Imprimer

Clara Levy

Professeur de sociologie à l’Institut d’Études Européennes - Université Paris 8


Domaines de recherche

  • Sociologie de l’art et de la culture
  • Sociologie de la littérature et de la lecture
  • Sociologie de l’identité
 

Recherches en cours

  • Une étude sur les usagers et usages du CENTQUATRE (en cours) : Le CENTQUATRE, espace artistique de service public, n’est pas un lieu dédié à une seule pratique artistique. Dans sa volonté généraliste, il s’ouvre à une pluralité d’engagements dans l’action artistique. En outre, le 104 dédie une part de ses activités à l’offre de programmation de ceux et celles qui veulent investir le lieu. C’est donc cette polarité – offre artistique avec le concours d’artistes en résidence et libre programmation – que nous entendons étudier dans le cadre de cette recherche collective (menée avec Anne-Marie Autissier, maître de conférences à Paris 8, Denis Laborde, directeur d’études à l’EHESS, et Marianne Hérard, anthropologue - et en lien avec plusieurs promotions d’étudiants de l’Institut d’Études Européennes).
  • Enquête sur "Patrick Modiano : la fabrique d’un Nobel" (en cours) : Le 9 octobre 2014, le prix Nobel de Littérature a été attribué à l’écrivain Patrick Modiano pour « l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation ». Notre recherche (menée en lien avec nos étudiants) concerne l’analyse de l’attribution de ce prix – à fois du point de vue de ses « causes » (comment expliquer et comprendre que P. Modiano ait obtenu ce prix) et de ses effets (quelles ont été les conséquences de l’obtention de ce prix pour cet auteur). Nous nous intéressons donc premièrement au parcours dans le champ littéraire de Patrick Modiano, jusqu’à l’obtention de son prix Nobel en octobre 2014 et même au-delà, deuxièmement aux textes littéraires publiés par cet auteur au cours de ce parcours et troisièmement à la réception (par la critique et les lecteurs) de l’œuvre de Modiano.
 

Publications

Ouvrages

Antoine Delestre et Clara Lévy L’esprit du totalitarisme : de Mussolini à Daesh Éditions de l’aube, Coll. Monde en cours, 2016 - 168 p.

Présentation de l’éditeur : Les auteurs de ce livre partent d’un constat clair : il n’y a pas eu de pensée du totalitarisme comme il y a eu une pensée du capitalisme, de la démocratie, de la dictature... C’est donc à la fois un concept « repère » et une notion chargée de passion. Aujourd’hui, la montée (...) Lire la suite...



Clara Levy, Le Roman d’une vie. Les Livres de chevet et leurs lecteurs
Paris : Hermann, Coll. Société et Pensées, 2015 - 260 p., ISBN:9782705690748.

Présentation de l’éditeur : Dis-moi ce que tu lis – et ce que tu aimes lire plus que tout –, je te dirai qui tu es ! À l’heure où recule la lecture d’ouvrages, résistent pourtant encore de très forts lecteurs et certains qui érigent un ouvrage au rang de « livre de chevet ». Ce livre de prédilection, (...) Lire la suite...



Antoine Delestre, Clara Lévy, Penser les totalitarismes Éditions de l’Aube, coll. « Monde en Cours », 2010 - 500 p.

Ce livre surprend par son actualité tant il répond aux questions que la société se pose. Il montre ce qu’est un groupe, un état totalitaire, et comment ils fonctionnent et recrutent. Cet ouvrage constitue la synthèse inédite de l’ensemble des travaux et réflexions sur le totalitarisme. Si l’on considère (...) Lire la suite...



BIPE, ERASE [1], Commerce électronique et produits culturels, Paris, La Documentation française, DEP, 2000 - 182 p..

Le commerce électronique bouleverse le fonctionnement et l’économie de tous les secteurs qui sont aujourd’hui concernés par lui. La culture est l’un de ces secteurs : modes de consommation, rémunération des acteurs, concentration des capitaux, trajectoires professionnelles, etc. ne sont que quelques (...) Lire la suite...



Clara Lévy, Écritures de l’identité. Les écrivains juifs après la Shoah, Paris, P.U.F., coll. « Le lien social », 1998 - 320 p.

"Cet ouvrage s’intéresse aux modalités selon lesquelles les auteurs se réclamant d’une manière ou d’une autre de l’identité juive, choisissent d’écrire cette identité. Dans la France de l’après guerre, de l’après Shoah, la question identitaire se pose pour les Juifs avec une acuité particulière. La citation de (...) Lire la suite...



