Imprimer

Soutenance de thèse

 

Fanny Jaffrès

Fanny Jaffrès, « Le travail protégé à l’ère de l’inclusion. Analyse comparée de l’action publique pour l’emploi des personnes handicapées en France et en Suède », thèse de doctorat en sociologie à l’Université Paris 8, sous la direction de Nicolas Duvoux (Cresppa-Labtop).

vendredi 22 octobre 2021 à partir de 09h30, Centre CNRS Pouchet en salle de conférence, 59/61 rue Pouchet, 75017 Paris
Pour assister en visioconférence : Lien de connexion Zoom

Composition du jury

Pierre-Yves Baudot, Professeur de sociologie, Université Paris-Dauphine – IRISSO
Didier Demazière (rapporteur), Directeur de recherche au CNRS, Sciences Po Paris – CSO
Nicolas Duvoux (directeur), Professeur de sociologie, Université Paris 8 – CRESPPA-LabToP
Emmanuelle Fillion, Enseignante chercheuse en sociologie, EHESP – Arènes
Patrick Hassenteufel (rapporteur), Professeur de science politique, Université de Versailles-Saint-Quentin-Paris-Saclay – Printemps
Nathalie Morel, Assistant professor en science politique, Sciences Po Paris – LIEPP

Résumé :

Cette thèse s’intéresse aux institutions de travail protégé à l’aune de la promotion de l’inclusion des personnes handicapées en milieu ordinaire. Cumulant différentes méthodes d’enquête (entretiens, observations, recueil et analyse de documentation officielle), elle adopte une approche transversale mettant en lumière l’interdépendance des différents niveaux d’action publique et mobilise une comparaison avec la Suède pour éclairer le cas français par contraste. L’analyse des modalités concrètes de la mise en œuvre du modèle inclusif vis-à-vis des personnes handicapées les plus éloignées du marché du travail nuance l’opposition entre inclusion en milieu ordinaire et institutions spécialisées. Elle montre que les différents modèles de politiques se cumulent plus qu’ils ne se substituent les uns aux autres. La France comme la Suède, pourtant présentée comme un modèle en matière d’inclusion, conservent ainsi un large secteur de travail protégé (5 places en milieu protégé pour 1000 actifs en France ; 11 en Suède). En Suède, l’appropriation de l’objectif d’inclusion par l’ensemble des acteurs de l’insertion professionnelle a conduit à une large diffusion des méthodes d’emploi accompagné de sorte que même les bénéficiaires de dispositifs spécifiques travaillent en milieu ordinaire. En France, l’objectif a essentiellement été réapproprié par le secteur du handicap qui a créé de nouveaux dispositifs dédiés, aboutissant indirectement à un renforcement des spécialisations des acteurs. Dans un contexte où les exigences du marché du travail s’accroissent, la thèse met en évidence les apports des dispositifs spécialisés accompagnant vers le milieu ordinaire et/ou proposant une offre alternative d’activité professionnelle.


18 octobre 2021

HDR Soutenues

Directrices et directeurs de thèses



Soutenance de thèse

vendredi 28 janvier 2022 à 09h00

Glòria Guirao Soro, « Partir pour réussir ? Les migrations des artistes et des intermédiaires espagnols de l’art contemporain au sein de l’Union européenne (1986-2018) », thèse de doctorat en sociologie, en cotutelle internationale sous la direction de : Alain Quemin (Université Paris 8) et Arturo (...) lire suite

Soutenance de thèse

vendredi 17 décembre 2021 à 09h00

Malika Danoy, « Des Etats-Unis à la Corne de l’Afrique : le programme de restitutions extraordinaires, ou l’expansion d’un pouvoir chasseur dans la lutte antiterroriste », thèse de doctorat en science politique à l’Université Paris 8, sous direction de Bertrand Guillarme Cresppa-Labtop) et Vanessa (...) lire suite