeric Luneau (dir.), Pratiques de coopération en santé. Regards sociologiques, Paris, Éditions de l’IRDES, p. 179-193.
  • 2022 : (avec Nicolas Duvoux) « Les PASS ou l’extension de l’assistance dans le système de santé » in Nicolas Duvoux, Nadège Vezinat (dir.), La santé sociale, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Laviedesidées.fr », p. 73-86.
 

Comptes rendus

  • 2018 : « Patrick Bruneteaux, Les mondes rêvés de Georges. Fabrications identitaires et alternatives à la domination », Ethnologie française, vol. 172, n°4, p. 760-763.
  • 2016 : « Lucia Katz, L’avènement du sans-abri. Les asiles de nuit 1871-1914 », Revue française de science politique, vol.66, n°3-4, p. 628-629.
  • 2014-2016 : cinq comptes rendus pour Lectures
   

Communications

Congrès nationaux et internationaux
  • 2019 : « Les associations, l’État et les “inadaptés sociaux”. La participation du monde associatif à la construction du dispositif CHRS dans les années 1960 et 1970 », 8ème Congrès de l’Association française de sociologie – AFS 2019 (RT 35 « Sociologie du monde associatif »), Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 27-30 août 2019.
  • 2017 : « Genèse d’une action “sociale” en domaine pénal. Retour sur l’inclusion des vagabonds à l’aide sociale à l’hébergement (1959) », 7ème Congrès de l’Association française de sociologie – AFS 2017 (RT6 « Politiques sociales, protection sociale et solidarités »), Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 3-6 juillet 2017.
  • 2017 : (avec Nicolas Simonpoli) « Penser les archives comme “terrain” : réflexions sur les conditions sociales de consultation des archives privées en sociologie historique du politique », 7ème Congrès de l’Association belge francophone de science politique – ABSP 2017 (ST « Élargir sa boîte à outils méthodologiques : quels avantages, quelles difficultés ? »), Université catholique de Louvain, Mons, Belgique, 3 avril 2017.
  • 2015 : « Saisir l’urgence sociale par l’action bénévole : une observation participante dans les dispositifs d’aide alimentaire à Paris », 6e Congrès des associations francophones de science politique – COSPOF 2015 (ST37 : Saisir les politiques sociales par leurs acteurs), Université de Lausanne, Suisse, 7 février 2015.
Colloques et journées d’étude
  • 2019 : (avec Myriam Ahnich et Juliette Froger-Lefebvre) « Faire exister la démarche dans des conditions de travail précaires. Le cas des coordinatrices ASV en Ile-de-France », Journées d’étude : Pratiques coopératives et participatives en santé (RT 1-19 AFS), Université Paris Nanterre, 28-29 mars 2019.
  • 2018 : (avec Juliette Froger-Lefebvre) « Au croisement des cartes prioritaires de santé : injonctions contradictoires et ajustements chez les coordinatrices ASV en Île-de-France », Journées d’étude : Les cartes de l’action publique : réformes, légitimations, conflits, site Pouchet du CNRS, Paris, 5-6 avril 2018.
  • 2017 : « “Les clochards étalent leur crasse et leur gouaille !” Sur la politisation d’un enjeu parisien dans les années 1950 », Colloque international : Le sans-abrisme en débats/Debating homelessness, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, 15-17 novembre 2017.
  • 2017 : (avec Marine Maurin et Gabriel Uribelarrea) « Le sans-abrisme en débats : introduction », Colloque international : Le sans-abrisme en débats/Debating homelessness, Université Jean Monnet, Saint-Étienne, 15-17 novembre 2017.
  • 2016 : (avec Nicolas Simonpoli) « Aller aux archives, entrer sur le terrain ? Réflexions sur les conditions sociales de consultation des archives privées en sociologie historique », Journée d’étude des doctorant-e-s de l’ISP 2016, Université Paris Nanterre, 28 novembre 2016.
  • 2015 : « De l’asile de nuit au centre d’hébergement d’urgence : éléments pour une sociologie des politiques d’accueil des “sans abri” à Paris », Journée d’étude des doctorant-e-s de l’ISP 2015, Université Paris Nanterre, 26 novembre 2015.
  • 2014 : « Dilemmes moraux et relations asymétriques dans l’interaction : la distribution alimentaire pour les “gens de la rue” à Paris », Colloque : CLI 2014, être en interaction, Université Paris 8, Saint-Denis, 17 octobre 2014.