 

Coordination d’ouvrages ou de dossiers de revues

Alain Quemin (coord.) « La sociologie des arts visuels au Brésil », Opus – Sociologie de l’art, n° 22, 2014, 270 p.

S’il est un pays avec lequel la France entretient une relation étroite en sciences sociales, c’est bien le Brésil : Claude Lévi-Strauss ou Roger Bastide y séjournèrent des années 1930 aux années 1950, puis, durant la dictature militaire de 1964 à 1985, de nombreux chercheurs brésiliens expatriés ont (...) Lire la suite...



Alain Quemin et Clara Lévy (coord.) « Pour une sociologie de la mode et du vêtement », Sociologie et sociétés Vol. 43, n°1, printemps 2011.

« La mode constitue un objet tellement paradoxal pour la sociologie qu’il convient de se demander s’il s’agit là d’un objet comme un autre pour cette discipline, quelles spécificités peuvent rendre compte de la situation actuelle, ou encore quelles circonstances historiques peuvent expliquer celle-ci. (...) Lire la suite...



 

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Le livre de chevet au prisme du genre », Ethnologie française, XLVI, n°1, 2016, p. 21 à 30.
  • « Une identité en éclats : écrire sa vie de Juif errant. Les écrivains juifs contemporains de langue française après 1945 », Diaspora, n° 22, 2013, p. 67 à 80.
  • Clara Lévy avec Cherry Schrecker, « The controversial question of “French Jewish literature” », Nationalities Papers, Vol. 40, n° 3, May 2012, p. 395 à 409.
  • Alain Quemin et Clara Lévy, « Présentation. Pour une sociologie de la mode et du vêtement » », Sociologie et Sociétés, Vol. 43, XLIII, nº 1, printemps 2011, p. 5 à 15.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « Marina Abramovic : stéréotypes genrés dans l’œuvre et reconnaissance sociale d’une femme artiste », Sociologie de l’art, OPuS 18, 2011, p. 53 à 71.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « La sociologie des œuvres sous conditions », L’Année sociologique, 2007, 57, n°1, p. 207 à 236.
  • « Les critiques littéraires de la presse communautaire juive : experts et pairs des écrivains juifs de langue française », « La question de la critique 2 », Sociologie de l’art, OPuS 4, 2003, p. 67 à 87.
  • « La non-inscription des écrivains juifs de langue française dans les réseaux et les territoires », Sociologie et sociétés, vol. XXXIV, n° 2, automne 2002, p. 163 à 183.
  • « Le double lien entre écriture et identité : le cas des écrivains juifs contemporains de langue française », Sociétés contemporaines, 44/2001, p. 75 à 90.
  • « Albert Cohen, le prophète », Sociologie de l’art, 13/2000, p. 55 à 70.
  • « Stigmate, travestissement et réinvestissement identitaire en littérature. Les écrivains juifs contemporains de langue française », Pardès, 29/2000, p. 216 à 238.
 

Autres articles

  • « Les œuvres de Romain Gary à l’aune de la judéité. Littérature et contexte social : le poids de la variable ethnico-religieuse », Études de lettres, 2001/2, « Les contextes de la littérature : études littéraires, sciences sociales et épistémologie », p. 51 à 73.
  • BIPE, ERASE (Alain Quemin et Clara Lévy), « Les biens culturels éditoriaux et le commerce électronique », Développement culturel, La Documentation française, n° 133, juin 2000.
  • « La guerre dans les textes littéraires d’Anna Langfus : la mise à distance de l’expérience », L’Esprit créateur, numéro spécial sur “L’écriture féminine de la guerre”, été 2000, p. 52 à 60.
  • « Le prophétisme anti-guerrier d’Albert Cohen », Cahiers de recherche du CRLMC, 1998, p. 195 à 206.
 

