Imprimer

Ouvrages

 

 

Alice Romerio, Le travail féministe. Le militantisme au Planning familial à l’épreuve de sa professionnalisation, Presses universitaires de Rennes, coll. « Archives du féminisme », mars 2022, 258 p.

Militante ou professionnelle ? Organisation contestataire ou partenaire de l’État ? Ce livre porte sur le travail féministe réalisé au Planning familial et analyse les modalités et les enjeux de la professionnalisation d’une association historique et centrale au sein de l’espace de la cause des femmes. Située au croisement de la sociologie de l’engagement, du travail et des professions et de l’action (...) Lire la suite...



 

Damien De Blic et Jeanne Lazarus, Sociologie de l’argent, deuxième édition entièrement récrite et mise à jour, Paris : La Découverte, « Repères », février 2021, 128 p.

L’argent est présent dans toutes les sphères de la vie moderne. Il conditionne l’accès aux biens matériels les plus essentiels et définit en grande partie les hiérarchies sociales. Cette nouvelle édition, largement remaniée, montre la place nouvelle qu’a prise l’argent dans les enjeux politiques et sociaux. La crise des subprimes de 2008 ainsi que l’accumulation massive d’argent par ceux que l’on nomme (...) Lire la suite...



 

Fanny Bouquerel, Culture et politique régionale de l’Union européenne. Stratégies et pratiques d’acteurs de Bruxelles à la Sicile, Bern, Suisse : Peter Lang B, coll. « Action publique », juillet 2021, 234 p., 31 ill. n/b.

Cet ouvrage étudie la programmation et la mise en œuvre de la politique de cohésion communautaire en Région Sicile en analysant particulièrement son volet culturel. Une approche au plus près du terrain, nourrie de nombreux entretiens réalisés de Bruxelles à Palerme, a mis à jour un cadre d’intervention inopérant. Caractérisée par son extrême complexité, la politique de cohésion s’articule difficilement (...) Lire la suite...



 

Myriam Paris, "Nous qui versons la vie goutte à goutte ." Féminismes, économie reproductive et pouvoir colonial à La Réunion, Paris : Dalloz, « Nouvelle bibliothèque de thèses », juillet 2020, 536 p.

Présentation de l’éditeur «  Nous qui versons la vie goutte à goutte  », ce titre énigmatique annonce parfaitement les enjeux du livre de Myriam Paris, une des premières thèses de science politique sur la Réunion. Celles qui parlent ici, qui disent «  nous  », ce sont les membres de l’Union des femmes réunionnaises, à l´occasion d´un meeting pour la fête des mères de 1952 - une photo plus ancienne de 1948, (...) Lire la suite...



 

Michel Mangenot, Qui gouverne l’Union européenne  ? Chroniques 2014-2020, Paris : La Documentation Française/ENA, octobre 2020, 162 p. (Hors-série de la Revue française d’administration publique)

"À la suite du Brexit et à l’heure du plan de relance européen, quel bilan dresser des changements à la tête des institutions et de l’administration de l’Union européenne au cours de la mandature 2014- 2019 ? Cet ouvrage analyse les membres, les conseillers et l’ensemble de l’encadrement supérieur et dirigeant de la Commission Juncker, du Parlement européen sous la législature 2014-2019, du Conseil (...) Lire la suite...



 

Laurent Jeanpierre, In girum  : les leçons politiques des ronds-points, Paris : Éditions La Découverte, coll. « Cahiers libres », août 2019 - 192 p.

In Girum imus nocte et consumimur igni.« Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes consumés par le feu. » Qui aurait pu imaginer que cette locution latine, palindrome à l’origine incertaine, livrerait aujourd’hui la tonalité d’une vaste contestation et, au-delà, l’allégorie d’une époque ? En novembre et décembre 2018, ont en effet surgi sur les ronds-points de France des dizaines de milliers de (...) Lire la suite...



 

Georges Meyer, Censure d’État. Cinéma, mœurs et politique autour de 1968, Saint- Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Culture et société », juin 2019, 264 p.

Cette enquête porte sur la censure du cinéma autour de 1968. Son enjeu principal est de saisir la fabrication d’un ordre étatique des films, à la fois moral, politique et artistique, et sa recomposition dans une conjoncture critique. L’intérêt de cet ouvrage est d’abord empirique : il apporte de nouvelles connaissances historiques sur la censure du cinéma dans les années 1960-1970 : ses discours, (...) Lire la suite...



 

Christine Cadot, Mémoires collectives européennes, Saint- Denis : Presses universitaires de Vincennes, coll. « Libre cours », 2019 - 190 p.

Les usages politiques du passé ont construit le roman national. Mais n’existe-t-il pas également un roman européen ? Quelle lecture critique peut-on faire de ces injonctions répétées à créer une « mémoire collective européenne » unifiée ? Cet ouvrage entend interroger le constat porté par la quasi-totalité des chercheurs en science sociale : nos sociétés sont saturées de mémoires, historiques, culturelles, (...) Lire la suite...