Contre la réforme des retraites et la LPPR : le  5 mars, la recherche s'arrête
Imprimer

Séminaire pluriannuel du Cresppa
La notion de classes de sexe. "Retour sur la catégorie des classes de sexe : histoires, actualités, usages et transformations"


Cette cinquième séance est organisée par :
Cornelia Möser et Maira Abreu

Intervenant·e·s :

Maira Abreu (Sciences sociales, Cresppa-GTM)
Cornelia Möser (Philosophie, Cresppa-GTM)
Danièle Kergoat (Sociologie, Cresppa-GTM)
Sibylle Gollac (Sociologie, Cresppa-CSU)
Franck Freitas-Ekué (Science politique, Cresppa-GTM)
Claude Gauthier (ENS Lyon)


Argumentaire scientifique

Cette demi-journée souhaite revenir sur l’histoire, l’actualité et les usages et transformation d’une catégorie centrale de la théorie et recherche féministe française : la classe de sexes. Élaborée à différents endroits dans le monde et largement abandonnée dans la recherche féministe anglophone, cette catégorie connaît une certaine forme de renouveau en France dont la séance souhaite discuter la forme et la signification. Dans une première partie des intervenantes reviendront sur les histoires et critiques du concept en France et ailleurs. Dans une deuxième partie, il s’agira de discuter des usages, transformations et traductions contemporaines du concept pour analyser l’articulation des inégalités économiques de genre et de classe qui se jouent dans les familles et les politiques de race.

Programme


13h30-14h30

Maira Abreu (Sciences sociales, Cresppa-GTM) : « Classes de sexe : éléments historiques sur l’émergence d’un concept »
Cornelia Möser (Philosophie, Cresppa-GTM) : « Les classes de sexe, le féminisme matérialiste et le lesbianisme politique : quels enjeux pour la pensée féministe d’aujourd’hui ? »

Pause (14h30-14h45h00)

14h45h-16h30

Lecture d’un extrait de la thèse de Tal Piterbraut-Merx en son hommage par Claude Gauthier (ENS Lyon)

(Communication annulée) Danièle Kergoat (Sociologie, Cresppa-GTM) : « La notion de classe de sexe, un usage ordinaire »

Sibylle Gollac (Sociologie, Cresppa-CSU) : « Les femmes travaillent, certains hommes accumulent. Peut-on penser les inégalités de patrimoine en termes de classes de sexe ? »

Franck Freitas-Ekué (Science politique, Cresppa-GTM) : « Est-il encore pertinent d’interroger certaines catégorisations raciales en termes d’appartenance de classe ? »

16h30-17h
Discussion générale



Pour assister cette séance, merci de vous inscrire via ce formulaire

La participation à cette séance en présentiel étant limitée aux 20 premières personnes inscrites, un lien de connexion Zoom sera envoyé les jours précédant le séminaire aux personnes ayant effectué leur inscription et confirmé leur participation.


A la suite des nouvelles mesures sanitaires mises en place par le gouvernement nous sommes dans l’obligation de demander un Pass Sanitaire à l’ensemble des participant.e.s à nos événements

Visuel de la séance

Programme

    • 10 mars 2022 : 13 h - 17 h00

    Séance 5
    La notion de classes de sexe. "Retour sur la catégorie des classes de sexe : histoires, actualités, usages et transformations"
    Intervenant·e·s :
    Maira Abreu (Sciences sociales, Cresppa-GTM), Franck Freitas-Ekué (Science politique, Cresppa-GTM), Sibylle Gollac (Sociologie, Cresppa-CSU), Danièle Kergoat (Sociologie, Cresppa-GTM) et Cornelia Möser (Philosophie, Cresppa-GTM)

    formulaire d’inscription

    (En salle de conférences, Centre CNRS Pouchet (59/61 rue Pouchet, Paris 17e) )


    9 février 2022