Chapitres d’ouvrages

  • « Quand la réception devient re-création : multiplicité et hétérogénéité des interprétations d’un même livre de chevet par différents lecteurs », in Florent Gaudez dir., Université : espace de création(s), L’Harmattan, Paris, à paraître, 2018.
  • « Comment le livre de chevet vient aux lecteurs », in Sylvie Ducas et Brigitte Chapelain dir., Prescription culturelle : avatars et médiamorphoses, Presses de l’ENSSIB, à paraître, mai 2018.
  • Clara Lévy et Cherry Schrecker, « How Useful is Bourdieu for the Sociology of Literature ? », in Jeffrey Halley and Daglind Senolet (dir.), After Bourdieu. Recent developments in french sociology of art, Brill, à paraître, 2018.
  • « Le Paris de Modiano : attention, terrain glissant », in Carole Bisenius Penin dir., Lieux, littérature et médiations dans l’espace francophone, PUN Éditions Universitaires de Lorraine, Nancy, 2017, p. 113 à 123.
  • « Les processus de sacralisation dans l’élection puis la relation au livre de chevet », in Raymond MICHEL et Marta WALDEGARAY dir., La sacralisation à l’œuvre dans l’expérience littéraire, Peter Lang, Paris, p. 113 à 130.
  • « Livre de chevet », Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics. Mis en ligne le 28 mars 2017. http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/livre-de-chevet/
  • "Les émotions au cœur de l’élection puis de la relation au livre de chevet", in Marina D’Amato dir., Ragioni e sentimenti, Roma Tr-E press , 2016, p. 257 à 266. http://ojs.romatrepress.uniroma3.it/index.php/ragioni/article/view/1030/972
  • « Lire, élire, se construire : les livres de chevet et leur dimension identitaire », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Art et société : recherches récentes et regards croisés Brésil – France, Openeditions, 2016, p. 242 à 255.
  • « Lire, élire, se construire : les livres de chevet et leur dimension identitaire », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Art et société : recherches récentes et regards croisés Brésil – France, ouvrage en ligne, 31 mars 2016, https://books.openedition.org/oep/541
  • « Ler, eleger, se construir : os livros de cabeceira e sua dimensão identitária », in Glaucia Kruse Villas Boas et Alain Quemin (Ed.), Arte e vida social : Pesquisas recentes no Brasil e na França, ouvrage en ligne, 31 mars 2016, https://books.openedition.org/oep/1470
  • « Qui sont les écrivains juifs contemporains de langue française ? Essai de définition », in Chantal Bordes-Benayoun dir., Socio-anthropologie des judaïsmes, Honoré Champion, Paris, 2015, p. 129 à 147.
  • « La figure de l’écrivain : analyse sociologique », in Carole Bisenius-Penin, Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles (1) À la recherche d’une cartographie, Nancy, PUN-Éd. universitaires de Lorraine, 2015, p. 25 à 38.
  • « La Maison de la Poésie, une résidence toute en souplesse », in Carole Bisenius-Penin, Résidence d’auteurs, création littéraire et médiations culturelles (1) À la recherche d’une cartographie, Nancy, PUN-Éd. universitaires de Lorraine, 2015, p. 97 à 106.
  • « L’écriture littéraire en diaspora. Les écrivains juifs contemporains de langue française », in Laurent Fournier, Claude Chastagner, Catherine Bernie-Boissard et Dominique Crozat dir., Les cultures du déplacement, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 2014, p. 67 à 78.
  • « La judéité des écrivains : retour sur trois parcours (Albert Cohen, Romain Gary et Georges Perec) », in Actes du Congrès de Généalogie Juive, Paris 2012, Mondes séfarade, proche-oriental et africain, p. 27 à 36.
  • « Salzsäule » (La Statue de sel), in Enzyklopädie jüdischer Geschichte und Kultur (Encyclopedia of Jewish History and Culture), volume 5, ed. Dan Diner. Stuttgart, Verlag J.B. Metzler, 2014, p. 311 à 315.
  • Clara Lévy « Les écrivains juifs séfarades de langue française : en deçà ou au-delà de la sociologie ? », in Brahim Labari (dir.), Ce que la sociologie fait de la littérature et vice versa, Publibook, 2014, p. 75 à 92.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « Le chassé-croisé de la sociologie et des œuvres littéraires », in Brahim Labari (dir.), Ce que la sociologie fait de la littérature et vice versa, Publibook, 2014, p.15 à 34.
  • « Prophétisme (et écrivains juifs) », in Jean Leselbaum (dir.), Dictionnaire du judaïsme après 1945, Lormont, A. Colin/Le bord de l’eau, 2013, p. 722 à 725.
  • « Le corps et la mort dans les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Sylvia Girel et Fabienne Soldini dir., La mort et le corps dans les arts aujourd’hui, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », Paris, 2013, p. 393 à 407.
  • Alain Quemin et Clara Lévy, « La fortune critique de Pierre Francastel en sociologie de l’art en France : un héritage limité », Pierre Francastel, l’hypothèse même de l’art, INHA, Paris, 2010, p. 51 à 61.
  • Clara Lévy et Alain Quemin, « Quelques réflexions sur les conditions de « faisabilité » d’une sociologie des œuvres », in Pierre Le Quéau dir., 20 ans de sociologie de l’art : bilan et perspectives, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2007, tome 1, Paris, p. 227 à 246.
  • « Les figures populaires dans l’œuvre littéraire d’Albert Cohen », in Joëlle Deniot et Alain Pessin dir., Les peuples de l’art, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2007, tome 2, p. 225 à 238.
  • Article « Dominique Schnapper » dans l’encyclopédie en ligne Jewish Women. A comprehensive historical encyclopedia, Shalvi Publishing Ltd, 2006, http://jwa.org/encyclopedia/article/schnapper-dominique
  • « L’autobiographie comme espace littéraire de constitution de l’affinité entre judéité et écriture », in Jean-Marc Chouraqui, Gilles Dorival et Colette Zytencki dir., Enjeux d’histoire, jeux de mémoire. Les usages du passé juif, Maisonneuve et Larose / Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 2006, p. 97 à 108.
  • « Le sociologue face aux ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Alain Guillemin dir., La littérature source, ressource ou concurrente pour les sciences sociales, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2006, p. 155 à 178.
  • « L’identité sépharade d’Albert Cohen », in Esther Benbassa dir., Les sépharades en littérature. Un parcours millénaire, PUPS, Paris, 2005.
  • « Qui sont les écrivains juifs contemporains de langue française ? Essai de constitution d’un corpus », in Jean-Christophe Attias et Pierre Gisel dir., De la Bible à la littérature, Labor et Fides, Genève, 2003, p. 239 à 266.
  • « La question de l’existence d’une littérature juive de langue française », in Michaël Einfalt, Joseph Jurt (dir.), Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français (XIXème et Xxème siècle), Études du centre français de l’Université Albert Ludwig de Fribourg, tome 9, Berlin Verlag Arno Spitz GMBH / Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2002, p. 121 à 141.
  • « Les œuvres littéraires comme objets sociologiques. Les ouvrages des écrivains juifs contemporains de langue française », in Jean-Olivier Majastre et Alain Pessin dir., Vers une sociologie des œuvres, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2001, tome II, p. 237 à 261.
  • « Georges Perec et l’écriture de la guerre : les stratégies de l’esquive », in Catherine Milkovitch-Rioux dir. : Écrire la guerre, Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2000, p. 368 à 388.
  • « Albert Memmi : ni colon, ni colonisé », in J.R. Henry et L. Martini dir., Littératures et temps colonial. Métamorphoses du regard sur la Méditerranée et l’Afrique, Édisud, Aix-en-Provence, 1999, p. 289 à 302.
 

Comptes rendus

  • Alain Quemin, Les stars de l’art contemporain. Notoriété et consécration artistiques dans les arts visuels, 2013, Communication [En ligne], vol. 33/2 | 2015, mis en ligne le 28 janvier 2016, http://communication.revues.org/6124
  • Nathalie Heinich, L’élite artiste. Excellence et singularité en régime démocratique, Gallimard, Paris, 2005, Sociologie du travail, 52/1, janvier-mars 2010, p. 124-125.
  • Nathalie Heinich, Sociologie de l’art, La Découverte, Paris, 2001, Sociologie de l’art, OpuS 3, 2006, p. 150 à 159.
  • Fabrice Thumerel : Le champ littéraire français au XXème siècle. Éléments pour une sociologie de la littérature, Paris, Armand Colin, 2002, Revue Française de Sociologie, juillet-septembre 2003, 44-3, p. 589 à 591.
  • Jean-François Amadieu : Le poids des apparences. Amour, gloire et beauté, Odile Jacob, 2002, Revue Française de Sociologie, juillet-septembre 2003, 44-3, p. 587 à 589.
  • Anne-Marie Chartier et Jean Hébrard dir. : Discours sur la lecture, Revue Française de Sociologie, octobre-décembre 2002, 43-4, p. 806 à 809.
  • Isabelle Smadja : Les raisons du succès de Harry Potter, P.U.F., 2001, Revue Française de Sociologie, octobre-décembre 2002, 43-4, p. 809-810.
  • Loïc Wacquant : Corps et âmes. Carnets ethnographiques d’un apprenti boxeur, Agone/Comeau et Nadaud, Marseille, 2000, Revue Française de Sociologie, juillet-septembre 2002, 43-3, p. 614 à 617.
  • Nicole Robine : Lire des livres en France des années 1930 à 2000, Éditions du Cercle de la Librairie, 2000, Revue Française de Sociologie, avril-juin 2001, p. 388 à 390.
  • Gisèle Sapiro, La guerre des écrivains, 1940-1953, Fayard, Paris, Sens, 2/2001, pp. 85-86.
  • Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot : Sociologie de la bourgeoisie, La Découverte, Repères, 2000, Revue Française de Sociologie, janvier-mars 2001, 42-2, p. 184 à 186.
  • Claude Dubar : La crise des identités, PUF, 2000, Revue Française de Sociologie, janvier-mars 2001, 42-2, p. 193 à 196.
  • Nathalie Heinich : Être écrivain. Création et identité, La Découverte/Syros, 2000, Sociologie de l’art, 13/2000, p. 123 à 127.
  • Nathalie Heinich : L’épreuve de la grandeur, La Découverte, 1999, Revue Française de Sociologie, juillet-septembre 2000, 41-3, p. 564 à 566.
  • Gisèle Sapiro : La guerre des écrivains, Fayard, 1999, Revue Française de Sociologie, avril-juin 2000, 41-2, p. 387 à 390.
  • Pierre-André Taguieff dir. : L’antisémitisme de plume, Berg International Éditeurs, Revue Française de Sociologie, avril-juin 2000, 41-2, pp. 391-392.
  • Pierre Birnbaum : Le moment antisémite, Fayard, 1998, Revue Française de Sociologie, octobre-décembre 1999, XL-4, p. 783 à 785.
  

Communications

Principales communications depuis 2008
  • Dans le cadre du colloque international « Lieux, géo-littérature et médiations » : « Le Paris de Modiano », Luxembourg, décembre 2017.
  • Dans le cadre du colloque international « Aging and art / Qu’est-ce que l’âge fait à la création ?
 », modératrice invitée, Venise, novembre 2017.
  • Dans le cadre du séminaire « La notion d’« auteur » au prisme des mutations socio-économiques de la filière du livre. Quelle remise en question dans le secteur des littératures de genre ? » : « Qu’est-ce qu’un auteur ? Qu’est-ce que l’acte d’écrire ? » (Conférencière invitée pour une table-ronde), Paris, avril 2017.
  • Dans le cadre du colloque international « La prescription culturelle en question » : « Prescription culturelle et engouement : quand le livre prescrit devient le livre préféré », Dijon, avril 2017.
  • Dans le cadre du colloque international : "Repenser l’Europe après le Brexit. Fin ou renouvellement d’une utopie ?", avec Alain Quemin, allocution d’ouverture, Saint-Denis, mars 2017.
  • Dans le cadre du séminaire « Livre : Création, Culture et Société », (master Métiers du livre, université de Paris-Ouest-Nanterre) : "Les réseaux autour du livre de chevet", Saint-Cloud, décembre 2016.
  • Dans le cadre du colloque de la Société Suisse de Sociologie Art & Market : Alienation or Emancipation ? : "La littérature entre reconnaissance artistique et marché : Patrick Modiano, un Nobel à l’articulation de la légitimité et de la grande diffusion", Saint Gall, novembre 2016.
  • Dans le cadre de la neuvième conférence intermédiaire du RN-Sociology of the Arts de l’ESA, avec Alain Quemin, "The Bedside Books and their Readers : aesthetic experience and construction of the Self through reading", Porto, septembre 2016.
  • Dans le cadre du séminaire "Rendez-vous sur l’Oder", "Le devoir de mémoire ; écrivains juifs de langue française d’Europe de l’Est", Université Européenne de la Viadrina, Francfort-sur-Oder, mai 2016.
  • Dans le cadre du colloque « Raisons et sentiments », avec Alain Quemin, « Les émotions au cœur de l’élection puis de la relation au livre de chevet » (Rome, novembre 2015).
  • Dans le cadre du séminaire du LabToP-Cresppa : « Pour une approche sociologique de l’attachement aux livres de chevet », Paris, novembre 2015.
  • Dans le cadre du colloque « Crisis cultural y cambio artistico. Coloquio intercongresos del Comite de Sociologia de la Cultura y de las Artes de la Federacion Espanola de Sociologia », avec Maria Patricio Mulero : « El estatuto de las obras en sociologia de la literatura », Barcelone, juin 2015.
  • Dans le cadre du colloque « La sacralisation à l’œuvre dans l’expérience littéraire » à l’Université de Lorraine : « Les processus de sacralisation dans l’élection puis la relation au livre de chevet », Metz, juin 2015.
  • Dans le cadre d’une journée d’études à l’Institut d’Études Européennes (Paris 8) : « Les procédures de validation scientifique en sociologie », Saint-Denis, avril 2015.
  • Dans le cadre d’une journée d’études sur les lectures sentimentales (formation des bibliothécaires, Mediafix, Université de Paris Ouest-Nanterre » : « « Ma vie avec mon roman d’amour préféré » : les lectures sentimentales de chevet », St Cloud, mars 2015.
  • Dans le cadre d’une conférence à l’École de parfumerie de Givandan : « Introduction à l’analyse sociologique », Argenteuil, mars 2015.
  • Dans le cadre du séminaire « Arts et culture » (Cerlis/Paris 3) animé par Bruno Péquignot : « Le sacre imprévu de P. Modiano », Paris, mars 2015.
  • Dans le cadre du séminaire annuel de recherche Institut d’Études Européennes/LabToP : « Arts, culture. Européanisation, internationalisation, mondialisation », « Présentation d’un projet de recherche : le Prix Nobel imprévu de P. Modiano », Paris, janvier 2015.
  • Dans le cadre du séminaire « Livre : Création, Culture et Société », (master Métiers du livre, université de Paris-Ouest-Nanterre), « Comment le livre de chevet vient au lecteur... », St Cloud, décembre 2014.
  • Dans le cadre du séminaire/journée d’étude « La communauté en littérature », « Existe-t-il une littérature « juive » française ? », Leysin (Suisse), octobre 2014.
  • Dans le cadre du colloque « Enquêtes collectives en sciences sociales », « Les livres de chevet. Une enquête collective menée avec plusieurs promotions d’étudiants », Dijon, juin 2014.
  • Dans le cadre des journées d’études internationales « Cartographie des résidences d’auteurs en grande région », « Essai de définition sociologique de l’écrivain », Metz, juin 2014.
  • Dans le cadre des sixièmes journées d’études du groupe COnTEXTES, « Sociologie du style littéraire », « Le sociologue de la littérature face au défi de l’analyse stylistique : à 
propos de quelques écrivains juifs contemporains », Bruxelles (Belgique), avril 2014.
  • Dans le cadre du colloque international de l’ESA « Crisis, Critique and Change », « The Bedside Book : a Sociology of Reading and Identity », Turin (Italie), août 2013.
  • Dans le cadre du colloque international de l’ESA, « Crisis, Critique and Change », présidence de la session « Arts and Society », Turin (Italie), août 2013.
  • Dans le cadre du colloque international du RIFREQ « La logique de la découverte en recherche qualitative », « Dans quelle mesure l’acte interprétatif des œuvres d’art relève-t-il de la sociologie ? », Fribourg (Suisse), juin 2013.
  • Dans le cadre du colloque international « Reconnaissance et consécration artistiques », « Reconnaissance communautariste et consécration littéraire chez les écrivains juifs contemporains de langue française », Poitiers, novembre 2012.
  • Dans le cadre du Colloque international et interdisciplinaire « Université : espace de création(s) », « Quand la réception devient re-création : multiplicité et hétérogénéité des interprétations d’un même livre de chevet par différents lecteurs », Grenoble, octobre 2012.
  • Dans le cadre du séminaire « Arts et culture. Européanisation, internationalisation, mondialisation », animé par Anne-Marie Autissier et Alain Quemin, Université de Paris 8/Institut d’études européennes, « La dimension identitaire dans les livres de chevet », Paris, octobre 2012.
  • Dans le cadre du Congrès International de généalogie juive, « La judéité des écrivains : retour sur trois parcours (Albert Cohen, Romain Gary et Georges Perec) », Paris, juillet 2012.
  • Dans le cadre du colloque du XIXème Congrès international des sociologues de langue française, « Penser l’incertain », « Réduire l’incertitude : lire et relire son livre de chevet », Rabat, juillet 2012.
  • Dans le cadre du colloque international « Les cultures du déplacement. Mobilités et requalification des lieux et des territoires », « L’écriture littéraire en diaspora. Les écrivains juifs contemporains de langue française », Nîmes, juin 2012.
  • Dans le cadre de la journée d’études « La culture du fan. Vers une nouvelle sociologie des publics ? », « Avoir un livre de chevet : être « fan » d’un texte littéraire », Paris, avril 2012.
  • Dans le cadre du séminaire, animé par Bruno Péquignot Culture & Arts, CERLIS Paris Sorbonne Nouvelle / Paris Descartes / CNRS : « Les livres de chevet. Présentation d’une enquête en cours », mars 2012.
  • Dans le cadre du séminaire « Arts, culture, représentation. Europe, internationalisation, mondialisation », animé par Anne-Marie Autissier et Alain Quemin, Université Paris 8/Institut d’Études Européennes : « Les livres de chevet. Lire pour se construire », décembre 2011.
  • Dans le cadre du colloque international « Pierre Francastel, historien de l’art », avec Alain Quemin, « La fortune critique de Pierre Francastel en sociologie », INHA, Paris, novembre 2011.
  • Dans le cadre du colloque de l’Association Française de Sociologie, « Innover sous contraintes : l’écriture oulipienne de Georges Perec », Grenoble, juillet 2011.
  • Dans le cadre de la journée d’études « L’existence juive au début du XXème siècle. Autour de Jean-Richard Bloch », « Albert Cohen et son roman Solal sous le regard de … Et Compagnie », Paris, décembre 2010.
  • Dans le cadre de la journée d’études « L’existence juive au début du XXème siècle. Autour de Jean-Richard Bloch », présidence de la session « Des questions posées par la modernité », Paris, décembre 2010.
  • Conférencière invitée dans le cadre du colloque international « Les judaïsmes : une socio-anthropologie de la diversité religieuse et culturelle », « La diversité et l’hétérogénéité des écrivains juifs contemporains de langue française », Toulouse, octobre 2010.
  • Dans le cadre du colloque de l’Association Européenne de Sociologie, avec Alain Quemin, « Marina Abramovic : Gender-Based Stereotypes and Social Recognition of a Female Artist », Milan, octobre 2010.
  • Dans le cadre du colloque de l’Association Internationale de Sociologie, avec Alain Quemin, « Les performances de Marina Abramovic comme grille de lecture du monde social », Göteborg, juillet 2010.
  • Conférencière invitée dans le cadre des journées « Le fait littéraire comme fait social » à l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain, avec Alain Quemin, « Une sociologie des œuvres est-elle possible ? », Tunis, mai 2010.
  • Dans le cadre du colloque « L’Art, la Politique et la Création. 10 ans du GDR OPuS », avec Alain Quemin, « Contre « l’art cosmétique ». L’art engagé selon Marina Abramovic », Grenoble, novembre 2009.
  • Dans le cadre du colloque de l’Association Européenne de Sociologie, avec Alain Quemin, « Violence at Work : Marina Abramovic », Lisbonne (Portugal), septembre 2009.
  • Dans le cadre du colloque de l’AES avec Alain Quemin, « Can There Be Such a Thing as a Sociology of Works of Art ? A French Debate », Lisbonne (Portugal), septembre 2009.
  • Dans le cadre du premier Forum de sociologie de l’Association Internationale de Sociologie, « Apports et limites méthodologiques d’une enquête sociologique menée sur des œuvres littéraires », Barcelone (Espagne), septembre 2008.
  • Dans le cadre du premier Forum de sociologie de l’AIS, « Écrivains juifs francophones du Sud et de l’Est », Barcelone (Espagne), septembre 2008.
  • Dans le cadre du XVIIIème Congrès de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, présidence de la session « Éducation artistique » du CR 18, Istanbul (Turquie), juillet 2008.
  • Dans le cadre du XVIIIème Congrès de l’AISLF, « Le chassé-croisé des textes littéraires des écrivains juifs de langue française et de la mémoire collective », Istanbul (Turquie) juillet 2008.
  • Dans le cadre du XVIIIème Congrès de l’AISLF, avec Alain Quemin, « Les usages sociologiques des œuvres d’art : la question de l’interprétation », Istanbul (Turquie), juillet 2008.
  • Dans le cadre de la Journée d’étude du GEPECS (laboratoire de sociologie de l’Université de Paris 5, directeur Bernard Valade), Sociologie de la culture et des professions intellectuelles, « Sociologie des écrivains juifs de langue française », Paris, avril 2008.
 

Responsabilités scientifiques

Responsabilités institutionnelles

  • Expertises d’articles Pour Opus – Sociologie de l’art. Pour Sociologie et Sociétés. Pour Les Cahiers européens des sciences sociales. Pour Culture et Musées. Pour la revue Sociologie et Sociétés.
  • Expertise institutionnelle Membre de comité de visite pour l’AERES. Membre de commissions de spécialistes et de comités de sélection (Universités de Nancy 2, Metz, Marne-la-Vallée, Paris 8).
  • Membre du jury d’agrégation de sciences économiques et sociales de 2000 à 2002.
  • Membre élu de la section 19 du CNU (2015-2019)

Responsabilités scientifiques

  • Membre du comité de recherche n° 37 de l’AIS : « Sociologie de l’art » (membre du bureau entre 2002 et 2006).
  • Participation au comité de pilotage du projet Erasmus Plus en cours de mise en place à l’IEE (Paris 8).
  • Participation au comité de pilotage du Doctorat Européen en cours de mise en place entre l’Institut d’Études Européennes (Paris 8), l’Université de Barcelone et l’Université de Bologne.

Responsabilités pédagogiques

  • Depuis septembre 2014 : Co-responsable du M2 « Politique et Gestion de la Culture » de l’Institut d’Études Européennes (Université Paris 8).
  • 2012-13 : Participation à la responsabilité collective et commune du département de sociologie de Nancy.
  • 2009-10 : Responsable des années de L2 et L3 à l’Université de Nancy-II.
  • 2002-09 : Responsable du diplôme de licence, puis du L3 à l’Université de Nancy-II.
  • 2000-02 : Responsable de la première année de DEUG à l’Université de Nancy-II.
 

Animation de la recherche

Depuis septembre 2014, co-animation avec Anne-Marie Autissier et Alain Quemin du séminaire de recherche de l’Institut d’Etudes Européennes de l’université Paris 8 « Arts, Culture. Européanisation, Internationalisation, Mondialisation ».

Au second semestre de l’année 2016-2017, animation du séminaire-Atelier Concdorcet "Patrick Modiano : la fabrique d’un Nobel"
http://www.cresppa.cnrs.fr/IMG/pdf/programme_seminaire_modiano.pdf
Au second semestre de l’année 2017-2018, animation du séminaire "Patrick Modiano : la fabrique d’un Nobel"

Membre du comité organisateur et du comité scientifique du colloque international "Repenser l’Europe après le Brexit. Fin ou renouvellement d’une utopie ?" (23, 24 et 25 mars 2017).

 

Enseignement

Établissements principaux

  • Depuis 2014, Professeur de sociologie à l’Université Paris 8.
  • 2014-2015, Chargée de cours à l’Université Paris 13
  • 2011-13, Chargée de cours à l’Université Versailles-Saint Quentin.
  • 2003-04, Chargée de cours à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po).
  • 2001-04, Chargée de cours à l’Université de Marne-la-Vallée.
  • 1999-2001, Membre du jury de sociologie pour l’agrégation externe de sciences sociales.
  • 1998-99, Chargée de cours à l’Université de Provence.
  • 1999-2014,Maître de conférences à l’Université Nancy 2.
  • 1996-98, Attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Provence.
  • 1993-96, Allocataire monitrice normalienne à l’EHESS-Marseille (rattachée au SHADYC).

Enseignements principaux

  • Sociologie générale
  • Méthodes d’enquête en sociologie
  • Sociologie de l’art et de la culture
  • Stratification sociale
  • Sociologie de la mode et du luxe
 

Diplômes, prix, distinctions

  • 1999-2014 : Maître de conférences en sociologie à l’Université de Nancy-II, depuis devenue Université de Lorraine. Chercheur au Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S), Nancy/Metz.
  • déc. 2013 : Habilitation à diriger des recherches en sociologie de l’Université Paris-8 (« L’identité à l’œuvre »), soutenue devant un jury composé de R. Ponton (garant), B. Péquignot, A. Quemin, G. Sapiro, D. Schnapper et J.Y. Trepos.
  • janv. 1998 : Thèse de doctorat de sociologie, mention très honorable avec félicitations du jury à l’unanimité, soutenue à l’EHESS-Marseille le 8 janvier 1998 devant un jury composé de D. Schnapper (directeur de thèse), M. Kriegel, B. Lahire, J. Lautman et J.C. Passeron : “Les écrivains juifs contemporains de langue française. Déclinaisons identitaires et modes d’expression littéraire”.
  • 1996-97 : Lauréate de la Bourse Baumann allouée par la Fondation du judaïsme français.
  • 1993 : DEA de sociologie à l’EHESS-Paris. Mémoire de D.E.A. de sociologie dirigé par Dominique Schnapper : " Le prophétisme dans l’œuvre littéraire d’Albert Cohen. L’idéal-type wébérien du prophète comme grille de lecture sociologique des textes de Cohen."
  • 1992 : Agrégation de Sciences Sociales (classée 4ème).
  • 1991 : Maîtrise de sociologie à l’Université de Paris X - Nanterre, mention très bien. Mémoire de Maîtrise de sociologie dirigé par François Gresle : "De la rationalité du comportement politique. La place du facteur rationnel dans les analyses sociologiques du comportement politique."
  • Diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris, mention recherche et enseignement.
  • 1990 : Licence de sociologie à l’Université de Paris X - Nanterre.
  • 1989 : Admission et entrée à l’École normale supérieure de Cachan. Admission et entrée à l’Institut d’études politiques de Paris.
  • 1986-89 : Classe préparatoire (hypokhâgne et khâgne S, devenues ensuite BL) au Lycée du Parc (Lyon).

^